Koenigsegg Jesko V8 - le moteur de production le plus rapide au monde

On pourrait discuter si ce que Koenigsegg met sur roues est toujours des voitures de sport ou des œuvres d'art. Le nouveau Koenigsegg Jesko offre une qualité exquise non seulement visuellement et dans de nombreux détails fins. Techniquement, il propose une cuisine gastronomique suédoise on ne peut plus noble. Les premiers exemplaires seront livrés au début de l'année prochaine. Avant cela, Christian von Koenigsegg aiguise l'appétit du client qui l'attend avec impatience en lui servant des détails techniques. Est-ce juste?

Pré-série - Koenigsegg Jesko
Pré-série - Koenigsegg Jesko

Le célèbre V8 de Koenigsegg Jesko

Koenigsegg a publié une vidéo dans laquelle le fondateur et PDG de l'entreprise montre les subtilités techniques. Il s'agit de la montée en régime du V8 interne et de la propre transmission LST à 9 vitesses ultra-rapide. Il change de vitesse incroyablement rapidement, peut sauter des vitesses en toute transparence si nécessaire et, par exemple, passer de la 3e à la 7e vitesse.

Dans le film, vous pouvez profiter pendant une courte période du son fin du moteur V8. C'est une belle œuvre d'art mécanique qui nous touche particulièrement à l'approche de l'ère des moteurs électriques. Combien de temps pourrez-vous profiter de ce son ? Techniquement, les années semblent être froides.

Le moteur V8 biturbo interne a une cylindrée de 5 litres et, si le moteur est rempli d'essence ordinaire, produit 1.280 85 ch. Avec l'E1.600 dans le réservoir, la puissance explose à un incroyable XNUMX XNUMX ch. La gestion du moteur de la Koenigsegg nous rappelle les temps anciens et glorieux de la Trionic de Saab.

À cette époque également, les performances ont augmenté, le bioéthanol étant ravitaillé dans la 9-5 OG ou la 9-3 NG. Malheureusement, la Trionic était de l'histoire ancienne chez Saab 2011 avant la fin de la marque. Les modèles Saab 9-5 NG et Griffin de la 9-3 ont reçu un système Bosch qui n'était pas en mesure de générer plus de puissance à partir du carburant E85.

Koenigsegg produit deux variantes du Jesko. La version "Absolute", optimisée pour la grande vitesse, devrait atteindre une vitesse maximale de 482 km/h, tandis que la version "Attack" est conçue pour une accélération rapide sur piste.

7 commentaires sur “Koenigsegg Jesko V8 - le moteur de production le plus rapide au monde »

  • Souvent quelque chose de nouveau - c'est la toute première fois que j'entends dire que les modèles Griffin du 9-3 n'ont pas de Trionic et ne devraient donc pas être en mesure de générer plus de puissance lors de l'utilisation du E85 ?? Est-ce vraiment vrai ? Alors je ne veux pas que ma 9-3 Griffin Cabrio MY 2012 sorte ? Le mode d'emploi dit autre chose. Et si c'était le cas - une consommation toujours plus élevée sans une meilleure ligne ?

    • Le Griffin a les moteurs DI avec calage variable des soupapes. Un moteur GM que Saab Powertrain a aidé à développer. Pas de Trionic - juste Robert Bosch.

    • Consommation et performances

      La consommation est forcément plus élevée avec l'éthanol. La proportion d'hydrogène dans la molécule est bien plus élevée que dans les hydrocarbures de l'essence...

      Le pouvoir calorifique est inférieur. D'autre part, les 3/5 des gaz d'échappement de l'éthanol sont également constitués d'eau. Le bilan CO2 de l'éthanol reste le meilleur malgré la consommation plus élevée par rapport à l'essence - indépendamment du fait qu'une substance repousse et que l'autre est fossile...

      La forte proportion d'hydrogène dans le carburant et donc de vapeur d'eau dans les gaz d'échappement assure un « refroidissement » dans la chambre de combustion. Vous pouvez l'utiliser pour améliorer les performances, mais ce n'est pas obligatoire. Dans tous les cas, il n'y a pas moyen d'éviter une consommation accrue. Pour les raisons évoquées, elle est cependant relative. Les émissions de CO2 sont toujours en baisse.

      • Volvaab - merci
        pour ce tutorat technique, très intéressant ! Bien sûr, c'est définitivement bon pour ma conscience climatique et mes propres finances quand je viens enfin un jour en France et que je peux faire le plein d'un E85 pas cher. Mais l'idée précédente que ma chérie serait encore plus animée sur le chemin du retour (par exemple sur le chemin du retour via l'autoroute allemande :-)), je dois enterrer avec. Je n'ai eu l'occasion de conduire l'E85 qu'une seule fois et je n'ai pas remarqué d'augmentation vraiment notable des performances - mais également aucune opportunité de vraiment l'essayer en Suède hivernale avec des restrictions de vitesse. Ensuite, les chevaux étagés doivent également être suffisants en France etc. Mais ils ne sont pas si mal non plus... 🙂

        Peut-être que tout cela a quelque chose à voir avec l'Euro 5, que les modèles précédents avec Trionic ne pouvaient pas atteindre ?

        • Il ne faut pas comparer des pommes avec des oranges. Dans le 9-3 NG, il y avait des moteurs Trionic (qui étaient des moteurs GM) qui étaient fabriqués dans le monde entier. Ce n'est qu'à l'étage supérieur 9-5 qu'il y avait de "vrais" moteurs Saab, également avec Trionic. Leurs droits ont ensuite été vendus à la Chine, l'argument était que l'Euro 5 ne serait pas réalisable. Dans les modèles Senova, cependant, les moteurs Saab ont atteint l'Euro 5 avec l'aide de Saab Powertrain.

        • Performance plus

          Je peux te réconforter là-bas. Votre 9-3 est un cerf si j'ai ça en tête ?

          Même les 9-5 OG BioPower (2.0t et 2.3t), qui ont un plein plus de couple et de puissance avec l'E85 (remarquable), sont plus ou moins stabilisés dès qu'ils sont en panne. Les données de performance des E85 et 98ROZ sont très proches les unes des autres à un niveau élevé. Je ne ressens plus aucune différence. Seule la conscience est différente selon le remplissage du réservoir. Cependant, les performances sont presque identiques. L'augmentation des performances (220 vs 210 PS [2.0t] ou 230 vs 220 PS [2.3t]) est alors bien inférieure à 5% pour les deux BioPower. Je ne pleure pas ça. Mais les opportunités environnementales et économiques le font.

          • Tom et Volvaab

            Tout est très intéressant, également en ce qui concerne l'Euro 5, et que lorsque GM a finalement été (seulement) fabriqué à nouveau à Trollhättan (à partir de 2011), GM avec Robert Bosch a été utilisé. Oui, les chevaux sont étagés (voir ci-dessus) sur 210 cv. Pour les raisons évoquées (bilan CO2, etc.), j'attends toujours avec impatience un voyage à travers la France avec l'E85 (et avant cela peut-être à nouveau à travers la Suède en été, qui est plus facile d'accès d'ici via le ferry Travemünde-Malmö ).

Les commentaires sont fermés.