La vente aux enchères Aguttes réalise les rêves classiques de Citroën

Au sein du Groupe Stellantis, «l'Aventure Peugeot Citroën DS» sur l'héritage automobile de la marque Citroën. La collection de modèles Peugeot et Citroën comprendrait plus de 1.200 XNUMX exemplaires. Grâce à des dons, des dons et des acquisitions, la collection continue de croître année après année. Pour cette raison, des copies excédentaires ou en double sont régulièrement vendues aux enchères.

Ce sont des automobiles précieuses qui font battre plus vite le cœur des collectionneurs et les classiques peuvent réaliser des rêves.

Cette DS 23 IE Pallas est également disponible chez Aguttes
Cette DS 23 IE Pallas est également disponible chez Aguttes

Le 23 octobre commence à aguttes la taille "L'AVENTURE PEUGEOT CITROËN DS" Enchères. Le catalogue est plein de rêves et de possibilités. Probablement trop de tout, à moins que vous n'ayez un hall industriel spacieux et vide et beaucoup de liquidités à l'arrière.

J'ai parcouru le catalogue, en essayant d'ignorer toutes les Peugeot, et j'ai choisi des Citroën vraiment excitantes et inhabituelles.

Rare : GS Birotor 1973
Rare : GS Birotor 1973

Citroën GS Birotor 1973

Peu de lecteurs connaissent mon affinité pour le moteur Wankel. En fait, ce n'est pas une Citroën qui est à blâmer. Cependant, vous n'oublierez jamais le flair particulier de la machine à piston rotatif si vous en avez déjà possédé une.

L'aventure Wankel porte le nom de Birotor chez la marque Doppelwinkel, et la GS a écrit avec elle l'histoire de l'automobile. Cependant, cela a finalement coûté l'indépendance de Citroën et a causé de grandes difficultés.

Un Birotor GS spécial est appelé à Aguttes. Il s'agit probablement du numéro 12 des 846 exemplaires, n'a que 22.200 50 kilomètres au compteur et un historique garanti. Il en existerait environ XNUMX exemplaires de plus dans le monde, la Wankel GS est une tentation pour les passionnés.

Citroën 2CV 4 1970
Citroën 2CV 4 1970

Citroën 2 CV 4 1970

Les prix de la 2 CV ont récemment explosé, alors un "canard" avec seulement 58 kilomètres suscite l'intérêt. Sorti des chaînes de montage en 1970, il servit d'objet d'entraînement à l'ancienne usine de Nanterre. Elle est venue à la collection un an plus tard. Un peu moins de 51 ans plus tard, elle est finalement vendue, toujours à l'état neuf.

Peut-être que la 2 CV 4 va désormais susciter l'intérêt et la spéculation, puisque la valeur n'est estimée qu'à 6.000 10.000 à 2 2 €. Le problème est clair. La XNUMX CV n'a jamais été immatriculée, elle ne répond à aucune norme d'émission actuelle et n'est pas autorisée sur la voie publique au sein de l'UE. La XNUMX CV restera-t-elle une pièce de collection pour l'éternité ?

Citroën C5 Carlsson Break 2001
Citroën C5 Carlsson Break 2001

Citroën C5 Carlsson Break 2001

Cette Citroën C5 Break a été présentée à l'IAA en 2001. Il s'agit d'un modèle affiné par Carlsson, puis tuner maison Citroën Allemagne. Les véhicules Carlsson ont fait une impression positive avec leur travail de rembourrage de haute qualité, tandis que d'autres détails n'étaient pas toujours conçus avec goût.

Ce break, qui est bien entendu un break, dispose du programme complet incluant le kit carrosserie. Il a été présenté comme prototype à l'IAA, puis rangé. Le compteur n'affiche que 28 kilomètres, la C20.000 vaut entre 30.000 5 et 6 235 €. Elle propose un V5 de 2001 ch, l'incomparable hydropneumatique et une pléthore d'équipements. La CXNUMX XNUMX est en mode youngtimer, mais sa carrière de classique à venir est considérée comme certaine.

Citroën BX 16 1990
Citroën BX 16 1990

Citroën BX 16v 1990

La Citroën BX est déjà un classique. Le BX 16 Soupapes (16v) est particulièrement populaire. Le modèle sportif représente le haut de la pyramide des performances pour le client normal : la version 16 soupapes proposée ici, toujours sans pot catalytique, développe 160 ch. Elle a accéléré la Citroën léger de 8,6 à 0 km/h en 100 secondes. Le BX atteint sa vitesse de pointe à 220 km/h.

La BX n'a ​​parcouru que 75.000 2 kilomètres et a eu 16 propriétaires jusqu'à présent. Le mélange spécial d'un châssis hydropneumatique sportif et d'un puissant moteur à 12.000 soupapes rend la Citroën extrêmement intéressante. La fourchette de prix de 18.000 XNUMX € à XNUMX XNUMX € semble presque trop raisonnable ici.

Citroën DS 19 1958
Citroën DS 19 1958

Citroën DS 19 1958

Cette DS 19 est l'un des plus beaux véhicules de la vente aux enchères des Aguettes, c'est un exemple précoce et atypique. La belle en jaune Jonquille avec un toit noir contrasté a été livrée en 1958 en région parisienne. Elle a été revendue en 1993, mais est restée dans les environs de la capitale et a donc pu conserver sa première immatriculation (historique).

Intérieur en brun rougeâtre et orange - un rêve
Intérieur en brun rougeâtre et orange - un rêve

La peinture a été refaite depuis, l'intérieur brun rouille et orange est d'origine, tout comme la radio Philips. Tous les travaux importants, tels que les nouveaux pneus, les billes hydrauliques et la mise à jour de l'hydropneumatique ont été effectués. L'une des plus belles DS 19 du marché est estimée entre 40 et 50.000 XNUMX €.

La sélection de véhicules passionnants était bien sûr subjective. Le catalogue actuel des enchères est très vaste. Il contient à la fois des automobilia, comme une grande horloge de l'usine Citroën d'Asnières-sur-Seine, et une usine de rallye Citroën ZX EVO 5.

Une Citroën SM, une autre 2 CV ou une DS 19 décapotable ne manquent bien sûr pas non plus. La gamme complète de Enchères est disponible en ligne sur Aguttes.

Avec du matériel médiatique par Aguttes

10 commentaires sur “La vente aux enchères Aguttes réalise les rêves classiques de Citroën »

  • Serveur, s'il vous plaît à cette table :
    le tan CX, le vert amande XM et un box duck. Un 106 et un 306 pour le dessert.

    Quelle opportunité. Quel choix. Un rêve. Merci Tom pour cette démonstration. Existe-t-il une remise sur volume ? 😉

    Répondre
  • Diable d'erreur (@ Tom)

    Le BX n'était pas si léger qu'il aurait accéléré de 8,6 à 0 en 220 😉

    Répondre
      • Encore une boîte chaude (et facile) pour son époque. Les performances (de conduite) sont tout simplement fantastiques pour un véhicule de série et un moteur atmosphérique de cette capacité 🙂

        Répondre
  • Le Carlsson est chaud. Le V6 est-il bon ? C'est l'Euro V6 ? Je ne le connais pas.

    Répondre
    • Le soi-disant Euro-V6 a été "seulement" construit jusqu'en 1998, avait une cylindrée de 2,7 à 2,8 l et, à ma connaissance, un seul arbre à cames par banc...

      Le V6 du Carlsson C5 est DOHC, 3,0L et date de 2001, c'est donc un nouveau design.

      Soit dit en passant, sans la participation de Volvo. Ils ont quitté le consortium Euro-V6 en 1990 et sont revenus à six d'affilée dans la 960. Un développement propriétaire.

      Répondre
      • Merci! Je ne le savais pas, j'aurais soutenu l'Euro V6.

        Répondre
        • Soit dit en passant, je ne sais pas si Citroën a déjà installé un Euro V6 quelque part?

          Également connu sous le nom de moteur PRV. PRV signifie Peugeot, Renault et Volvo. Il a également été utilisé par Talbot et Alpine. Je ne suis pas tout à fait sûr de cela, mais je ne pense pas que Citroën ait jamais eu de contact avec ce moteur à aucun moment ou avec un seul modèle, que les ingénieurs et les décideurs de Volvo, soit dit en passant, n'ont jamais vraiment réchauffé à. Ils ont même plié les désignations de modèles. Les Volvo les plus puissantes des 760 n'étaient pas des 6 cylindres, mais à proprement parler des Volvo 740 (il s'agissait de 760 à 4 cylindres suralimentés). Le PRV n'a jamais égalé les performances des modèles Volvo plus anciens ou contemporains et était également considéré comme inférieur en termes de kilométrage. L'ancien six cylindres en ligne (toujours avec l'arbre à cames situé en dessous) et le quatre cylindres interne développés en parallèle et en même temps que le PRV avaient plus confiance en Göteborg en termes de performances (de fonctionnement) et de stabilité que le PRV. jamais gagné là-bas.

          Le moteur du Carlsson C5 aurait sans doute intérêt à n'avoir absolument rien à voir avec l'Euro-V6 ou le PRV...

          Répondre
  • Le catalogue est un rêve. Eh bien, il suffit de rester fort.

    Répondre
  • Carlsson ?

    Ca c'est drôle. Je ne savais pas que le tuner maison Citroëns était l'homonyme de loin du pilote Saab le plus célèbre ...

    Peut-être qu'un fan de Saab achètera réellement le C5? Il y a beaucoup plus qui parle pour la voiture. Sur le point d'être la dernière rupture avec Hydropneumatic...

    Mon préféré reste la DS. Elle est juste magnifique...

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec un * marqué