Nouvelle DS 3 – La haute couture parisienne pour la métropole

Du blog automobile à la haute couture, quel exercice d'équilibriste. La nouvelle DS 3 le permet. Certains jours, il ne s'agit pas uniquement de moteurs et d'entraînements. Exceptionnellement, il est aussi question de mode et de couleur. DS Automobiles a fraîchement revu la DS 3, qui a clairement fait du bien au plus petit modèle de la marque de la capitale gauloise. La nouvelle DS 3, qui comme la grande DS 7 se passe désormais de l'ajout de Crossback, est visiblement plus mature. Cependant, DS est particulièrement fier d'une nouvelle couleur dont le développement aurait pris des années.

Mais ce n'est pas tout. La DS 3 E-Tense impressionne par des faits que l'on n'aurait pas forcément attendus d'une beauté haute couture.

La version électrique E-Tense s'appuie sur la technologie de la Formule E
La version électrique E-Tense s'appuie sur la technologie de la Formule E

Diva Rouge pour la DS 3

C'est remarquablement différent lorsqu'une marque automobile prend la liberté dans le communiqué de presse de réfléchir longuement à une nouvelle couleur de carrosserie. Pas d'abord sur la plus grande batterie de la DS 3 E-Tense électrique, ni sur le nouveau moteur électrique.

L'histoire : En 2013, DS Automobiles présente le concept-car « DS Wild Rubis » lors du Salon de Shanghai. La voiture elle-même est oubliée depuis longtemps, mais la teinte rouge a laissé une impression.

D'une part chez les chinois, qui associent le rouge à la chance, d'autre part chez DS elle-même : le rouge riche, accrocheur et aussi élaboré devrait entrer en série. En fait, le concept-car a été peint deux fois avec 11 couches de peinture pour obtenir un effet profond.

Ce n'était pas une vraie perspective pour la production en série.

DS 3 en rouge diva distinctif
DS 3 en rouge diva distinctif

De nombreuses années et prétendument plus de 40 tentatives plus tard, l'équipe Couleurs, Matériaux et Finitions de DS présente désormais Diva Red, un rouge très profond et magnifique exclusif à DS et basé sur les dernières techniques. Les rubis, les pommes confites et les cerises épicées ont fourni l'inspiration, dit DS.

Poésie dans la construction automobile. Tellement relaxant différent.

Avez-vous besoin de savoir? Pas vraiment. Mais, c'est ça, le monde de la haute couture.

La nouvelle DS 3, qui a en partie hérité du visage adulte de la nouvelle DS 7, est la haute couture parisienne pour ceux qui veulent voyager plus joliment dans la classe compacte. Quiconque apprécie le design et les matériaux sélectionnés et est prêt à puiser un peu plus généreusement dans ses poches est arrivé à destination.

La DS 3 est la pièce design au-delà du grand public, elle occupe un petit créneau. La technologie a été revue, 400 kilomètres sont désormais possibles électriquement selon WLTP, et la puissance du moteur est passée à 115 kW. Les moteurs thermiques sont toujours disponibles, même un moteur diesel, DS Automobiles laisse (encore) le choix au client.

Haute couture à l'intérieur de la nouvelle DS 3
Haute couture à l'intérieur de la nouvelle DS 3

Il y a tout à bord qui est également disponible dans les grandes catégories de véhicules. En plus des matériaux sélectionnés, un affichage tête haute, une caméra à 360 degrés, de nouveaux divertissements et d'innombrables assistants numériques sont disponibles en option. La DS 3 est entièrement en réseau, de nombreuses fonctions sont accessibles via le "Application MyDS» contrôlable.

La technologie européenne dans la DS 3

Cependant, les faits techniques pourraient être plus importants que le design et les revêtements, au-delà du chic de la haute couture. La version purement électrique de la fine et petite DS l'accompagne. La technologie est européenne, pas asiatique. Le nouveau moteur électrique synchrone hybride est assemblé à Trémery-Metz. L'expérience acquise grâce à sa participation à la Formule E a contribué à son développement.Le moteur délivre une puissance de 115 kW (156 ch) et un couple de 260 Nm à une tension de 400 volts.

La nouvelle batterie, fabriquée à l'usine de Poissy, a une densité d'énergie plus élevée et un design compact. Il offre 54 kWh (50,8 kWh utilisables), dispose d'un contrôle thermique de circulation de liquide et d'une pompe à chaleur qui permet une charge rapide, une autonomie accrue et une durée de vie plus longue.

Le chargeur embarqué fournit 100 kW en DC (0 à 80 % en 25 minutes) et 11 kW en AC (0 à 100 % en 5 heures).

DS 3 E-Tense - la version électrique
DS 3 E-Tense - la version électrique

La DS 3 roule avec une efficacité inhabituelle. DS Automobile précise 12,6 kWh/100 km en cycle WLTP, et une autonomie de 500 kilomètres devrait même être possible en circulation urbaine.

Quand la haute couture rencontre la technologie et l'efficacité, cela a bien sûr un prix. qui dans configurateur joue, il ramène la DS 3 E-Tense, comme on appelle l'alternative électrique, à 50.000 XNUMX € et plus sans aucun problème.

Chere? C'est la vie, c'est la vie. La haute couture parisienne n'a jamais été bon marché.

Avec du matériel médiatique de DS Automobiles

3 commentaires sur “Nouvelle DS 3 – La haute couture parisienne pour la métropole »

  • Cela semble bien et démontre une fois de plus la pensée indépendante de Citroën en dehors des autres marques...

    Les données de performance du moteur électrique me semblent étonnamment frugales pour un véhicule destiné à des acheteurs très exigeants - en particulier le couple, qui peut être augmenté presque arbitrairement avec des moteurs électriques. Quatre chiffres sont la nouvelle norme...

    C'est pourquoi d'autres constructeurs ne résistent pas à la tentation de tenter leurs acheteurs avec du couple et des accélérations, pour les convaincre de l'électromobilité avec des performances de conduite parfois absurdes...

    C'étaient et sont toujours en partie des balles complètement éhontées pour une clientèle éhontée, qui étaient et sont achetées sous le couvert de la neutralité en CO2, principalement en raison de performances de conduite accrues. C'est bien qu'il y ait un autre moyen...

    Et je suis sûr que les performances de conduite sont encore suffisantes. Il ne faut jamais oublier que le couple d'un moteur électrique est constant sur toute la plage de vitesse et immédiatement disponible dès le premier tour et départ arrêté.

    De toute façon, aucun moteur à combustion avec des données de performances similaires ne peut suivre au feu rouge et un peu de modestie et de conservation des ressources est bonne pour les VE s'ils ne veulent pas se discréditer davantage, eux et leurs conducteurs...

  • Hmmm... Je me demande depuis "quelques ou même plusieurs mois" si quelqu'un ici a un "petit faible" pour les français décalés !?

    Eh bien… que ce soit des « Suédois décalés » ou des « Français décalés »…. l'individu reste individuel ! 🙂
    (et un tel blog SAABoën c'est aussi quelque chose de sympa !!!!)

  • Je viens de lire et de regarder la vidéo. Le rouge audacieux me rappelle le coupé Turbo suédois qui se trouve dans mon garage et hiberne jusqu'au printemps. Tout revient, c'est nul !

Les commentaires sont fermés.