Appels de voiture - quand passerez-vous à une voiture électrique?

Maintenant, c'est de retour, le temps des conversations automobiles. Contrairement à 2011, quand tout tournait autour de la marque Saab mourante. Maintenant, il s'agit de la voiture électrique. Le bonus environnemental apparaît en arrière-plan, et tout à coup, les gens sont intéressés par des voitures auxquelles vous ne vous attendiez pas.

Mon ancien moteur à combustion - quand passerez-vous à une voiture électrique?
Mon ancien moteur à combustion - quand passer à une voiture électrique?

En tant que blogueur qui écrit principalement sur les vieux moteurs à combustion, vous semblez être le partenaire de conversation idéal. Peu importe où je vais, amis ou voisins, à un moment donné, c'est arrivé. Nous parlons de voitures.

Et quand passez-vous à une voiture électrique?

On me pose cette question encore et encore. Je prends alors une profonde inspiration et à chaque fois j'explique pourquoi je ne compte pas changer. Corona a atomisé mon kilométrage annuel. La voiture de société est restée presque immobile sur le parking depuis des mois, elle repartira probablement avec beaucoup moins de kilomètres jusqu'à la fin du bail. Et même après Corona, ce ne sera plus comme avant. Le temps et les circonstances ont changé.

Des tournées prononcées aux rendez-vous, elles ne reviennent jamais.

En conséquence, je conduis de vieilles voitures. À partir de 20 ans. Cela me semble logique. Avec mes 7 ou 8.000 2 kilomètres estimés, que je parcourt en privé chaque année, c'est optimal. Parce qu'un véhicule vieux de XNUMX décennies est bien au-delà de sa durée de vie initiale. D'un point de vue environnemental, il est amorti et réservé en raison de son âge. La consommation de ressources pendant la production a été oubliée il y a longtemps.

Carte blanche pour la vieille boîte.

Après 20 ou 30 ans, l'étain a carte blanche. Une sorte de chèque en blanc, car désormais seule la consommation réelle compte. Et c'est faible, ne serait-ce qu'en raison de mon faible kilométrage annuel. Si faible que je laisserais une empreinte CO2 plus faible avec un moteur thermique qu'avec une nouvelle voiture électrique au moment où je remettrai mon permis de conduire.

L'expérience a montré que mon argumentation n'est pas suffisante pour échapper à un appel de voiture. Si vous voulez philosopher sur les voitures électriques, vous avez en tête le bonus environnemental de l'État et la sauvegarde du monde. Une nouvelle technologie et un investissement possible que vous souhaiteriez défendre vous-même. Ce n'est pas du tout conseillé si vous proposez des contre-arguments.

On est rapidement soupçonné d'être un refus de progresser.

Et, pour rester fidèle à la vérité, les voitures électriques ne me dérangent pas. Mais je ne trouve pas le sujet particulièrement stimulant en soi. J'ai des logiciels et de l'électronique tous les jours depuis 30 ans. L'attrait suspecté de la nouveauté n'existe pas pour moi.

Les conversations s'éternisent alors et deviennent dures comme du mauvais chewing-gum. Cellules de batterie, technologie de charge, autonomie en été, en hiver et sous la pluie. Les plus intelligents entrent ensuite dans les détails, apportant à l'autre des connaissances spécialisées en lecture qui se classent au sommet de la liste des 100 meilleures choses que vous ne vouliez jamais savoir.

Comment débrancher les conversations de voiture électrique.

Il existe un moyen éprouvé pour retirer la fiche dès le début. Le point noir des voitures électriques auquel vous pouvez jouer si vous n'avez pas envie de parler de prix électriques et environnementaux.

L'objection selon laquelle il est déjà clair qu'une voiture électrique laisse une trace numérique de la taille d'une autoroute californienne à huit voies est presque toujours un tirage au sort. Plusieurs téraoctets par jour - avec une expression inquiète sur votre visage - et le calme règne et le changement mouvementé de sujet commence.

C'est étrange - presque personne n'a de collecte de données sur les voitures modernes sur son radar.

Les gens s'énervent lorsque Google place un cookie sur leur ordinateur ou affiche une publicité personnalisée sur la tablette. Le fait qu'une Tesla puisse même filmer les environs du parking et le télécharger sur des serveurs américains en haute résolution n'a pas d'intérêt.

Pas même que la Polestar 2 ait Google à bord et que la voiture électrique ne soit disponible qu'avec Google. Peu importe ce que vous faites, où que vous alliez, tout est enregistré, tout se termine sur Google. Où ceux sur Google sont les gentils gens du côté ensoleillé de la rue.

Mais ce qu'il advient des données en détail reste incertain.

Les profils de mouvement d'aujourd'hui sont la mine de diamants de demain. Tesla veut les utiliser pour améliorer le logiciel et le pilote automatique, Google l'expérience utilisateur. La publicité personnalisée est toujours le moindre mal. Beaucoup plus est possible! Bientôt, des ensembles de données biométriques complets seront disponibles, permettant une compréhension approfondie de la vie quotidienne des clients.

Ce qui arrive à celui qui soulève et broie les diamants n'est toujours pas clair. Il existe de nombreuses possibilités et désirs. Les revendications de demain sont mieux mises en valeur aujourd'hui. Tesla et BMW-Brilliance l'ont récemment appris en Chine. Prétendument afin de protéger la vie privée des clients locaux, les entreprises ont été invitées à transférer les données vers des serveurs chinois.

La demande a été volontairement satisfaite.

28 commentaires sur “Appels de voiture - quand passerez-vous à une voiture électrique? »

  • vide

    @ GP362,

    Merci pour le lien. Toutes les pensées valables que le professeur Dr. GH peut s'y prononcer. On se demande, consterné, pourquoi la scène n'était pas plus grande et le diffuseur n'était pas publiquement légal?
    Et vous pouvez deviner la réponse. L'école et ÖR? Où est la différence? Ce n'est que le groupe cible et le groupe d'âge, mais sinon, vous êtes en ligne du berceau au bar. Convient déjà.

  • vide

    @ harald mikschy,

    J'ai peur que cette conversation soit représentative d'une attitude économiquement et politiquement voulue qui est en fait sur le point de s'affirmer ...

    La durabilité est enterrée sous les mots clés «décarbonisation» (politique) et «ZERO» (économie et publicité), tandis que la consommation et la société du jetable sont réassignées idéologiquement.

    Ceux qui consomment électriquement aujourd'hui sont décarbonisés et leur empreinte est ZERO. Et ceux qui sont trop réfléchis pour accepter cela dans le présent peuvent encore être persuadés que vous avez besoin de visionnaires qui ouvrent déjà la voie en tant que consommateurs aujourd'hui pour un avenir qui pourrait effectivement se dérouler comme promis. Perfidieux et ingénieux. Ça marche.

  • vide

    ... une conversation reprise, 2 dames, très conscientes, vertes, durables et diversifiées à ma place dans la galerie d'art:

    ... ma fille (qui est également très écologique) achète maintenant une voiture électrique ...

    ... mais est-ce si bon? en raison de la durabilité et de la fabrication des batteries?

    ... ce n'est pas un problème pour ma fille, elle loue la voiture pour 3 ans, la batterie devrait durer aussi longtemps et
    alors la voiture sera rendue.

  • vide

    @ Saab 900 Turbo 16S,

    bien écrit. Personnellement, je ne suis pas du tout contre l'électromobilité. Plutôt (à 3.) contre le fait qu'il est conduit et conduit sur la base de la foi et avec une certaine religiosité, sous des formes très étranges * des ruptures économiquement motivées sur nous ...

    Et d'autre part, que la physique (à 4.) n'est plus transmise à nos enfants de manière neutre, mais plutôt sous les auspices de convictions économiques et politiques.

    * Les formes étranges sont, par exemple, les scooters électriques, les vélos électriques et même les planches à roulettes électriques, qui ne contribuent certainement pas de manière significative à la protection de l'environnement.

    Mais l'EV «classique» (e-car) est aussi une forme relativement étrange: vous écrivez vous-même qu'elle est aidée par une promesse de salut.
    La promesse du salut est qu'à l'avenir, vous n'aurez plus à vous soucier de la dépense énergétique plus élevée (!) Et d'un sac à dos de CO2 plus grand (!) En cours de production, car à l'avenir, tout serait de toute façon produit de manière neutre en CO2.

    Ceci est 1. complètement faux et 2. s'appliquerait également aux moteurs à combustion, qui pourraient également être produits de manière neutre en CO2 et même lorsqu'ils étaient neufs, n'auraient plus de sac à dos et avec des biocarburants (éthanol et biodiesel - si possible à partir de déchets). Pourrait fonctionner de manière neutre en CO2. Chaque plante est une cellule solaire naturelle et incroyablement efficace qui n'est techniquement pas si facile à compléter.

    Sans l'avoir compris et déjà remarqué, l'humanité a depuis longtemps cessé de parler de CO2, mais de surfaces.

    Si tout peut être produit de manière neutre en CO2 à l'avenir, il faudrait alors parler de la quantité d'énergie (finalement d'espace et de ressources) que l'une ou l'autre solution technique pourrait ou non économiser par rapport à une autre en production et en fonctionnement.

    Les représentants de l'industrie de l'énergie éolienne ont depuis longtemps découvert la forêt par eux-mêmes et soutiennent qu'une éolienne peut économiser plus de CO2 que la surface au sol requise et l'espace ouvert stockent du CO2. En d'autres termes, une industrie de toutes choses que l'on (moi aussi) voulait compter parmi les bonnes, fait maintenant activement campagne pour la surexploitation des derniers vestiges de la nature restante.

    Ils aiment aussi balayer sous le tapis qu'en plus (à la surface au sol) ils ont besoin d'un chemin de ferme de 10 m de large et de n'importe quelle longueur pour le montage, les réparations et l'entretien de chaque éolienne, et qu'ils ont besoin de deux à plusieurs fois plus de zones de circulation dans la forêt qui doivent être défrichées. , car c'est le seul moyen d'obtenir l'argument que vous voulez, comparé au mix électrique actuel.

    Le lobby est un lobby et l'argent est de l'argent. Quoi qu'il en soit, les combustibles fossiles sont la biomasse d'hier. Les deux sont des réserves de CO2. Lorsque nous en versons un à la fois, nous n'avons pas un souci de moins, mais un ou deux soucis supplémentaires.

    Cela devrait et devrait être clair pour tout le monde et fait depuis longtemps partie des manuels scolaires.

    Cela inclut également le fait que nous avions des véhicules hybrides il y a 70 et 80 ans. Des bus, des postes et des ordures complètement électriques sans terres rares dans les centres-villes et les vieilles villes (ligne aérienne et ne serait-ce que pour la raison que les bâtiments historiques ne sont pas pollués par la suie) et seulement dans les derniers mètres et dans la zone périphérique avec de petits brûleurs étaient en route. Même les navires et les avions électriques ont une histoire de plus de cent ans.

    Lorsque des livres d'histoire et même de physique - généralement supposés objectifs et neutres - sont réécrits, cela ne fait pas partie de la solution, mais du problème.

    Bien sûr, nous avons besoin d'électromobilité. Juste à cause du train. Personne ne commencerait même à en douter après plus de 100 ans.

    Mais tout aussi naturellement, nous avons besoin d'un discours ouvert sur la question de savoir si cela inclut inévitablement les terres rares pour les planches à roulettes et d'autres formes de transport privé, y compris les voitures. Je voudrais également voir des équilibres globaux solides sur le sujet.

    L'hypothèse selon laquelle à l'avenir la production et l'exploitation seraient neutres en CO2 et que les besoins énergétiques (et les besoins en espace !!!) ne joueraient donc plus globalement un rôle est loin d'être réalité.

    Par conséquent, je suis intéressé par les bilans CO2 (embellis), de n'importe quel lobbyiste, dans lesquels la biomasse et la superficie ne sont pas prises en compte ou ne sont pas prises en compte équitablement,
    Plus maintenant.

    Ce que j'aimerais vraiment voir, ce serait un équilibre global cohérent de la voiture neutre en CO2, y compris - en fonction du concept de propulsion (électrique ou bio) - peut-être ou certainement des besoins d'espace différents.

    Ici et seulement ici (en surface) la musique jouera dans le futur et je crains que les terres rares et les besoins énergétiques accrus dans la production ne soient tout aussi préjudiciables à l'environnement demain qu'ils le sont aujourd'hui. Le mix électrique actuel ou pas.

    La discussion sur la région, cependant, a depuis longtemps été à nouveau occupée par le lobbyisme - comme le montre l'exemple de l'énergie éolienne - avant que le consommateur moyen d'Otto ne l'ait même compris comme pertinent.

    J'envie tous ceux qui savent encore exactement où aller, qui pensent être entre de bonnes mains et qui parlent même à la conscience prétendument impure des autres.
    Et je suis désolé pour tous ceux qui devront un jour remplir cette soi-disant connaissance (à mon avis sous-financé intellectuellement, seule une croyance des bons croyants).

    Un bilan unique et cohérent (CO2 ET surface) et je change immédiatement de chevaux. Promis.

    Mais personne n'a besoin de venir me voir avec la forêt contre quoi que ce soit. Je préfère rester près de la forêt et y chercher à nouveau bientôt des champignons ...

  • vide

    Après avoir passé de nombreuses heures depuis hier à me consacrer - une fois de plus - à mon ancien Saab, qui devrait enfin obtenir son approbation H dans la semaine à venir, je veux juste noter prosaïquement quelques aspects car je ne peux tout simplement pas le quitter:
    1. Je ne vois aucune raison compréhensible pour laquelle vous, en tant que passionné de voiture, voudriez retirer les «discussions sur l'essence» sur la mobilité électrique, alors que vous êtes toujours disponible pour ceux qui s'intéressent aux moteurs à combustion, de préférence Saab.
    2. Si l'autre personne l'a lu, c'est tant mieux. Je suis à mi-chemin, pas seulement le mien, et par conséquent, les ingrédients d'une conversation factuelle au-delà des idéologies sont là.
    3. Dans un tel domaine en particulier, seuls les arguments comptent. Qui veut parler sur la base de la foi?
    4. Mes voitures ont terminé leur «sac à dos de production» et ne soufflent que les gaz d'échappement du tuyau d'échappement (la BMW 635 CSi en a même deux) qui se produisent pendant le fonctionnement. Comme je ne roule actuellement qu'environ 5000 km par an, les véhicules neufs - qu'ils soient à combustion ou électriques - ne seraient pas, à mon avis, plus respectueux de l'environnement. Cependant, en tant que citadin, je sais que le passage soudain à l'électromobilité équivaudrait à une libération pour beaucoup de mes semblables, même si, comme nous le savons tous, cela signifie parfois seulement un passage de l'échappement à la cheminée, mais avec le changement progressif du mix électrique national vers les énergies renouvelables. - dans le livre de physique cité ci-dessus, cela est déjà correct, au moins au niveau de la huitième année - diminue.
    5. Je suis convaincu que nous ne sommes pas «complètement fous de restrictions», mais qu'à cet égard, la majorité de l'esprit public prédomine et qu'ils ont, au nom ou dans le cadre de leur morale, un peu de leur liberté individuelle de quelque chose au service de la liberté à quelque chose représente, dans l'esprit de Kant, Arendt ou Gauck, qui n'ont pas non plus réinventé la roue ici, même si nous reviendrions sur l'un de nos sujets de prédilection, l'automobile.

  • vide

    Personnages de blague (@ Hans S.)

    Le rire reste coincé dans ma gorge, mais j'espère qu'à l'avenir, les gens s'amuseront beaucoup avec les gens aujourd'hui.

    Le monde nous survivra d'une manière ou d'une autre. Si cela inclut l'humanité, ceux qui s'intéressent à l'histoire peuvent raconter mille et une anecdotes sur nous. De la société du jetable qui a jeté tout ce qu'elle avait déjà produit pour ne plus être une société du jetable.

    À propos des économiseurs d'énergie, qui réglementaient légalement et limitaient les performances de leurs aspirateurs - avec pour effet qu'ils devaient désormais aspirer deux fois plus longtemps et consommer plus d'électricité qu'auparavant pour passer l'aspirateur.

    À propos des économiseurs d'énergie qui ont nettoyé l'intérieur des véhicules électriques avec une puissance de 500 kW de cette manière - cela prend du temps et consomme de l'énergie.

    À propos des épargnants du monde de la politique et des affaires, qui ont convenu que les terres rares et la croissance illimitée ne se contredisaient pas, mais le Saint Graal et même logiquement le Saint Graal.

    Sur le fait que, de toutes choses, nous avons une mobilité électrifiée sans infrastructure existante avec force et grand effort et dans le domaine de l'immobilité (espaces de vie et de travail pleinement développés en termes d'infrastructure) pas simplement chauffés à l'électricité. Sans terres rares ni piles.

    Sur le fait que nous aurions pu nous passer presque de tout et que nous aurions pu économiser du CO2, des coûts d'exploitation et de construction au profit des personnes et de l'environnement. Mais que diraient l'industrie de la construction ou la guilde des ramoneurs? Ou Schröder et Poutine, si nous avions juste des radiateurs électriques sur une prise Schuko?

    Ce serait beaucoup trop simple. Si vous économisez une chaufferie, un Gazprom et un réservoir d'huile, verrouillez les ramoneurs et les plombiers, au moins des cellules solaires doivent être sur le toit et une grande batterie au sous-sol ou dans la buanderie pour compenser. De plus, un VE devant la porte et un aspirateur sans puissance d'aspiration. Alors peut-être que le bilan sera à peu près à nouveau, l'économie et le budget national ont été économisés.

    J'espère sincèrement que les générations futures se moqueront de nous de bon cœur, car cela ne peut vraiment pas et ne doit pas continuer ainsi.

    7
    2
  • vide

    @Volvaab Driver, d'une excellente manière! Malheureusement, c'est exactement comme ça! L'incapacité, respectivement l'imperturbabilité de certains politiciens est tout simplement terrible. Comment vous pouvez vous accrocher à une grange pendant si longtemps est un mystère pour moi. Tellement d'incapacité sur un si petit esprit, vous devez d'abord pouvoir le faire.
    J'ai peur qu'à la suite de ce battage publicitaire électronique et de cette mise au rebut, je ne pourrai plus conduire à un moment donné ma vieille Saab et Lancia. Ce serait un vrai GAU pour moi.

    Alors attendons avec impatience nos vieilles voitures aussi longtemps que possible!

  • vide

    Économie planifiée capitaliste

    Les manuels scolaires sur le thème des systèmes sociaux, leur caractère économique et politique, leurs effets et impacts sociaux et environnementaux ont depuis longtemps été réécrits.

    Les effets de la redistribution appartiennent ici. Par exemple, lorsque les bas salaires et autres contribuables gagnent des primes à la casse et des subventions pour les VE.
    Ou des subventions agricoles pour les plus grands prêtres porcins
    avec la plupart des truies dans un espace confiné.

    Les livres de physique ont déjà été réécrits. Physique de toutes choses! ! !

    L'introduction au sujet de l'énergie ne commence plus par la distinction entre énergie cinétique, thermique et potentielle.
    Non, il est avant tout postulé qu'il existe des formes d'énergie «illimitées» et «finies» et finalement que l'humanité est sur le point de passer à l'énergie illimitée, pour ouvrir des possibilités illimitées / une croissance illimitée.

    Est-ce vraiment comme ça dans le livre de physique pour la 8e année du niveau intermédiaire du lycée? Comme preuve de cette thèse abrupte, il est indiqué que l'hydrogène est prétendument déjà produit en quantités illimitées et est disponible gratuitement ...

    En fait, nous nous battons depuis longtemps pour les forêts et les terres - sans déjà produire des quantités importantes d'hydrogène.

    Bien sûr, rien sur cette planète n'est disponible indéfiniment - pas même le vent et le soleil, pour lesquels nous n'avons que des zones et des ressources limitées pour la récolte, le stockage et le transport.

    Il n'y a pas d'argent pour les manuels scolaires sensés, mais nous allons assommer 9.000 € pour chaque EV? Alors le monde est sauvé et nous sommes sur la bonne voie? Encore. Comme toujours. Il suffit de vouloir le croire ...

    Ne savons-nous pas tous depuis longtemps qu'il n'y a pas de limite au nombre de façons saines de produire et de consommer? Que le passage effréné de l'Euro 4 à l'Euro 5 ou 6, d'un aspirateur ou d'un réfrigérateur avec A ou A + à A ++ ou A +++ n'est pas la solution, mais fait partie du problème?

    En parlant de réfrigérateurs, c'est aussi un tel appareil électronique, dont le retrait anticipé a déjà été subventionné par l'Etat.
    Je ne serais pas surpris si les véhicules électriques qui sont mis sur le marché aujourd'hui avec un financement public doivent être mis au rebut tôt demain avec un financement public au profit de la prochaine génération.

    Officiellement au nom de l'environnement - en arrière-plan, le lobby, l'économie planifiée capitaliste, les investisseurs et la bourse mais pas un seul manuel qui soit étonnant
    contrecarrerait la folie vécue ouvertement même à distance avec une seule pensée ...

    11
    1
  • vide

    Bonjour chère communauté SAAB
    Avec les coûts que j'aurais à investir pour conduire une voiture électrique, je peux faire fonctionner mes deux SAAB 9000 pendant des années.
    Je viens d'investir dans mon SAAB 9000 2,3 turbo avec 285.000 3000 km, 3000 euros dans la carrosserie et 500 euros dans le moteur. En moyenne, je paie environ XNUMX euros pour un entretien annuel, mais quelque chose est vraiment réparé.
    Dans un atelier de marque (VW, AUDI, BMW, etc.) mes collègues paient 700 à 800 euros sans réparations rien que pour les regarder.
    La fièvre SAAB nous a vraiment surpris.
    Mon fils vient d'acheter son premier cabriolet SAAB 16 à l'âge de 9.3 ans et ma fille de 14 ans n'a reçu que récemment un SAAB 900. C'était une offre unique.
    Maintenant, les abris doivent être prolongés.
    Une nouvelle voiture pour 4 personnes n'est également plus abordable par rapport au prix de la nouvelle voiture, que l'essence ou l'électricité soit tout simplement trop élevée. Notre mécanicien Mario à Himberg assurera le fonctionnement de notre flotte SAAB pendant des années.
    Lors de nos différentes excursions, il y a toujours une voiture électrique au bord de la route et qui fume.
    Je n'ai pas besoin de ça.
    Salutations de Vienne

    10
    2
  • vide

    Une belle contribution qui se démarque des articles déjà excellents de ce blog! Merci Tom.
    C'est la même chose pour moi, mon kilométrage a aussi tellement diminué que je dois consciemment basculer entre mes orignaux pour que chacun ait le droit d'être suffisamment exercé. Un problème de luxe, bien sûr. Mais je ne pense pas avoir besoin d'une nouvelle voiture dans cette vie tant que l'approvisionnement en pièces de rechange fonctionne.

    Personne n'a encore calculé la consommation d'énergie réelle du poulpe de données - quel que soit le lecteur. Internet consomme la même quantité d'énergie que le trafic aérien mondial avant Corona!
    Le trafic aérien ne me manque pas non plus, j'ai attendu avec impatience le ciel incroyablement propre et dégagé tout l'été.

    11
  • vide

    @Franken Troll Vous parlez avec l'âme, et qui finance le quart de la voiture électrique - bien sûr, le contribuable sans demander ...

    Il est temps de réfléchir - non?

    7
    1
  • vide

    Tom, merci beaucoup pour cet article - ce point de vue est plus que correct, mais n'apparaît guère dans la presse quotidienne car tout le monde s'est concentré sur les avantages / inconvénients des voitures électriques.

    Il faut cependant mentionner que la collecte de traces numériques ou de profils de mouvement ne dépend pas de l'entraînement. Tous les nouveaux systèmes multimédias automobiles collectent des données. Qu'arrive-t-il exactement, combien, qu'arrive-t-il aux données - j'ai demandé à mon concessionnaire Volvo de confiance. Hausser les épaules. Que ce soit à essence, diesel ou électrique, tout le monde est pareil devant la pieuvre de données, cela ne fait pas de discrimination. Après tout.

    Les discussions actuelles sur le lecteur, en particulier en Allemagne, sont au ralenti. La voiture électrique est déjà là, si VauWeh vend les choses alors Michl se calme et achètera. Et nous pouvons toujours conduire SAAB aussi longtemps que nous le voulons et que nous pouvons nous le permettre. C'est déjà certain (je pense). Les pilotes automatiques californiens vont créer plus d'accidents, et nous discuterons ensuite si trois accidents de pilote automatique valent toujours mieux que douze cents accidents humains. Tous les fabricants soutiendront que c'est exactement ce pour quoi ils ont besoin des données. Se protéger de nous-mêmes et rendre la conduite plus sûre, etc. Ensuite, à un moment donné, la société basée à Wolfsburg activera le pilote automatique et le commercialisera bien et le groupe cible pensera que si le pilote automatique vient de Wolfsburg, alors c'est certainement mieux que cela Pilote automatique hippie californien.

    Mais l'affaire des données privées contre les applications colorées, CELA est l'affaire du siècle (millénaire?). Cela aura plus d'impact sur la société future que le diesel vs. Essence vs. Électrique.

    chrétien

    13
  • vide

    Je ne veux pas entrer dans ce qui est propre et impur maintenant, la chose la plus propre pour l'environnement serait de marcher pieds nus, mais ce n'est pas la question pour le moment. En ce qui concerne le profil de conduite, une voiture électrique pourrait convenir, ce serait maintenant bien d'obtenir la prime de voiture E de 5000 € en Autriche, mais comme je n'ai qu'une place de parking couverte sans prise, où l'un des Saabs est déjà debout, je ne peux pas faire grand-chose avec une voiture électrique ici. Si je vivais à la campagne et que je devais faire la navette, j'envisagerais d'acheter une petite voiture électrique compacte. Rechargez à la maison via PV et utilisez-le pour vous déplacer pour protéger les Saabs et ne les conserver que pour quelques voyages d'agrément par an.

  • vide

    @ Daniel (changement & panne moteur),

    romantique pensait qu'à l'avenir, vous pourriez être sur la route chez les jeunes et même les vieux électrifiés ...

    Mais je vois les mêmes points d'interrogation derrière cette vision que je vois derrière la mobilité électrique dans son ensemble. La batterie ne devient pas plus propre et l'infrastructure ne se crée pas simplement parce que les terres rares et le travail des enfants sont placés dans un ancien corps plutôt que dans un nouveau.

    Et que signifie une panne moteur?
    Une réparation n'est peut-être plus une évidence pour nous (elle l'était auparavant), mais elle serait toujours écologiquement correcte, presque neutre en CO2.

    Nos problèmes, leurs causes et notre solution actuelle plutôt folle en une phrase:

    Pour tout faire différemment à partir de maintenant, la société du jetable jette d'abord tout.

    12
  • vide

    Si quelqu'un que je connais préfère les véhicules plus anciens et essaie d'arrêter une conversation sur une voiture électrique avec l'argument de la collecte de données (qui ne parle pas vraiment contre les véhicules électriques, mais contre toutes les voitures plus récentes), je lui demanderais alors s'il aimerait l'acheter. une Citroen Saxo electrique (ou un parent PSA correspondant, ou un concurrent Renault de l'époque).

    Oh, n'aurais-je pas dû annoncer publiquement cette stratégie maintenant? Eh bien, puisque presque personne ne connaît ces véhicules, il est très peu probable que cela se produise ;-).

  • vide

    Salut,

    tout d'abord merci pour la contribution très lisible. Ces derniers jours, j'ai traité du sujet des champs électromagnétiques et de leurs effets sur l'environnement. J'épargnerai les détails, mais il est clair que plus la technologie est intégrée, plus les effets sur les personnes qui y sont assises sont pires. La voiture électrique se porte extrêmement mal. Sans parler de la collecte de données. J'ai acheté un cheval de travail Diesel pour notre nouveau lieu de résidence en Californie, plus lié à un but qu'esthétique. Avec ce déménagement, je réduirai considérablement le nombre de kilomètres que je conduis chaque année. Contrairement au plan initial de vendre toutes les voitures en D, nous avons décidé de garder une vieille Saab et les chances sont bonnes que nous l'apportions encore ici. Aucune collecte de données, 31 ans, parcouru 1500 km par an et dans le 2ème état. Je pourrai probablement conduire ici pendant encore quelques années, à condition que le corps survienne aux étés de l'Atlantique après un traitement intensif de prévention de la rouille; en hiver, il entre dans la salle.
    Je ne conduirai probablement plus une voiture électrique dans cette vie et je le déconseille vivement pour de nombreuses raisons évoquées ici et aussi pour des raisons de santé. Car au plus tard, lorsque la pièce sera conduite de manière autonome à l'aide de la technologie 5 G, l'espérance de vie diminuera très probablement considérablement! Pas du véhicule électrique, mais des occupants.
    Meilleures salutations de la bulle atlantique

    Erik 900

    11
    2
  • vide

    En tant que conducteur assidu, je ne peux pas me permettre le luxe d'une voiture de 20 ans. Il y a tout simplement trop de KM au compteur pour cela. D'où la saison décapotable par passion. Le problème avec la voiture électrique est qu'en tant qu'utilisateur final, je ne peux pas me forger une opinion, car les rapports sont généralement colorés »au sens du journaliste. En termes de logique, il pourrait s'agir d'une voiture hybride, une voiture purement électrique est actuellement aux prises avec l'autonomie, les temps de charge et, enfin et surtout, les options de charge. Donc pas d'alternative pour le moment. Fondamentalement, cependant, je ne l'ignorerais pas.

    11
  • vide

    Hmm.
    En 2011, par exemple, j'ai délibérément acheté l'un des «derniers et surtout tout nouveaux» modèles Saab - un navire et l'un de mes trois, quatre, cinq «Drömbils» généraux. Et à l'époque, avec la perspective de pouvoir conduire cette voiture le plus longtemps possible - le plan est d'environ 12 à 15 ans.
    Et je pense qu'avec cette attitude, je reste globalement beaucoup plus respectueux de l'environnement (même avec une consommation de carburant «légèrement» plus élevée) qu'avec un passage précoce aux voitures électriques ou aux «périodes de réveil habituelles» des voitures. 😉

    À l'exception d'Apple Carplay, la Saab a tout ce que je veux / ai vraiment besoin dans une voiture.

    Je ne veux pas de tous ces cinémas multimédias roulants aujourd'hui ou dans les années à venir. Horrible! 😉
    Je ne veux pas non plus d'un «tracker GPS personnel» pesant des tonnes à l'avenir.
    Et si une voiture électrique est vraiment meilleure qu'un «mangeur de carburant» ou simplement déplace la charge, je ne sais pas avec certitude.

    Pour le moment, je conduis à peine plus de 4000-5000 km ces dernières années.
    J'espère donc pouvoir conduire mon gros vaisseau pendant au moins autant d'années qu'avant (le coursier argenté est à la «Ferme du bien-être» pour un «MakeOver» visuel depuis aujourd'hui)!

    Je ne sais pas ce qui arrivera après l'actuel 2011.
    Mais je le «redoute» en fait (entre autres à cause de l'acquisition de données et des écrans et de la «technologie intelligente» dans la voiture… Je ne veux même pas commencer par le look de nombreuses voitures «intelligentes» d'aujourd'hui).
    Peut-être deviendrai-je alors par nécessité un «fan de voitures classiques». 😉

    11
  • vide

    À quoi sert un produit qui doit être promu et poussé de cette manière? Si j'imagine les dépenses publicitaires que le groupe VW fait avec la mobilité électrique, par exemple, je dois me demander à quoi sert réellement le produit qui la sous-tend? Qui achèterait une voiture électrique s'il n'y avait pas de subventions massives? Peu, très peu et je n'en ferais certainement pas partie.
    Tant que ma Saab me donnera autant de joie et de satisfaction, je la conduirai. Et je suis presque sûr que ce sera pour longtemps!

    13
  • vide

    Anekdoten

    Cela n'a pas nécessairement à voir avec la mobilité électrique et la collecte de données, mais je pense toujours que cela vaut la peine d'être dit.

    L'autre jour, quelqu'un m'a dit que le hayon de sa nouvelle voiture s'était déjà ouvert automatiquement trois fois au mauvais moment. Dans un parking lorsque vous êtes absent et également en déplacement sur une sortie d'autoroute. Le fabricant et l'atelier n'ont aucune explication / aucune solution.

    Un autre a été impliqué dans une collision arrière absolument évitable avec son assistant de freinage, car sa voiture a automatiquement appliqué un arrêt d'urgence, ce qui a surpris et submergé l'homme derrière. Le conducteur assisté devant avait été coupé, mais selon son témoignage, dans cette situation gérable, il n'aurait même pas appuyé sur le frein.

    Tout cela ne fait que m'énerver. Les voitures neuves dotées d'une multitude de systèmes d'assistance, de fonctions dites de confort et d'une large bande de données n'entrent pas chez moi. Pas électrique mais pas non plus comme moteur thermique ...

    15
  • vide

    La voiture électrique agit comme si elle n'avait pas besoin d'énergie et personne n'a à regarder les enfants pauvres des pays en développement creuser pour trouver des terres rares. Un phénomène de ceinture de bacon et un symbole de statut qui compte à partir de 190.00 XNUMX km du bilan environnemental et en raison de la gamme a un ou plusieurs moteurs à combustion en arrière-plan de propriété.
    Tant que je n'ai pas de cordon de charge accroché à la fenêtre de ma chambre paroissiale, rien pour moi.
    Je n'ai plus besoin de construire une nouvelle voiture - ne serait-ce qu'à cause de la perte de valeur. Une fois que j'ai acheté une S8 et perdu 4 51.000 euros en 10 ans. Toutes mes anciennes Saab ne valent pas tant et j'ai plus de plaisir et de compatibilité sociale avec tout le monde qu'avec le sac rugissant 6000 cylindres d'Audi, même si une nouvelle Tesla ne devrait perdre que 8000-XNUMX euros par an: chaque année l'équivalent d'une bonne vieille Saab.

    17
  • vide

    Voiture électrique? Pas chez moi.
    A commencer par l'extraction des «terres rares» sur des plages limitées et la collecte de données. Je ne vois AUCUN AVANTAGE lors de l'achat d'une voiture sponsorisée par une prime.
    Je pense aussi: ma voiture actuelle a déjà été produite, utilise en moyenne 5 à 6 litres d'essence, a un espace infini (break).
    Mon kilométrage annuel est faible, celui de mes vélos (additionnés ;-)) nettement plus élevé. Mon conseiller fiscal me montre mes coûts annuels de voiture depuis des décennies. Alors je sais VRAIMENT ce que coûte une voiture par mois ...
    Que dois-je faire avec un nouveau véhicule ???
    Image par une voiture dans le carport? Je n'ai plus d'âge.
    Pendant des années, mon comportement d'achat / de consommation a eu tendance à être un REMPLACEMENT si quelque chose manque / est cassé.
    Donc: ma voiture roule de manière fiable la 8e année, elle en compte 125000 XNUMX au compteur. Je continue à accumuler des km avec la voiture actuelle.
    Voiture électrique, non merci!

    11
    1
  • vide

    Je pense que la question elle-même est ridicule: «Quand passez-vous à l'électrique?». Vous devez d'abord vous différencier. Il y a des voitures électriques et il y a Tesla. Vous conduisez une Tesla parce que cela vous donne envie de ressentir cette puissance et la réponse directe lorsque vous appuyez légèrement sur la pédale d'alimentation. Et il n'y a pas un seul pilote Tesla qui ait peur de l'autonomie, grâce au réseau Supercharger et aux batteries gigantesques.
    Et puis il y a toutes les voitures électriques comme Zoe, i3, Ioniq et co. Il y a d'autres raisons d'acheter ces voitures.

    «Changer» implique que vous restiez dans la même catégorie de véhicule et que vous passiez à un moteur thermique pour un moteur électrique. Pourquoi feriez-vous cela alors que vous avez une belle voiture en état de marche? Pourquoi devrais-je passer d'une Saab 9-5 à une voiture électrique? Cela n'a que des inconvénients, à part payer 40.000 XNUMX €, ce qui est également un inconvénient.

    Ce qui, à mon avis, est un changement réel serait de convertir son youngtimer bien-aimé en électrique si son youngtimer bien-aimé avait une panne de moteur. Vous pouvez ainsi continuer à conduire votre voiture habituelle, sinon parfaite, vous ne perdez plus d'huile, vous n'avez plus besoin de faire un contrôle et vous êtes silencieux sur la route, ce qui est particulièrement attrayant avec les cabriolets.

    Qu'est-ce que tu en penses?

    11
    1
  • vide

    … et autre chose:

    Je suis campeur depuis aussi longtemps que je me souvienne - que dois-je faire avec une caravane accrochée avec une autonomie d'environ 150 km?

    7
    1
  • vide

    J'avoue: je suis sujet au stress et j'ai eu des problèmes dans le passé alors que je n'étais pas tout à fait sûr de pouvoir me rendre à la station-service avant de m'arrêter.
    Une fois que l'idée d'horreur s'est réalisée, avec une caravane sur le crochet et trois enfants à l'arrière. Heureusement, la station-service était en vue ...
    Je n'ai plus besoin de quelque chose comme ça, jamais.
    Vous n'avez pas à supporter un tel stress à un âge avancé et je n'ai pas à me demander s'il faut activer le chauffage ou la climatisation et ainsi raccourcir encore plus mon autonomie.
    Par conséquent, une voiture électrique est hors de question et je ne peux qu'espérer et tout faire pour que ma 900 classique durera aussi longtemps que je pourrai conduire la voiture.
    Des voitures électriques pour la ville - super! Mais sinon, une agression publique de premier ordre

    Mais nous sommes vraiment fous des restrictions sur la façon dont vous pouvez lire et entendre de différentes manières chaque jour.

    21
    3
  • vide

    Prime environnementale de 9000 XNUMX €. Puis ils repartent et achètent des voitures dont ils ne peuvent ni se permettre ni avoir besoin. La mobilité électrique est sur toutes les lèvres, même sur mon lieu de travail. Les nombreux € sont tentants. J'utilise cet article comme modèle pour freiner un peu les conversations quotidiennes 😉

    Je vous remercie!

    15
    2

Les commentaires sont fermés.