Sono Motors étend son service d'autopartage - chaque voiture peut être partagée

Aujourd'hui, les constructeurs automobiles se définissent généralement comme des prestataires de services de mobilité. Le matériel est sorti, les logiciels et le service sont l'avenir. Offrir votre propre service d'autopartage en fait partie. L'idée est poursuivie de manière plus ou moins cohérente selon le prestataire. L'Europe n'est pas vraiment leader dans la mise en œuvre de cette stratégie. La Chine montre une fois de plus comment c'est fait. Caocao, le fournisseur de services de mobilité du Groupe Geely est actif depuis 2015 et compte déjà plus de 60 millions d'utilisateurs enregistrés.

Partage de voiture pour tous avec l'application Sono
Partage de voiture pour tous avec l'application Sono

Le taux de croissance de la plateforme Geely est élevé, cette année il est de 140% par rapport à l'année dernière. Le meilleur mois jusqu'à présent était juillet de cette année avec 10 millions d'utilisateurs actifs. Un marché d'avenir que Sono Motors s'est depuis longtemps découvert par lui-même.

Plateforme d'autopartage toutes marques

L'un des principaux piliers de la stratégie de Sono Motors a toujours été le service d'autopartage via sa propre application. Ils seront bientôt également ouverts aux marques étrangères. Chaque voiture peut être partagée avec l'application à l'avenir. Peu importe son âge et quel lecteur, quelle que soit la marque. Une option également pour les propriétaires de youngtimers et de classiques ?

Certainement un pas vers plus de durabilité et une meilleure utilisation des ressources.

Laurin Hahn, PDG et co-fondateur de Sono Motors, déclare :

"En Allemagne, 47 millions de véhicules sont inactifs 23 heures par jour, occupant ainsi un espace précieux. Nous devons commencer à utiliser les voitures plus efficacement. A cet effet, nous souhaitons proposer l'autopartage communautaire au-delà de Sion avec pour objectif de devenir la plus grande plateforme d'autopartage sans posséder un seul véhicule».

L'application Sono est disponible pour le Sion et pour toutes les autres marques
L'application Sono est disponible pour le Sion et pour toutes les autres marques

Prédit une croissance rapide

Le service d'autopartage est assuré par le Application Sono permet. Le service devrait générer un chiffre d'affaires annuel de 2025 millions d'euros dès 295. L'application offre un traitement des paiements intégré, une protection d'assurance et, si vous le souhaitez, une fonction télématique.

Le service d'autopartage peut être facilement mis en place sur le smartphone. La remise des clés pour tous les modèles de véhicules est prise en charge par un processus numérique dans l'application. Une solution entièrement numérique et prise en charge par le matériel suivra bientôt pour rendre le processus encore plus pratique.

Le covoiturage est-il un problème pour vous ?

Voir les résultats

Chargement en cours ... Chargement en cours ...

Coûts réduits, meilleure utilisation des véhicules

Les projets pilotes de Sono Motors montrent que le covoiturage via la communauté peut augmenter l'utilisation des véhicules jusqu'à 150 % par rapport à l'utilisation normale des véhicules. En outre, les coûts mensuels pour les propriétaires de voitures pourraient être réduits jusqu'à 85 %. En moyenne, 12 personnes partagent une voiture lors des projets pilotes, ce qui réduirait considérablement l'espace requis pour les places de stationnement.

Peut être utilisé publiquement à partir de 2022

Sono Motors teste actuellement le service étendu avec des utilisateurs sélectionnés à travers l'Allemagne. À un moment donné en 2022, l'application devrait alors être accessible au public à tous. Si le Sion arrive sur le marché en 2023, Sono Motors pourrait proposer la plus grande flotte de véhicules partagés au monde.

On prévoit à Munich.

Avec des images de Sono Motors

6 commentaires sur “Sono Motors étend son service d'autopartage - chaque voiture peut être partagée »

  • Une option pour les classiques aussi ?

    Le sujet ne me lâche pas, bien que ou précisément parce que je manque d'imagination quant à la façon dont cela devrait fonctionner.
    Quoi qu'il en soit, je l'imagine encore moins avec des voitures classiques qu'avec des voitures neuves sans âme. Vous devez les connaître de fond en comble, avec toutes leurs caprices et caprices. Avec les sociétés de location de voitures classiques, aucune voiture ne quitte la cour sans instruction. Pour les productions cinématographiques, les agences professionnelles ont généralement deux catégories. Les véhicules historiques qui peuvent être conduits par un figurant ou un acteur après instruction, et ceux qui ne peuvent être loués qu'avec un chauffeur (souvent le propriétaire lui-même).
    Cela ne vaut pas grand-chose, mais je ne peux toujours pas imaginer remettre ma Volvo de 51 ans entre les mains de quelqu'un d'autre. Surtout pas via l'application Sono à des étrangers et sans instruction. Ce n'est pas comme ça que ça marche.

  • ... on ne partage pas un beau SAAB (surtout pas avec des inconnus) ! ??

    L'autre jour, j'ai encore transpiré mes 3 bières de blé alors que je n'avais qu'à laisser un ami avec mon Drömbil aller les chercher pour une pizza. ;-(

  • PS
    Au passage, l'augmentation de 150% de l'utilisation de la voiture correspond à 11 co-utilisateurs à seulement 8 minutes et 12 secondes par jour et par utilisateur...

    C'est peut-être un modèle commercial attrayant pour Sono Motors, mais je trouve qu'il est très évident que le groupe cible ici est constitué de personnes qui, autrement, ne conduiraient pas et ne feraient pas leurs courses à pied ou en vélo cargo.

    Cela s'applique également au covoiturage en Chine. Après tout, le partage est aussi un modèle de financement pour les propriétaires qui ne pourraient pas s'offrir leur voiture sans partage. L'autopartage conduit à plus de voitures et à plus de kilomètres en voiture. L'utilisation plus élevée des véhicules n'est que la feuille de vigne écologique de modèles économiques lucratifs, mais qui ne commenceront même pas à soulager l'environnement...

  • Responsabilité et Trésorerie

    Je serais intéressé de savoir comment résoudre les aspects juridiques.
    Quelles réclamations juridiques les 11 utilisateurs ont-ils contre le propriétaire et vice versa dans lequel des innombrables points de litige possibles ? Charge / remplissage du réservoir à la remise, pression des pneus, niveau d'huile, liquide lave-glace, propreté et état (intégrité) intérieur et extérieur ? Une panne en route ? Une bosse de stationnement avec un délit de fuite ? Infractions dans la circulation...

    Les 12 parties sont-elles toutes entre de bonnes mains chez Sono Motors ? Comment cela fonctionne-t-il si l'utilisateur A ne peut pas remettre le véhicule à l'utilisateur B à temps parce que A l'a garé en vertu de l'interdiction de stationnement et a été remorqué ? L'utilisateur B fait-il maintenant des réclamations au propriétaire ou envoie-t-il son reçu de taxi directement à l'utilisateur A ou le soumet-il à Sono Motors ? Et comment le propriétaire récupère-t-il rapidement son véhicule ?

    Je pense que quiconque pose 1.000 XNUMX et une question n'a pas fourni de bonne réponse pour le transport privé. Je trouve que le timing et les priorités donnent vraiment à réfléchir. Il me semble que Sono Motors lui-même ne croit plus vraiment à devenir un constructeur automobile qui puisse aussi faire du hardware...

  • Partager? Une idée qui fonctionnera dans la grande ville, mais pas dans les zones rurales. Et de toute façon : partager une voiture en période de pandémie comme celle-ci ? Ce n'est pas vraiment pétillant, n'est-ce pas ?

    En général : pas ma Saab. Pas ça. Si j'avais une VW, alors peut-être

  • Non, mes voitures sont SAAB et comme je ne reçois rien de nouveau, elles ne sont partagées que dans la famille. Quand je vois comment certains gèrent les voitures de location, je ne veux pas attendre cela de mes SAAB.

Les commentaires sont fermés.