Une rareté Saab Turbo à quelques kilomètres

Turbo puissant, rarement, à quelques kilomètres. Cela ressemble à de l'individualité et de l'exclusivité. Jusqu'ici. En plus de cela, cette voiture fantastique est une Saab et elle n'a pas besoin d'être chère. Cela est possible car les fans sont encore étrangers à la Saab 900 II. Un fait qui pourrait changer lorsque le modèle haut de gamme de la série montera.

Saab 900 2.0 Turbo 1997
Saab 900 2.0 Turbo 1997

Saab 900 2.0 Turbo

Je l'ai aimé depuis le début. La Saab 900 2.0 Turbo est l'une des voitures que j'ai immédiatement prises à cœur. En comparaison directe avec mon 900 à l'époque, il était silencieux, solide et assez rapide. Les 185 chevaux turbo manient la voiture avec facilité, on désire rarement plus de puissance.

Je me fichais de la mauvaise presse ou des mauvaises performances lors du crash test. La 900 roulait bien, était une vraie Saab, et j'aimais son design. En fait, cependant, le 900 II n'a jamais été en mesure de se débarrasser complètement de l'odeur de la plate-forme Opel. Il en est ainsi à ce jour.

Turbo rareté et à quelques kilomètres

Parce que c'est le cas, le 900 II est devenu une rareté au fil des ans. Seuls quelques-uns l'ont vraiment pris dans leur cœur et étaient prêts à prendre soin de lui à long terme. Les véhicules ont été épuisés au fil des ans et à un moment donné, il n'y avait plus que le chemin de la presse à ferraille ou de l'exportation.

Un 900 II, qui semble avoir été bien traité, est sur un suédois Enchères offert. Son histoire est claire, l'état est bon. Le premier propriétaire de la 900 2.0 Turbo était une dame âgée, née en 1935. Elle s'est offerte la 900 II comme une nouvelle voiture en 1997 et l'a conduite jusqu'à sa mort en 2009. Son fils a repris et vendu le semi-wagon argenté, tout comme la berline en Suède. appels au propriétaire actuel.

Il veut se séparer de sa Saab, qui n'a que 72.160 XNUMX kilomètres au compteur. le Maison de vente aux enchères décrit l'état comme bon à neuf et note un merveilleux parfum de cuir à l'intérieur. Seul l'état de la climatisation automatique et sa fonction restent ouverts.

Bien sûr, et sans surprise, le 900 II a suivi ses parents Opel et leur image trouble ici aussi. La plate-forme Opel a plus d'espace dans la description que la voiture elle-même, certaines choses auxquelles vous ne pourrez jamais échapper.

Acheter ou partir?

La question doit être posée. Une 9-3 I, par exemple, serait une bien meilleure voiture, avec presque la même carrosserie. Et un classique 900 bien plus classique pour l'âme. Il ne faut pas se laisser guider par de telles considérations. Le 900 II roule beaucoup mieux que tout le monde ne le pense et le puissant moteur turbo est tout simplement amusant.

Le prix minimum, converti en euros, est inférieur à 6.000 €, mais vous obtenez beaucoup de voiture, un bon état et le modèle haut de gamme de la série à prix discount.

Avec des images de Bilweb (6/6)

Réflexions 10 sur “Une rareté Saab Turbo à quelques kilomètres »

  • Il se peut que les tout premiers aient été tricotés avec une aiguille chaude, mais les 97 900 II sont de la meilleure qualité! - tout comme la fin des 9000.
    A l'époque, j'étais souvent sur les transporteurs de voitures d'un importateur hambourgeois. La direction du navire a signalé que même dans la zone portuaire, si tout n'était pas comme il se doit avec une Saab. Le look dans les ponts des voitures et l'odeur ... c'était un rêve.
    J'ai le 19 cabriolet 97i d'Uusikaupunki (Valmet) pendant près de 2,3 ans et le 97 coupé 2,0T pendant quatre ans. Ils conduisent bien et en toute sécurité et sont vraiment faciles à entretenir pendant près de 24 ans. Je peux confirmer les 9 litres de ThomaSaab dans l'utilisation quotidienne du B204L. Sur la ligne, cependant, un 7 peut facilement être placé devant la virgule décimale.
    Le 900 II proposé ici est une belle opportunité de sécuriser l'outsider parmi les Saab.

  • @Hans S…. J'ai acheté exactement une telle 902 en 1998, c'était mon 2ème SAAB après la 901 Turbo de 1983.
    Il était toujours fiable, sans panne et beau ... Malheureusement, il a dû nous quitter en 2004 parce que j'avais une voiture de société.
    Aujourd'hui, nous profitons d'un 96 Turbo Cabrio dans le magnifique vert scarabée, celui-ci ne nous quittera plus jamais 😉
    Pour moi, le dernier SAAB typique ...

    "À votre santé"
    G.

  • Même si je me répète à ce stade…. J'aime beaucoup ma Saab brute - cabriolet avec V6 - beaucoup. Son design clair, sa maniabilité et, enfin et surtout, sa qualité typique de Saab. S'il reçoit l'attention nécessaire, il ne sera ni meilleur ni pire que quiconque que j'ai la chance d'avoir à cet égard.

    Salutations à la communauté.

    Le lizi

  • Après une paire de lunettes chromées 2,3t et un turbo 900 OG, je me suis retrouvé coincé avec un turbo 95er 900 NG. La voiture n'est pas parfaite, mais assez facile à réparer et un petit gain de place avec 3 portes. Les pièces de rechange sont également raisonnablement détendues. Le moteur 204L est compatible OBD2 et tourne à près de 9 litres / 100 km tous les jours.
    Les freins pourraient être meilleurs pour les performances.

    6000 € pour ces 900 valent à mon avis la peine d'être considérés. Ces véhicules ne seront probablement pas moins chers.

  • Très (cerise) copieux

    Pour moi, 900 II & 9-3 I sont encore ou encore une expression de vertus et de qualités typiques de Saab. Ne serait-ce que parce que ce sont les plus jeunes berlines ...

    Le véhicule est relativement mince (c'est pourquoi il est élégant).
    5 passagers adultes, l'utilisation complète de la banquette arrière n'est pas recommandée. Mais je l'ai toujours vu et son coffre comme un économiseur d'espace relatif. Je l'aime, je l'aime beaucoup.

    Les discussions GM ou pas, mais je ne peux pas penser à une Saab qui serait plus jeune et, au niveau de l'ADN de Saab, plus traditionnelle qu'une 900 II / 9-3I ...

  • Au début il y avait des tests contradictoires, nous avions le sujet à la Film avait à ce sujet. En fait, Saab a réagi assez rapidement et a corrigé certaines faiblesses.

  • La forme du 900NG ou 9-3I est d'une beauté intemporelle! Je me souviens différemment du test cresht. Il y avait même un tirage spécial du numéro AMS 23/1993 chez SAAB, «Le crash en chiffres: le meilleur de sa catégorie Saab900 et Mercedes C180). Au moins en termes de comportement de freinage, je peux confirmer que la distance entre la Classe C et ma série 900 ne s'est pas réduite lorsque nous avons tous les deux freiné fort pour éviter de stationner sur le camion qui a changé de voie sans cligner des yeux.

  • Précisément parce que la Saab 900II est dite impropre à la sauvegarde, je viens de l'inventer, je ferais un autre pas et en chercherais une avec un moteur V6. Bien que j'aimerais aussi celui-ci, en raison du faible kilométrage

  • Intéressant - mais qu'est-ce qui fait de la 9-3 I (presque identique) une «voiture bien meilleure»?

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. En savoir plus sur le traitement de vos données de commentaire.