Il existe toujours, la progéniture (Saab) !

Bonne journée tout d'abord. La famille a une progéniture de la lande de Lüneburg. Même si je ne suis pas très frais à l'âge de 44 ans : je suis nouveau dans la famille des amis de SAAB et je soutiens la région de Lüneburg Heath de Lüneburg. Comment je suis arrivé au SAAB, je voudrais partager cela dans un article invité en deux parties.

Saab 9-3 SC 1.8t BioPower
Saab 9-3 SC 1.8t BioPower


Le premier volet est censé ouvrir la voie à l'acquisition du premier SAAB il y a un peu plus d'un mois. Dans la deuxième partie, je voudrais essayer une comparaison entre ma SAAB 9-3 SportCombi de 2009 et la Citroën C5 Tourer que j'ai conduite pendant cinq ans ; avec suspension en acier et avec châssis hydractive.

Professionnellement, je suis chez moi dans le secteur ferroviaire. Il y a près de 25 ans, j'ai appris le transport de passagers et de marchandises ainsi que la planification à la Deutsche Bahn et j'ai ensuite travaillé pour diverses sociétés ferroviaires. Depuis 2015, je travaille de manière indépendante avec un collègue dans l'environnement pratique de la planification opérationnelle, de la technologie des véhicules et de la vente dans le monde ferroviaire.

En tant que conducteur novice, j'ai imaginé une voiture plus ancienne qui avait des rayures ou une bosse qui n'était pas un drame. Škoda Favorit ou une Volvo plus ancienne aurait été quelque chose. "Un SAAB 900 vous conviendrait", a déclaré un collègue. C'est vrai, il y avait autre chose. SAAB. Vous l'avez vu de temps en temps, c'était aussi chic. Mais financièrement pas à portée de main. Et trop bon pour un conducteur novice, pensai-je. Et c'est ainsi qu'il s'agissait de deux vieilles mais fiables Toyota.

Les années se sont succédé, apprentissages, études... et je n'ai raté aucune voiture. Ce n'est qu'en 2012 que je suis littéralement remonté à bord. Une vieille Škoda Octavia pour remonter dans la voiture était suivie de deux Citroën C5 Tourer. Ils ont un beau châssis. Nos voisins ont conduit une BX pendant de nombreuses années. Démarrez le moteur, attendez qu'il ait gonflé et c'est parti.

Par hasard, j'ai trouvé une annonce d'un concessionnaire en 2020 pour une Citroën BX très bien équipée avec environ 65.000 900 kilomètres. La BX comme voiture de classe moyenne ? Mais : c'était parti depuis longtemps. Le concessionnaire a dit qu'il avait encore deux voitures plus anciennes : une berline SAAB 1984 de 99 et une 1969 de XNUMX. SAAB ? Oui, il y avait autre chose.

Une Saab avec très peu de kilomètres
Une Saab avec très peu de kilomètres

J'ai maintenant commencé à m'occuper intensivement des modèles SAAB. Le Saabblog a beaucoup aidé avec cela! Une SAAB comme "seconde voiture" pour les belles occasions ? Après tout : un design clair et épuré. Retenue ou nouvel allemand : euphémisme. Et cette certaine entêtement de la marque, qui lui va plutôt bien. Je comprends petit à petit ce dont parlait mon collègue il y a près de 25 ans.

À Kiel, ils m'ont laissé voir des 9-5. L'objectif était en fait une 9-5 SportCombi, modèle à lunettes chromées. Donc la contrepartie de mon C5. Mais il y avait aussi un 9-3 SportCombi XWD. J'avais toujours laissé la 9-3 II à gauche, l'arrière de la SportCombi ressemblait trop à une Ford Focus pour moi. Mais quand vous le voyez en personne, cela semble différent. Et le 9-3 est également suffisant en termes d'espace. Le XWD n'aurait pas été bon pour moi; à l'exception des sièges en cuir semi-aniline.

Dans un portail publicitaire en Autriche, j'avais vu un 9-3 SportCombi Vector 1.8t BioPower avec moins de 22.000 XNUMX kilomètres de kilométrage, ce qui semblait convenir. L'habituel je devrais-je-devrais-je-pas-jeu suivi. Un ami de Vienne était mon bras tendu, il a regardé la voiture et a pris beaucoup de photos.

Résultat : oui, ça a l'air bien. Ensuite, j'ai conduit moi-même chez Sportive Cars à Wiener Neustadt. Le 9-3 a fait une très bonne impression... Après un court laps de temps, je l'ai attrapé puis récupéré début juin 2021.

Et quelles autres caractéristiques le 9-3 a-t-il ? Un concessionnaire automobile d'Innsbruck lui avait offert une voiture de démonstration et, peu de temps après la livraison en février 2009, une mise à niveau des performances de Hirsch. De plus, le pack vision était inclus, donc phares bi-xénon de direction, capteur de pluie, tous les rétroviseurs à atténuation automatique, phares antibrouillard. Les vitres arrière sont teintées en noir et le « Infotainment 150 » a également été installé. Matériel que j'aurais choisi. Bluetooth pour les appels téléphoniques et le régulateur de vitesse auraient dû être inclus.

Mais vous pouvez changer cela après.

6 commentaires sur “Il existe toujours, la progéniture (Saab) ! »

  • vide

    Félicitations pour le costume de sport chic!
    Quel plaisir de lire un reportage sur cette SAAB qui a roulé devant moi la semaine dernière :-).
    Avec la plaque d'immatriculation, il était clair qu'il y avait un ventilateur derrière le volant ...
    Continuez à faire un bon voyage sans accident!
    Merci pour la belle histoire. On attend la suite avec impatience...

    • vide

      Merci beaucoup! J'espère avoir conduit correctement
      La suite est déjà terminée et apparaîtra bientôt sur cette chaîne.

  • vide

    Oui, la relation Saab - Citroën semble solide et il y a aussi une fluctuation entre les deux marques. Une très belle 9-3 - presque une nouvelle voiture. Félicitations !

  • vide

    Puis - comme dit le proverbe : "Bienvenue au club" ! C'est bien que vous preniez courage et que vous nous fassiez part de votre regretté amour. Et en ce qui concerne l'arrière du 9-3 SC, je suppose que cela aurait pu être l'inverse

  • vide

    Ah cool, maintenant tu sais où est passée la voiture. Il a déjà été présenté plusieurs fois sur le blog, à l'époque avec d'autres vendeurs. On pourrait se demander combien on pourrait alors l'acheter.

    • vide

      Je dois l'écrire correctement : le 9-3 a changé de mains pour 18.500 16 euros. Il y avait aussi un jeu de jantes en alliage de XNUMX pouces de SAAB (je n'ai pas le nom prêt pour le moment) ainsi qu'un tout nouveau jeu de pneus et une inspection majeure chez SAAB Himberg; et l'élimination de tout dommage à la cabine. En ce qui concerne les pneus, il était important qu'ils soient des pneus de haute qualité de Hanovre, de Milan ou de Clermont-Ferrand.
      Si vous regardez le vendeur de voitures de sport sur sportivecars.at, vous constaterez que même la 9-3 était d'une certaine manière exotique là-bas.

Les commentaires sont fermés.