Voiture électrique au lieu de Saab ? Le résultat de l'enquête !

Tout le monde parle de mobilité électrique. Dans la publicité, chez le concessionnaire automobile et dans la campagne électorale en tout cas. On dirait que tout le monde dans le quartier aurait dû signer un contrat pour une nouvelle voiture électrique. L'onde électrique est donc en marche. Mais, est-ce vraiment la vérité ? Quel est l'écart entre la réalité et le ressenti ? Nous avons demandé aux lecteurs au niveau local.

Voiture électrique Saab

Certes, il y a une voiture électrique dans mon quartier depuis de nombreuses années. Une seconde a maintenant été ajoutée, du moins à en juger par la plaque d'immatriculation E. Mais ce n'est pas une « vraie » voiture électrique. Il s'agit d'un hybride plug-in subventionné d'un fournisseur allemand qui a toujours été facturé sur la wallbox, du moins au début.

Pendant ce temps, l'attrait de la nouveauté s'est évaporé, la voiture est à peine attachée à la prise. Les combustibles purement fossiles sont plus pratiques que les combustibles purement électriques. Tant pis pour la réalité. À quoi ça ressemble dans le monde Saab? Certains conducteurs de voitures électriques sont déjà parmi nous, mais à quel point les voitures électriques sont-elles vraiment populaires ? Le résultat de l'enquête m'a surpris.

Conduisez-vous déjà purement électriquement ?

Un peu plus d'un participant sur 10 à l'enquête conduit désormais une voiture électrique. On dirait, et à cause des e-mails qui arrivent ici, c'est un faible pourcentage. Je me serais attendu à une proportion plus élevée de premiers véhicules purement électriques.

Conduisez-vous déjà une voiture électrique ?

  • Aucune (89% des votes 284)
  • Ja (11% des votes 34)

Nombre de votants: 318

Chargement en cours ... Chargement en cours ...

Conduisez-vous toujours Saab?

La question numéro 2, qui n'a en fait été posée qu'au groupe des voitures électriques, n'a pas été parfaitement formulée par moi. La question a été répondue trop souvent pour produire un résultat utilisable. Si vous voulez, vous pourriez au moins en déduire une certaine tendance. Passer à une voiture électrique ne signifie pas nécessairement dire au revoir à Saab.

Conduisez-vous toujours Saab?

  • Oui, la Saab est autorisée à rester ! (86% des votes 115)
  • Le stock Saab a été réduit ! (7% des votes 10)
  • Non, la Saab devait partir ! (7% des votes 9)

Nombre de votants: 134

Chargement en cours ... Chargement en cours ...

Vous envisagez de passer à une voiture électrique ?

La grande surprise a été la question numéro 3. Les valeurs ont fluctué au cours de l'enquête. Presque un participant sur quatre n'a pas encore pris de décision en ce qui concerne les voitures électriques, moins de 4 % prévoient un changement dans les 10 prochains mois. Ce qui est très surprenant en revanche, c'est une large majorité qui n'est visiblement pas d'humeur à rouler purement électrique.

Vous envisagez de passer à une voiture électrique ?

  • Pour moi, une voiture électrique n'est pas un problème (70% des votes 211)
  • je n'ai pas encore décidé (23% des votes 69)
  • Oui, dans les 3 prochains mois (4% des votes 12)
  • Oui, dans les 6 prochains mois (4% des votes 11)

Nombre de votants: 303

Chargement en cours ... Chargement en cours ...

Environ 70% disent non, indépendamment des subventions alléchantes en arrière-plan. Est-ce une chose spécifique à Saab, ou est-ce que cela reflète la réalité ? Le passage à la conduite purement électrique sera-t-il contourné par la majorité des gens malgré d'énormes subventions et une pénétration médiatique ?

Retour sur l'origine de la discussion et la décision à venir concernant la voiture de société dans mon entreprise. Cela ne me concerne pas, les véhicules vont aux employés. Car il est clair pour moi que je passerai d'un moteur thermique moderne à une Saab 9-5 OG en hiver.

Je pense que c'est une solution durable.

Indépendamment de cela, la discussion sur les futures voitures de société dans l'entreprise prend également une tournure surprenante. Après que l'euphorie initiale, fondée sur le financement massif, s'est calmée, la désillusion a suivi. La décision finale est toujours en attente, le résultat est ouvert.

13 commentaires sur “Voiture électrique au lieu de Saab ? Le résultat de l'enquête ! »

  • vide

    Mon fils Daniel a converti une Saab 900 en électrique. Le véhicule est homologué TÜV. L'accélération du véhicule est incroyable.

    • vide

      Très cool.

      S'il vous plaît, s'il vous plaît apporter une contribution. Je suis sûr que Tom aimerait publier ceci et que beaucoup voudront lire et voir (photos) ...

  • vide

    Mon fils Daniel a déjà converti une Saab 900 en propulsion électrique. C'est une expérience spéciale d'être sur la route sans bruit avec une Saab 900.

    • vide

      Vous pouvez également lire des opinions contraires, peut-être même de la part de plus de chercheurs, simplement allonger le temps était trop beau pour écrire une lettre. Par exemple ceci :

      https://teslamag.de/news/falsche-co2-werte-fuer-elektroautos-deutsche-studie-ist-laut-forscher-reine-desinformation-38329

      Et comme toujours, lorsqu'il s'agit de grosses sommes d'argent, vous pouvez vous demander qui est bon et ensuite vous devez répondre par vous-même. Ce qui ne devrait pas être facile du tout. Mais ce qui est facile, c'est de se rendre compte que la vie reste difficile.

    • vide

      Presse?

      Eh bien, peut-être que vous pouvez appeler cette publication ainsi. Mais où est la valeur de l'actualité ?

      Nous savons tous depuis longtemps, et aussi de source fiable, que le sac à dos CO2 d'un VE est, d'une part, plus grand qu'un moteur thermique comparable et, d'autre part, est difficilement utilisable dans le mix électrique actuel à son avantage.

      Je trouverais une discussion animée et réaliste sur les alternatives aux véhicules électriques et à l'huile minérale passionnante. Pourquoi au subjonctif ?

      Parce qu'une telle discussion n'est ni journalistiquement ni politiquement menée ni par le lobby automobile autrefois bruyant et ô combien puissant. C'est étonnamment impuissant quand il s'agit de la question.

      Indifférent? Pourquoi? L'hypothèse est que l'architecture actuelle de la transition énergétique et des transports n'est pas gênante pour les grandes marques et les entreprises.

      Après plus de 100 ans d'industrie automobile, ils font partie et bénéficient d'un projet du siècle avec des perspectives de ventes et de bénéfices correspondantes et des produits moins d'actualité. Ils veulent depuis longtemps le faire eux-mêmes et penser à l'environnement autant qu'ils le faisaient il y a 10, 20 ou 30 ans...

  • vide

    Salut à tous,

    Les points suivants parlent pour moi personnellement - actuellement - contre l'utilisation d'un e-mobile :
    - Le profil de conduite (également principalement long-courrier et "uniquement pour la ville" un autre mobile pour 3 Saab est un peu trop pour une bonne chose)
    - Options de recharge : j'habite dans une grande ville dans un immeuble à appartements. Le TG n'est pas équipé pour cela et ne le sera pas pour le moment, de même que les places de parking dans la cour arrière
    - Coûts d'acquisition : subventions ou pas, les voitures électriques ne sont pas encore disponibles pour peu d'argent.
    - Valeur de revente : Étant donné que la technique (développement ultérieur) progresse rapidement, il est difficile de prévoir la stabilité des prix.
    - « Par principe » : La discussion est beaucoup trop partiale pour moi. L'accent est mis uniquement sur le CO2 pendant la conduite, mais aucune évaluation du cycle complet n'est prise en compte. De plus, la casserole est trop rapide et trop absolue pour moi. Exclusivement E, mM n'est pas la voie vers l'avenir, mais plutôt « Diversité & Inclusion » est également la clé pour les entraînements et les sources d'énergie.

    Les subventions sont aussi une épine dans mon côté ; Certes, un excellent travail de lobbying, il faut le reconnaître.

    Une petite anecdote sur les voitures de société. En fait, lors de la remise du véhicule, les récipiendaires de voitures de société d'une société pharmaceutique renommée basée ici ont été informés que lors de la restitution du véhicule, veuillez remettre le câble de charge dans le coffre - idéalement déballé. Cela dit tout.

    Juste mes centimes 2

  • vide

    En termes de travail, je ne suis pas étranger à l'électromobilité, qui est utilisée avec succès dans la production en série depuis plus de 100 ans. Ceci s'applique également à la conduite dite « électrique à batterie ». En bref : avec des autorails à batterie, qui étaient déjà sur le chemin de fer prussien en 1913. C'est pourquoi je suis très intéressé par tout cela. Le sujet prend actuellement un nouvel élan, les batteries peuvent également être chargées via la caténaire sur la voie ferrée. Quelque chose qui était déjà préparé dans les années 80, mais qui a ensuite disparu dans les tiroirs.

    J'ai voté "non". Pourquoi? Parce que mon profil de conduite - je conduis 90 % de longues distances sur 250 kilomètres (aller simple), ça ne me convient pas.
    Deuxième raison : d'où doit provenir l'électricité ? Si vous regardez les données officielles et faites un peu de calcul, vous vous demandez d'où peut provenir cette humeur euphorique. Si nous alimentons toutes les voitures électriques avec de l'électricité « verte », elle doit être déduite du quota général d'électricité et nous devons soit importer de l'électricité, soit exploiter ou démarrer d'autres sources d'électricité à court terme. Cela ne convient pas. Pas encore.

    De mon point de vue, le thème des carburants synthétiques sous ses diverses formes serait le meilleur moyen dans le contexte des effets nécessaires à court terme pour la protection de l'environnement, l'utilisation économique continue du parc automobile existant et les opportunités de recherche et développement. Cependant, cela est rejeté. Mais c'est - pour le dire avec Fontane - un vaste domaine.

    11
    • vide

      Les derniers autorails à batterie de la série 515 ont été retirés en 1995. Ceux-ci sont également venus des années 50 et 60. Avec plus de 200 véhicules, ils ont parcouru 15 millions de kilomètres. Les véhicules étaient silencieux et très confortables, mais en hiver ils étaient chauffés au fioul.
      C'était trop cher pour le chemin de fer (entreprise d'État) de développer quelque chose de nouveau ! Après tout, les citoyens devraient fonctionner et payer pour la protection de l'environnement ! La société d'État DB a acheté à la place des automotrices diesel de classe 628.
      Les autorails diesel ne se sont pas approchés de l'accélération. L'essentiel est moins cher !
      La DB disposait également de l'infrastructure adéquate pour charger et entretenir les wagons à batterie.
      La plupart des citoyens ne l'ont pas.

      Un autorail alimenté par batterie se trouve encore aujourd'hui au musée du chemin de fer de Bochum Dahlhausen !

  • vide

    bien Je pense que le résultat est réaliste. Un nombre surprenant de personnes rejettent complètement une voiture électrique, ce qui me surprend toujours beaucoup. 70% sont déjà là, aussi parce que beaucoup n'osent plus exprimer publiquement une opinion contre le courant dominant.

    La culture de la discussion dans ce pays est généralement devenue très intolérante (en dehors du blog). 🙁

  • vide

    Quiconque ne charge pas son hybride est un imbécile !
    Je pense que l'enquête ne peut pas être comparée au monde réel (non infecté par Saab). De plus, le pilote Saab antérieur ne peut pas non plus être comparé à celui d'aujourd'hui. Ou seulement une petite fraction.

    6
    1
  • vide

    C'est vraiment excitant...

    J'ai hâte de voir comment Tom et le personnel décideront. Tout me semble possible si le patron choisit une voiture de collection, ce qui me semble plutôt cool.

    Qui sait ce qui s'en vient ? Des petits véhicules électriques relativement raisonnables aux voitures anciennes, tout me semble possible. Et à quel point serait-ce cool?

    Selon la règle du 1%, les employés n'auraient guère d'avantage monétaire pour payer des impôts sur les voitures anciennes et les voitures vraiment cool en retour.

    2
    1
  • vide

    Merci pour l'enquête avec des résultats très intéressants.
    Moi aussi, je peux observer le phénomène chez mes proches selon lequel l'hybride initialement très apprécié est désormais à peine chargé - avec pour résultat une consommation de carburant élevée liée au poids (XC 90 et XC 40).
    Monde enchevêtré...

Les commentaires sont fermés.