Déballé - Saab 900 Turbo Sedan (1983) par Cult Scale Models

Au début de ma liaison Saab, je ne supportais pas la berline 900 Turbo. Je n'aimais pas la limousine de Trollhättan, je n'aurais jamais voulu en acheter une de ma vie. Plus de 30 ans plus tard, les choses sont différentes. La berline 900 est devenue rare et j'ai découvert mon amour pour elle. J'en voudrais un. Mais, difficile comme je suis, seulement dans une couleur et un intérieur spéciaux.

Mais aujourd'hui, nous déballons la Saab 900 Turbo Sedan (1983) de Cult Scale Models. La miniature 1:18 deviendra-t-elle aussi l'amour, ou décevra-t-elle ?

Saab 900 Turbo Sedan (1983) par Cult Scale Models
Saab 900 Turbo Sedan (1983) par Cult Scale Models

Une année modèle innovante

1983 a été une année modèle historique pour Saab. La marque a introduit le système APC (Système de performance automatique – voir Ajouter une vidéo) un. Depuis lors, les clients Saab peuvent faire le plein sans hésitation partout dans le monde, le système révolutionnaire reconnaît indépendamment la qualité du carburant utilisé et ajuste les performances. Un enjeu important à l'époque, car les qualités des carburants variaient considérablement d'un pays à l'autre, voire au sein de l'Europe.

Le turbo de la 900 délivre désormais jusqu'à 160 ch au lieu des 145 ch précédents, mais consomme 10 % de carburant en moins. Ainsi, la Turbo Sedan de 1983 est une voiture innovante, avec le développement APC de Per Gillbrand, Saab a une fois de plus une longueur d'avance sur la concurrence.

Super - la calandre détaillée
Super - la calandre détaillée

Saab 900 Turbo Berline (1983)

Une Saab 900 Turbo noire sort de l'emballage, Cult Scale Models propose la miniature en 3 finitions différentes. La peinture est brillante profonde, la Saab est noire/noire et équipée d'un toit ouvrant, elle fait bonne figure.

Comme on pouvait s'y attendre dans cette gamme de prix, la 900 Turbo comporte également de nombreuses pièces photogravées au lieu d'autocollants bon marché. La calandre est élégante et des inscriptions de haute qualité se trouvent également à l'arrière et sur les côtés du capot. Extrêmement filigrane (qui colle quelque chose comme ça?) sont les essuie-glaces des phares. Ils sont également une innovation Saab.

Volant avec lettrage et cockpit fin
Volant avec lettrage et cockpit fin

Un coup d'œil à l'intérieur montre le volant avec des lettres noires. Un détail que NEVS a repris en 2014 pour ses modèles Saab 9-3. Tout l'intérieur est à nouveau conçu dans les moindres détails, le contact est mis, le turbo prêt à démarrer. C'est plutôt cool car cela donne l'impression que les voyants du cockpit s'allument réellement, ce qui bien sûr n'est pas le cas.

L'emplacement radio de la Saab 900 Turbo Sedan (1983) reste vide malgré son équipement complet. Ce n'est pas une mauvaise solution, car il vaut mieux ne pas avoir de radio qu'un remake de quelque chose qui ne correspond pas au modèle de voiture après tout.

Regardez les détails - pare-soleil, toit ouvrant, éléments décoratifs, tout y est.
Regardez les détails - pare-soleil, toit ouvrant, éléments décoratifs, tout y est.

La miniature de Modèles réduits cultes ne montre aucune faiblesse, ce qui le rend un peu ennuyeux pour les éditeurs. Mais ce n'est pas comme si nous ne pouvions rien trouver à améliorer. Une faiblesse de nombreux fournisseurs dans cette ligue de prix est que les pneus ne sont pas étiquetés. Un détail qui pourrait être résolu d'une manière ou d'une autre.

Et, apparemment une petite négligence de tous les modèles du fournisseur néerlandais, le système d'échappement n'est toujours que dans le tiers arrière. Le reste a été donné avec désinvolture. Vous ne pouvez pas voir cela dans la vitrine ou sur le bureau, mais ce serait quand même bien s'il y en avait plus à trouver.

Queue de limousine aux détails raffinés
Queue de limousine aux détails raffinés

Nous avons tiré le paquet avec le Saab d'une livraison pour le magasin. Le modèle de voiture n'était pas une copie de presse, comme nous l'obtenons parfois du fabricant. Le résumé est donc particulièrement précieux, la 900 Turbo Berline nous a agréablement surpris.

Un coup d'œil aux offres actuelles des revendeurs spécialisés montre que ce modèle de voiture a aussi son prix. Entre 179,90 € et 169,90 € il faut passer par le comptoir si l'on veut s'offrir la berline Saab.

Ce n'est pas peu, mais nos membres Clubs Saab Aéro X peut économiser beaucoup d'argent ici. La vente de Noël commence cette semaine, les offres ne sont valables que pour les membres de notre club.

3 commentaires sur “Déballé - Saab 900 Turbo Sedan (1983) par Cult Scale Models »

  • La berline n'est devenue belle qu'avec l'âge. Je me souviens encore des années où personne n'en voulait. Les choses ont été démontées et mises au rebut. Même pour le plus petit prix, ils n'étaient pas à vendre.

    Répondre
  • Un très beau modèle en effet. La "vraie" chose est similaire à celle de Tom.
    Auparavant pas digne d'un coup d'oeil, j'aimerais en avoir un aujourd'hui. Je ne suis pas si spécifique en couleur. Il doit juste être incliné, s'il vous plaît. Tom aime l'appeler "fausses couleurs".
    Peut-être que l'Espagne nous surprendra encore...

    Le lizi

    Répondre
    • Eh bien, Saab et berline ...

      C'est spécial, même si elles ont fini par être de belles limousines. C'est juste stupide que la majorité des acheteurs aient voulu des breaks qui n'existaient pas ou n'existaient plus au final - 9-5 NG ou 9-3...

      Quand tout le monde voulait de grosses berlines angulaires, la 96 était encore (jusqu'en 1980 !) construite, une voiture qui était étroitement basée sur la « Streamliner » de la fin des années 1930 en termes de concept et de design - comme la « Autobahnadler » allemande de 1937 .

      Il n'y a que 160 ans entre ce beau 96 ch turbo avec APC et le dernier 3 (toujours avec un moteur tiers). Fascinant. Il n'y a probablement aucune autre marque au monde qui a préparé ses acheteurs, concessionnaires et journalistes automobiles depuis environ 2 ans à un tel tour de montagnes russes d'innovations, de gros coups et d'arrêts et d'omissions à maintes reprises. Saab était le remède Kneipp automobile par excellence !

      Des règles différentes s'appliquent aux voitures classiques et à l'histoire de l'automobile qu'aux voitures neuves. Les berlines Saab rattrapent les berlines et les breaks. Je trouve toujours tragique que le lancement sur le marché du 9-5 NG SC ait été raté et bien trop tard. Les bandes auraient surchauffé et au moins plus de ventes auraient été réalisées. Aussi belle que soit la berline, 80% des clients potentiels de Saab voulaient la SC. C'est juste le facteur quatre du potentiel du marché.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec un * marqué