L'un des seuls 500 - Saab 9000 T16 Sport

De quoi sont faits les rêves des collectionneurs? Éditions limitées et éditions spéciales! Saab a beaucoup à offrir. Beaucoup plus que vous ne le pensez à première vue. L'histoire de la marque est riche en variantes, et certains modèles ont vraiment atteint le statut de collectionneur.

Saab 9000 T16 Sport 1990
Saab 9000 T16 Sport 1990

L'authenticité est une base importante pour susciter le désir. Le modèle doit s'adapter à son époque, et quand vous pensez au début des années 90, à quoi pensez-vous? Bien sûr, le mot clé est: spoilers. Des spoilers partout, des tuners les ont évoqués pour un certain groupe de personnes, même sur des coupés épais de Classe S. Et même les Suédois du Stallbacka étaient des fans avoués de spoiler.

Parfois plus parfois moins. Même la Saab 9000 CC n'a pas été épargnée. Avec l'année modèle 1990, le 9000 a commencé à être agressivement équipé de spoilers. C'était possible, tout le reste aurait été embarrassant, bien sûr avec une augmentation des performances. Le turbo de 2 litres produisait, selon les pays, environ 200 ch. Et le 2.3 litres, qui ne pouvait pas être acheté partout, avait 225 ch.

Les signes avant-coureurs de ce qui s'appellerait plus tard Saab Aero avaient des noms différents. Ils étaient disponibles en France sous le nom de «SP 16», en Allemagne, ils étaient commercialisés sous le nom de «Turbo 16 S», et les Australiens ont obtenu le «Carlsson». Pour l'Italie, ils ont inventé le «T16 Sport».

Saab 9000 T16 Sport

Bien sûr, ils n'ont eu que le turbo de 2 litres de l'autre côté des cols alpins. Pour des raisons fiscales, et ils ont partagé ce sort avec les Australiens. 204 ch suffisaient, les autres marques ne servaient plus non plus en 1990. Seules 500 pièces de la Saab 9000 T16 Sport Edition ont été fabriquées, toutes reconnaissables à un badge individuel sur le tableau de bord.

Visiblement équipé de spoilers, le 9000 a maintenant fait une grosse affaire, et n'a laissé aucun doute sur qui est en charge de l'Autostrada. Le vaste ensemble de spoiler s'intègre parfaitement dans l'époque, ces véhicules sont aujourd'hui très demandés et certains d'entre eux sont coûteux à restaurer. À l'intérieur, la 9000 T16 Sport anticipe les modèles Anniversary et révèle à quoi étaient destinées les inserts en daim dans les sièges.

Ils offrent un soutien latéral au conducteur et sont des sièges sport vraiment ingénieux et discrets. Sauf que personne ne peut le dire au premier coup d'œil. Son design unique vient de Björn Envall, qui n'a été autorisé à concevoir la carrosserie que pour la deuxième génération 9000. Les sièges sont typiques des Saab 900 et 9000 classiques. Cependant, Envall s'est inspiré du design d'ailleurs.

Une histoire spéciale. Qui parmi les lecteurs connaît leur parcours?

Nombre 75 de 500

En Italie, près de Modène, il y a un beau 9000 T16 Sport à vendre. Au-delà du distillateur, au pays des espressos parfaits, le numéro 75 sur 500 attend un nouveau propriétaire. Seuls un peu plus de 90.000 XNUMX kilomètres sont au compteur. L'état semble bon, carrément délicieux. Il a de petits signes d'usure, c'est sûr.

Le prix est sympa, 7.900 € c'est juste. Vraiment pas cher si son état est à mi-chemin comme sur les photos. Un objet de collection d'une série limitée qui a perdu de sa valeur derrière lui. Un candidat dont on peut prédire que sa valeur augmentera à l'avenir. En outre, il y a la plaque d'immatriculation H, ce qui est possible et un point de départ assez sûr pour tous les voyages en voiture d'époque convoités.

Tout ce qui reste est le problème ennuyeux de corona, qui rend actuellement presque impossible de voyager vers le sud. Mais, et c'est la bonne nouvelle, le transport en voiture est possible. Et le téléphone et Internet fonctionnent aussi.

Avec des photos de Grandiparticolari Sas

Réflexions 11 sur “L'un des seuls 500 - Saab 9000 T16 Sport »

  • @ StF,

    merci beaucoup pour la réponse. Quoi qu'il en soit, j'apprécie toujours vos commentaires. Rien qu'en termes de langue ...
    Le mot «stands de service» était à lui seul une célébration.

    Encore une fois, mes plus sincères remerciements.

  • @ Pilote Volvaab

    Connaissance / recherche

    C'était une demi-histoire. J'avais lu cela quand je cherchais en fait d'autres informations sur Saab, mais maintenant je n'avais plus en tête que les sièges et le spectacle Muppet. J'ai dû chercher à nouveau les détails.

    Malheureusement, c'est quelque chose avec lequel j'ai beaucoup lutté ces dernières années. Je sais toujours que j'ai déjà su quelque chose sur un sujet, mais je dois ensuite savoir quoi exactement ...

  • L'ingénieux 9000 a été vendu, c'était rapide, difficile à croire.

  • Spoiler Alert

    Celui à l'arrière n'est peut-être pas d'origine (voir Gi.Pi.), mais il est au moins bien fait. Peut-être même une mise à niveau?
    La troisième lampe est bien intégrée et l'aile semble cohérente en couleur, forme et dimensions et la voiture est le zeitgeist parfait.

    @ StF,
    drôle. S'agit-il de connaissances ou de recherches? J'attends avec impatience la solution de Tom au puzzle assis ...

  • L'histoire raconte que ces sièges sont censés être calqués sur les stands de service de vaisseau spatial de Miss Piggy. Je ne sais pas s'il y a vraiment quelque chose là-dedans.
    Vous pouvez vous demander pourquoi les inserts de la couverture n'étaient pas en peau de grenouille? Par contre, il y avait d'autres cochons dans l'espace ...

  • Une belle voiture, qu'elle soit 100% originale ou non. C'est bien que l'Italie soit loin et presque inaccessible.

  • @ Gi-Pi, quelle connaissance concentrée! Merci d'y participer!

  • Wunderschön !!!
    J'ai de la chance que ce soit si loin, sinon je ne pourrais rien garantir!

  • Salut Tom,

    Une vraie rareté, mais certains détails ne correspondent pas à l'original de cette T16 Sport Edition limitée.

    Je doute que le becquet arrière provienne de Saab, à moins qu'il ne s'agisse d'un véhicule d'essai de présérie comme le 9k T16 Sport rouge actuellement en République tchèque, qui était à l'origine d'un employé de Saab. À l'origine, cette édition sport avait soit un aileron arrière plat et discret dans le style de la version 9k CS ultérieure dans la couleur de la carrosserie avec une lèvre supérieure noire, soit un becquet de pont nettement plus haut avec 2 barres centrales des accessoires officiels de la gamme Airflow, dont le becquet de pont est également fixé sur le côté était. Pour le spoiler de pont, il y avait un 3e feu stop monté séparément sur le couvercle du coffre (qui dépendait encore du marché à l'époque, car il n'était pas autorisé ou même obligatoire partout), bien qu'il s'agissait du même 3e feu stop que celui du 901-CV, ce qui n'est clairement pas le cas de cet exemple le cas est. La décoration de la plaque d'immatriculation sur l'édition Sport était à l'origine la version accessoire dans la couleur du feu arrière de la gamme Airflow qui était en fait installée à l'origine sur l'édition Sport. Vraisemblablement peint en blanc sur cet exemplaire, car ce décor rouge-orange-blanc s'est malheureusement fané de couleur. Une particularité de cet équipement sportif départ usine était le revêtement de spoiler spécialement conçu exclusivement pour cette version sportive, qui était extrêmement similaire au kit Airflow de l'époque (l'édition Carlsson en était équipée, entre autres), mais ne correspondait pas en détail à l'extérieur, c'était principalement le becquet avant; c'est-à-dire que toutes les pièces avaient des numéros de matériau différents.

    Il est vrai que le 1989k-CC avec équipement sportif pourrait être commandé à partir de l'automne 9. Cela a eu une augmentation des performances en fonction du marché départ usine avec un système d'échappement sport exclusif à un seul tuyau d'échappement en relation avec l'augmentation des performances (dans le programme d'accessoires, il n'y avait que l'échappement sport à deux sorties d'échappement, entre autres le fournisseur de l'époque, RAY-Metallwaren, connu comme le fabricant des systèmes d'échappement sport SIMONS) Suspension sport OE Sachs (version bleue et non rouge), son propre kit aérodynamique (becquet de carrosserie) composé de pare-chocs avant + tablier arrière intégrés ainsi que d'évasements d'ailes et de jupes latérales plus profondes sous les portes, y compris les toutes nouvelles jantes aérodynamiques aérodynamiques de 16 pouces, leviers de vitesses recouverts de cuir -Poignée de manchette et volant sport ainsi que sièges en cuir spéciaux avec inserts en alcantara, encadrement noir des vitres latérales. Cette version sport a été officiellement livrée dans les couleurs de peinture rouge, noir, blanc et Odoardograu-met.

    Le 9k-T16-Sport a été délibérément présenté dans la nouvelle couleur Talladega-Red, c'était une peinture unie avec un nouveau processus d'une couche transparente plus transparente et une couche intermédiaire colorée qui a obtenu un effet de profondeur plus intense.

    En fait, lors de ma présentation à l'époque, je me suis souvenu que cette édition sportive limitée, c'est-à-dire avec un badge numéroté, était fabriquée ou livrée exclusivement en rouge Talladega et que c'était exclusivement le moteur le plus puissant de la gamme Saab à l'époque, dans la version sans pot catalytique.

    Correction du moteur à ce moment-là:
    Comme le MY90 avec un schnauzer raide de 9k, il n'y avait toujours pas de moteur de type «M» (B234), seulement apparu comme le MY91 avec le schnauzer oblique connu sur le CD, qui était également disponible dans une version sport. En conséquence, tous les équipements sportifs comme MY90 départ usine n'étaient équipés que de moteurs de type «L» (B202L) avec des performances accrues (le code 09 est visible au point 8 du numéro de moteur). Une particularité de ceci est que toutes les versions sans Kat étaient équipées à l'époque du nouveau turbocompresseur Mitsubishi TE05, utilisé à partir de 98 octobre. fait jusqu'à 204PS / 150kW; seuls ces kat-perd pour le marché britannique qui ont été délibérément introduits avec le nouveau turbocompresseur Garret T25, malgré le 98 octobre. seulement venu à 195PS / 143kW. Les versions Kat de cette édition n'ont été conçues que pour le 95 octobre sans plomb et n'ont donc atteint que 177PS / 130kW.

    Salutations Gi-Pi.

    10
  • Que dire d'autre - les images parlent d'elles-mêmes :-))
    Juste tellement - les sièges sur les 901 et 9000 sont de mon «expérience» automobile à ce jour, des sièges d'auto qui sont absolus
    A établi des normes !!
    De nombreux fabricants ne peuvent qu'en rêver aujourd'hui ...

    Il en va de même pour les jantes AERO de la première génération avec la jante polie - une élégance sportive intemporelle

    Puis-je en avoir plus, s'il vous plaît…
    WE sympa

    10

Les commentaires sont fermés.