Bilan du 2ème Saab-Ausfahrt-Rhön le 12 septembre 2020

La rencontre a débuté vendredi par un «orage» sous la forme du décapotable 900 d'Ulli: au cours de son trajet de 300 km depuis Bad Oeynhausen, il y a eu une «percée en douceur» dans le tuyau d'échappement devant le silencieux.

Un bon conseil ou une aide rapide coûtait cher le vendredi après-midi.

Nous étendons nos palpeurs en direction de la scène youngtimer locale et, après les avoir transmis deux fois, nous nous sommes retrouvés avec un petit mécanicien automobile à Fridritt, qui a accepté de reprendre le sujet. Donc, avec le son de la Formule 1, j'ai parcouru 15 km jusqu'à l'atelier (les passants levaient parfois le pouce) et là a remis le 900 entre les mains de Stefan, qui avait une Saab sur l'ascenseur pour la première fois (sinon plus comme une BMW affine) - mais l'échappement est l'échappement!

Le bon morceau de tuyau et le bon endroit ont été trouvés, il a été scié et soudé, après tout, cette partie de l'échappement a été si bien réparée qu'Ulli se reposera - dans le vrai sens du terme - pendant les 20 prochaines années.

Nous avons donc pu passer la soirée dans une rencontre amicale.

La sortie était bien sûr également soumise aux règles Corona, qui étaient alors en Bavière: seuls les groupes de dix personnes maximum sont autorisés dans l'espace public. Sur cette base, j'ai convenu d'un concept d'hygiène avec le service de santé et limité dès le départ le nombre de participants à 20 personnes (2 groupes).

Nous aurions atteint ce nombre s'il n'y avait pas eu deux refus peu de temps auparavant, tous deux pour cause de maladie. Je voudrais donc profiter de cette occasion pour souhaiter le meilleur à Christina de Dautphetal et au mari de Susanne de Wächtersbach, qui n'a malheureusement pas pu venir.

J'avais aussi demandé aux participants de la sortie de l'année dernière et j'avais quelques surprises: un fan de Saab à l'époque avait entre-temps vendu son 9-3 Turbo X, les cabriolets de deux autres participants étaient proposés à la vente sur Internet deux semaines avant la sortie, qui les incluait également éliminé en tant que participant.

Eh bien, rien n'est aussi constant que le changement.

Enfin, samedi, 9 véhicules avec 14 participants se sont rendus au point de rendez-vous convenu à Ostheim vdRhön. Il y avait de belles photos de groupe ici.

Photo de groupe sortie Rhön
Photo de groupe sortie Rhön

Puisque 5 des 9 véhicules étaient des cabriolets, ils pouvaient se diriger vers la première destination par beau temps: notre déjeuner, que nous avons mangé au restaurant sur le Lichtenburg sur la terrasse.

Lichtenburg
Lichtenburg

Le voyage proprement dit a ensuite suivi et nous a conduit du côté bavarois le long de l'ancienne frontière intérieure-allemande en Thuringe, ici puis l'allée menant au parking de la «Ellenbogen» haute de 813 m avec sa remarquable tour d'observation «Noahs Segel».

De retour au parking, il y a eu une petite cérémonie de remise des prix.

En fait, je voulais décerner un prix «classique» pour le plus long voyage et le véhicule le plus ancien, mais j'aurais dû ensuite doucher Ulli de prix car il avait le plus long voyage, le véhicule le plus ancien, le meilleur son (au moins jusqu'à vendredi après-midi) et le véhicule avec le moins de vitesses (Transmission automatique à 3 vitesses). J'ai donc reporté sans plus attendre, car il restait encore un «prix d'honneur» à décerner.

Gagnant du prix Ulli
Gagnant du prix Ulli

Ulli a reçu une bouteille de Pax-Bräu et un calendrier Rhön pour le plus long voyage.

Gagnant du prix Konrad
Gagnant du prix Konrad

Konrad a reçu une bouteille de Pax-Bräu pour le deuxième véhicule le plus ancien (900 année 1992).

Prix ​​honorifique pour Tim
Prix ​​honorifique pour Tim

Tim a reçu un autre prix honorifique car c'était une vraie surprise parmi les participants (quand je m'inscris, je ne sais pas qui vient): Tim a 19 ans et après avoir passé son permis de conduire, il a acheté une Saab comme première voiture: une 9-3 (BJ 1998) avec un fier 310.000 km et une belle 185 ch - en parfait état.

Cela méritait beaucoup de reconnaissance et Tim a reçu une barre géante de chocolat Marabou et une petite contribution pour l'argent du carburant, après tout, il venait de près de Heilbronn.

Ensuite, le voyage s'est poursuivi, avec une vue magnifique sur toute la Rhön de Hesse, dans la Hesse, puis sur la Hochrhön Strasse (un "must" lors de la traversée de la Rhön) pour retourner en Bavière, où nous avons organisé l'événement autour d'un café au refuge de Thuringe et laissez le gâteau disparaître.

Fin dans la cabane de Thuringe
Fin dans la cabane de Thuringe

Enfin, je voudrais remercier Gunther de Krombach, qui a capturé toute la tournée avec son bon appareil photo.

J'attends déjà avec impatience une réunion l'année prochaine, le parcours est déjà à peu près prévu!

Texte et images: Thomas Zecher

8 commentaires sur “Bilan du 2ème Saab-Ausfahrt-Rhön le 12 septembre 2020 »

  • Aussi de ma part encore un merci à l'organisation / Thomas pour la belle (et ma première) balade, mais je voudrais aussi vous remercier pour les nombreux commentaires positifs sur moi / mon âge / mon enthousiasme pour Saab ^^ Je suis content si personne ne me regarde étrangement pour conduire une Saab au lieu d'une vieille Golf ou BMW série 3 (également courante en tant que jeune passionné de voiture). Avec des gens du même âge, vous remarquez encore et encore qu'ils ne peuvent rien faire avec la voiture si je vous en parle jusqu'à ce que je dise qu'elle a 185PS, avec la plupart des personnes plus âgées qui peuvent faire quelque chose avec Saab, je suis perplexe et la question « comment allez-vous sur l'entonnoir ? » (Par l'intermédiaire d'un voisin de mon meilleur ami en 4e année, qui a jusqu'à aujourd'hui deux voitures Saab dans sa cour et quand je m'ai demandé de quel type de voitures il s'agissait, il m'a expliqué en détail toutes les particularités intéressantes et aussi de moi qui à cette époque (2010 ou 2011) racontait l'avenir incertain de la marque... enfin, l'histoire pour elle-même) Et me voilà avec une voiture qui a trois ans de plus que moi et 307tkm a eu un retour positif quand je l'ai achetée, un bienvenu changement. Je me suis beaucoup amusé avec la voiture au cours des 14 derniers kilomètres, à part l'usure (j'inclus aussi les tuyaux en caoutchouc poreux) et j'aime toujours la voiture. Je sais que 14tkm n'est rien dans l'univers Saab, mais c'est un rapport intermédiaire. Et tandis que certains pensent que je suis stupide d'acheter une voiture avec le kilométrage, je trouve plutôt drôle de laisser deviner les gens qui me posent des questions sur la voiture (cela ne m'arriverait jamais dans la Golf4 blanche ou la Golf3 marron (rouille) et de voir les visages surpris.
    Et oui, vous pouvez également maintenir la voiture en tant que stagiaire dans le domaine social, elle ne vous ronge pas, quoi qu'en pensent beaucoup. La liste de réparation de la Dacia louée de mon demi-frère est plus longue.

    Donc, après avoir écrit un demi-roman ici avec peut-être des anecdotes amusantes ou intéressantes, mais surtout inutiles sur la conduite de Saab en tant que débutant ... Je souhaite à tous ceux qui sont arrivés jusqu'ici, mes meilleures salutations, et j'ai déjà hâte au prochain voyage, j'espère un meilleure situation, sans Corona, et à d'autres articles intéressants sur le blog sur une marque réellement «morte».

  • Dans la mise en page finale, les légendes des gagnants sont inversées: le premier «portrait» montre Konrad, le second Ulli.
    En fait je voulais ajouter une photo de mon chien, mais alors l'association avec Tintin aurait été parfaite

  • Histoire très cool et très forte pour soutenir un jeune collègue Saab. C'est aussi bien que vous puissiez aider Uli un vendredi, une panne est toujours ennuyeuse, encore plus ennuyeuse quand elle se produit à ou à la réunion Saab, mais nous, les Saabistes, avons toujours une idée pour une telle situation.

  • C'était très bien organisé et nous attendons déjà avec impatience Rhön 2021.

  • Merci encore pour la grande organisation. C'était sympa.

  • @ Ebasil,

    ils aussi? C'était difficile pour moi de ne pas inclure une chienne dans mon commentaire 😉
    Mais nous nous sommes contrôlés ...

    3
    2
  • Argent essence et chocolat

    Génial. Tim a acheté la bonne voiture et a fait un tour avec les bonnes personnes. Je ne peux pas imaginer cette belle histoire avec une autre marque. Merci d'avoir participé.

  • Merci pour ce super reportage avec ces belles photos avec un temps magnifique! Cela ressemble à un super voyage dans une belle communauté. Très triste que plusieurs allégués. Les amateurs de Saab ont dit au revoir à ces superbes voitures pour toujours en un an. Je suis donc d'autant plus heureux de la décision de Tim pour Saab - la raison, le goût, l'enthousiasme et le cœur sont complètement indépendants de l'âge! Super qu'il ait été récompensé, double bravo !!

    Les photos de paysages et surtout celles du gâteau sont super - vous voulez les croquer tout de suite! 😉 J'aurais peut-être aimé quelques photos de plus des beautés automobiles.

Les commentaires sont fermés.