Êtes-vous prêt pour les moments français de la vie ?

Il y a trois Saab garées devant chez moi. Un 9000, un 9-5 et un 9-3. Et cela en 2022. 11 ans que la marque n'existe plus. Une réservation Saab qui, espérons-le, m'accompagnera longtemps. Mais, la monoculture des voitures suédoises touche lentement à sa fin. Ces moments français reprennent vie. Sous la forme d'une nouvelle voiture intelligente, c'est sûr. Peut-être qu'un classique de la longue lignée des ancêtres de la marque Citroën viendra également enrichir ma réserve suédoise dans un futur proche.

Citroën - Instants français

J'ai en tête, dans le vrai sens du terme, une Citroën CX, BX ou XM. L'hydropneumatique est indispensable chez Citroën. Peut-être, si j'ose, j'essaierai même une DS. Attendez, un modèle est déjà garé sur le bureau. J'aborde le sujet avec précaution et lentement et, sur la base de nombreuses années d'expérience, je mets la bride sur le cheval par derrière. Ce qui signifie que je cherche d'abord le bon tournevis digne de confiance qui peut utiliser le sujet.

Ensuite, sélectionnez la bonne voiture pour cela.

Mon idée en attente défie-t-elle les histoires Saab, cette réserve et le blog? Elle ne le fera pas, au contraire. Tout est en mouvement, en mouvement et en changement. Les aspects frais apportent de nouvelles idées, aident à la créativité et sont vivifiants. Ce qui est bon pour moi est également positif pour le blog et les histoires quotidiennes de Saab.

Citroën et moi avons une histoire plus longue qu'avec Saab, la sympathie a toujours été là et ne s'est jamais dissipée. Alors un peu de France s'installe sur le blog. Une douce brise de cuisine française raffinée qui ne remplacera aucun thème Saab.

Cela convient-il du tout?

Il y a quelques semaines il y avait déjà le sujet Citroën. Uniquement destiné à être une brève apparition en tant qu'invité, car j'ai reçu un courrier de mon autre marque préférée reçu. J'ai été étonné de voir combien de lecteurs ont un lien avec l'avant-garde française.

Et comment les goûts se ressemblent et parfois aussi les CV automobiles. Non seulement je suis arrivé à Saab via Citroën comme une escale, mais certains lecteurs ont ressenti la même chose. Puisque la marque fait à nouveau partie de la famille depuis quelques années et, aux côtés de Saab, fait partie de notre vie automobile quotidienne, il y a bien sûr toujours une histoire à raconter.

La culture automobile française du présent et du passé, et tout ce qui me vient à l'esprit. Ça change de la saga suédoise d'une marque d'exception, avec des témoignages d'une autre grande marque européenne également remarquée.

Pour être honnête, je n'aurais certainement pas mis en œuvre cette idée il y a quelques années. À l'époque où Saab proposait encore de jeunes véhicules d'occasion et était en concurrence avec d'autres marques. C'est du passé. Entre-temps, nous sommes devenus une émission youngtimer et classique, mais malheureusement pas entièrement volontairement. Quiconque veut encore conduire Saab aujourd'hui le fait simplement par cœur et par conviction, et Citroën n'est en aucun cas en concurrence avec les reliques Saab.

Nos moments français commenceront par un reportage dans les prochains jours. 50.000 XNUMX kilomètres avec le Citroën Berlingo qu'ils prétendent conduire, c'est comme des vacances en France. Est-ce vraiment comme ça ?

Le rapport d'expérience est passionnant car il est authentique. Car, chez Citroën nous n'étions qu'un client normal pendant 3 ans, personne ne se doutait du fond médiatique.

Sinon, certaines choses ne se seraient certainement pas passées comme elles se passent.

Bien sûr, tous les lecteurs ne seront pas sensibles à mon faible pour le double angle. Cela aussi est clair, et donc personne qui s'est abonné à une newsletter ne s'en souciera. Vous pouvez vous abonner à mes histoires personnelles Citroën, mais ce n'est pas obligatoire.

Si vous ne le faites pas, la boîte aux lettres reste vide et tout est comme avant.

25 commentaires sur “Êtes-vous prêt pour les moments français de la vie ? »

  • …… je viens de le remarquer maintenant, oui citroen en tout cas, plus alfa et lancia.
    basta…… pâtes.
    toutes les marques ont été fabriquées par des piliers intelligents et cupides de la société
    dépouillés de leur identité jusqu'à ce qu'il ne reste plus que le précieux logo de l'entreprise.
    ma recommandation pour l'achat d'une citroen:
    canard 6 volts ...... brillant
    dyane…….au lieu de la 2 cv 6 à la mode et contemporaine
    ds comme id .... avec une transmission manuelle un bissle sportif (également Montesieger comme le 96er).

    Répondre
  • Je pencherais donc pour le BX, j'ai moi-même un BX 19 GTI depuis 1991. Tout ce qui n'a pas d'électronique dans la suspension est le meilleur.
    CX, DS, GS aiment rouiller, Xantia, XM... ont déjà trop d'électronique à bord. Cependant, Saab 901 et DS ont des caractéristiques de conduite similaires en raison du poids sur l'essieu avant.

    Répondre
    • Certes, le BX 19 GTI fait rêver. Si ma mémoire est bonne, le moteur fantastique provient de la 205 GTI. Voyons ce qui va se passer 😉

      Répondre
  • Allez-y, un ami s'est intéressé à un XM tout comme j'ai récemment acquis mon nouveau SAAB, maintenant encore plus ancien. Bien sûr je lui ai déconseillé XM, trop précaire, l'hydropneumatique, l'approvisionnement en pièces détachées, le manque d'ateliers compétents et, et, et. Mais les Citroën ont toujours été fascinantes, mais aussi fiables ? Plutôt italiens ? Je suis tout excité!

    Répondre
  • J'ai vu deux C6 dans un parking privé le week-end... c'est vraiment dommage qu'elles n'existent plus. Vous saviez aussi que le conducteur cochait un peu différemment….
    .. et s'il vous plaît, continuez à signaler NEVS, personne d'autre ne le fait. J'ai toujours trouvé les reportages et les histoires de Chine très excitants !

    Répondre
    • J'ai peur qu'il y ait une déception dans les prochains jours. Le sujet NEVS est sur la liste de sortie (entre autres).

      Répondre
  • Je trouve cela vraiment intéressant que certaines personnes y soient habituées avec Saab et Citroën ! Je suis aussi venu chez SAAB du français, mais d'une 2CV à une 900 i! C'était déjà des mondes, déjà en fermant les portes...

    Répondre
  • Je vois cela avec scepticisme. Lorsque Tom commence à écrire sur les citrons, il propage l'infection au citron comme l'infection Saab. Je vois déjà ce qui sera garé devant ma porte dans un an. 😉

    Mais je préférerais de loin le citron comme sujet que NEVS, je dois le dire. Mieux vaut conduire la culture française que les spéculateurs chinois.

    Répondre
    • Oui. Ce que Tom fait ici est vraiment mauvais. Déjà quelques Citroën sur la note fatidique "Vous devriez regarder".

      Le lizi

      Répondre
  • C'est probablement à cause de mon jeune âge que je préférerais les modèles plus jeunes comme la C6, la DS5 ou maintenant juste la DS, la DS9. Je ne peux pas vraiment m'identifier aux anciens modèles

    Répondre
    • Je peux comprendre. Les CX et BX (j'en ai eu plusieurs) sont les voitures de ma jeunesse. J'ai regardé une DS5 dans la succursale de Francfort. Super voiture avec un design remarquable. Mais ensuite, c'est redevenu une Saab.

      Répondre
  • Oui, il y a toujours plus d'amours dans la vie. Mes préférées sont Saab, BMW, Jaguar et Citroën. Un mélange peut-être complètement inhabituel, mais par exemple Lancia ou Alfa Romeo, Audi, Volvo and Co. - Je n'obtiens pas d'étincelle là-bas...

    Répondre
  • J'ose un pari : au final ce ne sera qu'une CX des 3 modèles initialement cités (si ce n'est finalement pas une DS). En plus de Saab, j'aime aussi beaucoup Citroën et Francophile, mais un BX ou un XM ce n'est pas vraiment ma tasse de thé... alors encore plus un C6...

    Répondre
    • Peut-être oui. Il y a toujours sur le marché de très belles CX bien tenues, la tentation est grande. Voyons comment se passe le pari.

      Répondre
  • Oui, DS/ID était en avance sur son temps à l'époque, malheureusement il en reste peu. Expérience avec DS Break pendant plusieurs mois, malheureusement pas si fiable, repoussé et s'est retrouvé chez SAAB.
    Je suis tombé par hasard sur le Musée Citroën pendant les vacances en Provence le mois dernier Castellane Route Napoléon N 85. A voir, mais seulement des véhicules (100 !) jusqu'à la fusion avec Peugeot (www.citromuseum.com) (1936 – 1976). Le tout encore en état de rouler, avec quelques kilomètres et tout dans l'état d'origine, tel qu'il a été acheté. Wankel est également là.

    Répondre
  • A ce jour je regrette de m'être séparé de mon Xantia V6. Suspension, sièges, automatique et la conception sobre. Surtout à l'intérieur - un sédatif extrêmement efficace. Et Citroën pourrait aussi cuir.
    Malheureusement, on ne comprend certaines choses qu'avec l'âge et une certaine maturité.
    La peur juvénile de paraître étouffante et ennuyeuse aimerait être servie par le début des années 30. Après cela, la situation se calme.
    Je ne peux qu'être d'accord avec Aero50 : certaines marques de voitures fonctionnent toujours. Et peut-être trouverez-vous réellement le paradis Citroën. Plusieurs fois, j'ai été sur le point de mettre un CX, un XM ou - mon préféré - un C6 dans mon garage. Jusqu'ici, la raison a toujours triomphé. Bien que j'appellerais ça de la panique avant les réparations de toute façon. Je garde les yeux ouverts en conduisant Saab.

    Le lizi

    Répondre
    • C'est la panique de la réparation qui nous retient...

      Répondre
  • Citroën, Lancia et Saab fonctionnent toujours ! Sont en quelque sorte des âmes sœurs. La traction avant se connecte.
    et bien sûr; Tout sauf ordinaire!

    Répondre
  • Avant la SAAB, j'avais deux Citroën. Les deux Tourer C5, l'un avec suspension acier, l'autre avec Hydractiv 3+, le successeur de l'hydropneumatique classique. J'ai encore une vague comparaison avec le BX de nos voisins à l'époque, qui était sensiblement plus doux que le C5. C'était... plus sportif. Ce qui m'a déçu. Un XM est bien sûr très chic. Il dispose également déjà de la suspension Hydractiv, c'est-à-dire de l'hydropneumatique à commande électronique. Mais il est nettement plus confortable que les derniers modèles Citroën. Et la Xantia ? Il était disponible avec hydropneumatique et suspension hydractiv.

    Cela devient un peu problématique avec les pièces détachées. Les Citroënistes ne sont pas aussi bien lotis que vous chez SAAB.

    "The Grand Tour" a rendu un bel hommage au CX l'année dernière : https://www.youtube.com/watch?v=VTHJ7G8J8OE

    😉

    Répondre
    • Oui, la Xantia. J'en ai brièvement conduit une avec suspension hydractive à l'époque où ma concession Citroën existait encore. J'ai trouvé la suspension si parfaite que la Xantia était ennuyeuse. Je préfère les modèles plus anciens, moins parfaits mais charismatiques comme le BX, le CX et peut-être le XM. Mais la tendance (interne) est plus vers BX et CX, où il est presque plus difficile d'obtenir un bon BX qu'un CX.

      Bien sûr, je quitte le paradis Saab avec le sujet des pièces détachées, c'est clair pour moi. Mais ce n'est pas si mal, la Saab roule toujours 😉

      Répondre
  • Monté CX Break ("Tin Camel") et CX pendant des années et a vraiment aimé la glisse de la chaise berline, mais comment devrais-je le dire ? DS est agréable de l'extérieur mais encore assez vieux et peu pratique, et donc hmnaja pour un usage quotidien. Dans l'ensemble, je me serais retrouvé avec Jaguar de la marque, que le Brexit m'a un peu gâché. Et en tant que cabriolet, la seule option pour moi est Saab et rien d'autre, donc le problème avec les marques de voitures a été clarifié pour moi. l'accent est mis sur Saab, ma deuxième voiture est une MB, et si jamais je trouve un 9-5 NG approprié ....

    Répondre
    • C'est toujours excitant de lire sur d'autres marques de voitures dans nos vies Saab. Je pense que ce serait une bonne idée que le blog reprenne le sujet, juste pour voir quelles autres identités de marque nous réchauffent le cœur. Peut-être une tendance peut-elle être discernée, de quel coin de l'Europe le deuxième, le troisième... la culture automobile arrive.

      Répondre
      • @Flens99 Allons-nous lancer un sondage ? Quel autre amour automobile y a-t-il au-delà de Saab (ou quelque chose comme ça) ?

        Répondre
      • Je suis étonné de voir à quel point les parcours de nombreux fans de SAAB sont similaires. Après GSA avec boxer et double carburateur, AX, CX, le fameux Xantia V6 Break, une intermède chez Renault VelSatis, j'ai effectivement voulu acheter une C6 il y a quelques années. J'ai toujours eu SAAB sur mon radar et lorsque les portes ont été fermées à Trollhättan, j'ai eu le sentiment que je devais y accéder maintenant ou jamais.
        Je n'arrive pas à m'habituer aux modèles Citroën actuels. Ils sombrent dans la monotonie automobile.
        Je serais heureux de l'une ou l'autre histoire d'une Citroën avec éclat.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec un * marqué