France ou Suède? Citroën et Peugeot contre Saab!

Les temps étaient-ils meilleurs dans le passé? Du point de vue de l'automobile, ils étaient plus diversifiés. L'illusion angulaire sous la forme d'un SUV était encore loin, mais l'individualité était possible. Il est devenu très coloré au début des années 90 lorsque Citroën XM et Peugeot 605 étaient en pleine forme. Saab s'y est opposé avec le CD 9000. Pouvez-vous comparer ces trois personnages très différents?

Deux Français et un Suédois en 1991 sur le Ring d'Anderstorp
Deux Français et un Suédois en 1991 sur le Ring d'Anderstorp

Je me souviens encore de la première en 89 à l'IAA et à l'agence Citroën locale. Mon temps Saab était encore en avance sur moi, le CX Turbo était une réalité. Le XM polarisé. Non seulement en comparaison avec Saab, mais aussi avec la clientèle traditionnelle Citroën. C'était une voiture du futur, avec une forme de coin prononcée, comme Saab l'a plus tard incluse dans la 9000 CS, atténuée. Les éléments futurs se sont poursuivis à l'intérieur, ce qui a fait souffrir la facilité d'utilisation. Mais cela n'avait pas d'importance, la XM était une voiture en mission. Et tout le reste n'était pas si important.

En comparaison directe, la Peugeot 605 est apparue comme arbitraire. Saab le qualifie de fade, on peut aussi dire conservateur. Son design est agréable, mais aussi dénué de sens. Dans tous les cas, le groupe PSA a réussi l'exploit de créer deux personnages complètement différents sur une seule base. Il est douteux que les deux marques soient en concurrence dans la classe moyenne supérieure. Si vous conduisiez une 605, la Citroën était trop la voiture de demain. Ou après-demain.

Comme toujours, les éditeurs Spotlight sont très justes avec les modèles de leurs concurrents. Dans de nombreuses disciplines, les deux contributions française et suédoise sont au même niveau. Meilleur fonctionnement en Saab, grand confort en Citroën et en Peugeot grâce à l'hydropneumatique ou à une suspension conventionnelle mais contrôlée électroniquement. Le XM est plus facile à charger grâce à son hayon, l'équipe éditoriale omet malheureusement la deuxième lunette arrière de la Citroën. Il empêchait les passagers intérieurs d'être gênés par les treuils de traction lorsque le volet était ouvert. Tant d'amour pour le confort était normal pour la marque au double angle.

Les faiblesses des concurrents gaulois sont clairement définies. Saab marque avec le puissant turbo. L'Europa V6, que l'on retrouve également chez Volvo, ne peut rien y faire malgré le déplacement de 3 litres. Le moteur Saab a plus de couple et est plus efficace avec les carburants. Les moteurs à quatre cylindres n'ont pas été bien reçus. Sans charge, ils ont un faible tirant d'eau et ne rentrent pas dans la classe de véhicule supérieure. Sûrement correctement observé et toujours valable aujourd'hui. Le XM est devenu un amoureux, le 605 a plus ou moins disparu, mais les moteurs de base restent impopulaires. Cela n'a changé qu'un an après le test de comparaison. Un turbo de 2 litres avec une puissance initiale de 141 ch était désormais le juste milieu de la gamme moteur et accompagnait les modèles français jusqu'à la fin de la production.

À la fin de la comparaison, Saab voit la 9000 CD Turbo à l'avant et la classe comme la voiture la plus moderne. Si vous prenez la technologie du moteur et les compétences de base telles que la sécurité et l'ergonomie, cela s'applique vraiment. En général, cependant, on remarque à quel point les véhicules sont proches dans de nombreuses disciplines, même s'il s'agit de trois personnages très distincts.

La longue période de construction est commune à tous. Le Saab 1998 est parti pour la première fois en 9000 et le 605 un an plus tard. Le XM a résisté jusqu'en 2000. Alors que Saab a lancé un autre succès commercial avec le 9-5, les Français avec le 607 et le C6 en Allemagne n'ont jamais pu revenir à leurs grands jours dans les années 90.

18 commentaires sur “France ou Suède? Citroën et Peugeot contre Saab! »

  • vide

    Citroën, ma première voiture amoureuse, la 2CV, la GS puis une CX à la fin des années 70. Quelle voiture c'était! Sorti en 1974 et ressemblait à une autre star. Je n'étais plus aussi enthousiaste à propos du XM et je suis donc passé à Lancia, pour finir chez Saab des années plus tard. Aujourd'hui, je suis toujours fidèle aux deux marques perdantes Saab et Lancia, même s'il devient très difficile de les maintenir en vie.

    Un sentiment d'accomplissement hier. Avec la Lancia Delta HF 1984 au TÜV et sortir sans problèmes. L'examinateur a été étonné par le delta complètement exempt de rouille.

    Joyeuses Pâques où que vous soyez et restez en bonne santé!

  • vide

    Merci Martin Schmuki,

    Il est en effet amusant. Contrairement au français moderne du film, il a son max. Serrer même à 2.500 tr / min.

    Switch + overdrive = animé + frugal

    Cuir noir et bleu clair métallisé à l'origine, malheureusement repeint avec une couleur RAL par l'ancien propriétaire ...

  • vide

    J'ai eu une fois une 164E, une de celles-ci, en cuir bleu-vert métallisé et couleur cognac, de très beaux véhicules.
    Je ne peux que vous féliciter et vous souhaiter beaucoup de plaisir!

  • vide

    @Vieux Suédois

    Merci pour l'excellent lien - maintenant je peux aussi visualiser cet extra extrêmement intéressant du Zitro-eeen!

  • vide

    @ Martin Schmuki,

    J'ai l'impression que tu le fais. J'aime aussi les voitures à gauche et à droite de Saab et je reconnais leurs faiblesses et avantages respectifs ...

    Mais c'est exactement ce que j'aime tant dans ce blog. Les rapports ont toujours un aspect juste hors des sentiers battus. Le blogueur lui-même me semble avant tout être un automobiliste heureux avec un horizon très large et deuxièmement un pilote Saab convaincu.

    En outre, toutes les contributions sont factuellement correctes à bien plus de 90%. Si l'ÖR avait ce quota de rêve, je le louerais du matin au soir ...

    Si vous venez avec les Volvos de la série 400 et leur traction avant, vous devez également mentionner que techniquement rien à propos de ces voitures ne vient de Volvo et qu'il s'agit de petites voitures. Ces choses sont autant Volvo qu'un 9-2 serait un développement interne de Saab ...

    Si le 850 est commercialisé comme une grande et moderne litière de Göteborg, je ne trouverai pas de mouche dans cette soupe. Tout est correct et bon. Et cela écrit quelqu'un qui connaît très bien Volvo et qui possède actuellement une 164E ...

  • vide

    Eh bien, nous n'appelons pas cela dénigrer, mais des glissements ...

    Comment était-ce récemment dans un message que vous avez écrit récemment….
    « Le 740 GLE était dépassé et il a fallu attendre 1991 pour trouver une réponse aux challengers de Trollhättan. Puis elle est venue d'autant plus convaincante sous la forme de la 850, qui est née avec l'aide d'ingénieurs Saab débauchés. »

    Non, la Volvo 740 n'était pas obsolète, elle avait un essieu rigide, c'est vrai, c'était une construction très complexe avec un faux-châssis séparé, les avantages de l'essieu rigide sont bien connus, voie constante, carrossage constant, qui est également connu des SAAB 900 et 9000 😉
    Le 740 (940) révisé a survécu jusqu'en 1998, donc ça ne pouvait pas être si mauvais.

    Je doute également que la 850 ne puisse être créée qu'avec l'aide d'ingénieurs SAAB recrutés, car le constructeur de Göteborg avait des véhicules à traction avant dans le programme de livraison depuis 1985 (440/460/480).

    J'ai également lu que cet article concerne la Citroën XM, la Peugeot 605 et la 9000 de SAAB, mais quand j'ai découvert que le moteur PRV, le moteur de SAAB, ne pouvait pas suivre l'eau, Volvo y est étrangement revenu. Jeu 😉

    Depuis que mon cœur bat pour d'autres marques de Suède et d'outre-mer en plus de SAAB, je l'ai remarqué.

    À ce stade, je voudrais également vous féliciter, le blog est toujours très lisible et informatif. Surtout en cette période, c'est toujours une pause bienvenue dans la vie quotidienne quand une nouvelle contribution réapparaît!

    PS
    J'ai possédé divers SAAB, en plus des 900 classiques (il en a encore trois aujourd'hui) également deux 9-3 et plusieurs 9-5, je les ai tous appréciés, ces voitures avaient aussi leurs forces et leurs faiblesses, tout comme les véhicules de Volvo et tous les autres fabricants ont 😉

  • vide

    À l'époque, je pensais que le XM était génial. Il se démarquait de la foule aussi bien que le BX, bien qu'une taille plus petite. En tant que GTI mais en tant qu'appareil chaud. Voici un lien vers le 13ème disque du XM https://www.bxig.net/die-dreizehnte-scheibe-oder-was-unterscheidet-einen-citroen-xm-von-anderen-autos/
    Je n'ai trouvé le 9000 sympa qu'après le lifting puis en hayon. La Peugeot et son successeur étaient également de très bonnes voitures et pas entièrement infructueuses. Ils s'appuyaient simplement lourdement sur leurs concurrents allemands.

    3
    1
  • vide

    Volvo bashing ...

    délibérément ou même systématiquement, je ne l'ai jamais trouvé ici sur le blog. Mais Martin Schmuki a raison à ce sujet.

    L'Euro V6, très réprimandé, était à l'origine un appareil de 2,7 litres et a été installé par Volvo en 1975 sur les 260 et plus tard sur les 760 modèles.

    Les chemins se sont séparés plus tard. Les Français ont augmenté le déplacement et Volvo avait perdu tout intérêt pour les choses.

    Il n'a jamais existé dans les années 900. Au lieu de cela, au début des années 1990, Volvo s'est de plus en plus appuyée sur les turbos (4 cylindres) et sur les aspirateurs 6 pots sur ses propres conceptions et moteurs en ligne. Tous les moteurs à essence des années 900 ont une bonne réputation.

    Le châssis aussi. Et la valeur des breaks est inégalée ...

    Mais bon
    Les films et les articles sont un plaisir. La prononciation de Zitroh-eN à elle seule vaut son pesant d'or. Merci Tom! ! !

    PS
    Les moteurs français étaient en fait désespérément inférieurs à l'époque. 122 ch dans une voiture qui était au moins nationalement attribuée à la classe supérieure?

    Il est un peu surprenant de voir avec quelle grâce le film s'en occupe. Aujourd'hui, vous exploiteriez impitoyablement cela.

    Aujourd'hui, mon vainqueur personnel est clairement le 9K. Quoi d'autre?

  • vide

    ... bien sûr, avant que les passagers ne montent, j'ai dit ... ts ts 🙁

  • vide

    Uli Beitel

    Merci pour cette réponse informative et amusante - j'imagine juste l'homme vert après la douche Citroën. Charmant! 🙂

  • vide

    @ ebasli

    D'après ma propre expérience, je ne peux parler que du Xantia:

    Excellente peinture, en particulier sur le faux-châssis avant sur lequel le groupe moto-réducteur est installé. Bien mieux que mes deux 9-5 I, où j'ai dû appliquer plusieurs couches de laque protectrice pour éviter la rouille superficielle disgracieuse.
    Malgré les feuilles relativement minces du Xantia (il y avait en conséquence des résultats de crash test NCAP misérables, mais ceux-ci étaient tout aussi mauvais avec le 900 II ou le 9-3 I, qui étaient tous deux basés sur la faible structure de l'Opel Vectra), il n'y avait absolument aucun problème de rouille.

    Le seul point critique avec Xantia et XM: les attaches supérieures des jambes de force avant, qui ont nécessité une conservation soigneuse. Dans les cas extrêmes avec une très forte corrosion dans cette zone, les entretoises pourraient se détacher et même déformer le capot.

    L'hydropneumatique, souvent considérée avec scepticisme, est absolument sans problème, à condition que le liquide vert soit changé au moins tous les deux ans et que le réservoir de stockage soit nettoyé. Travail de routine qui ne prend que 30 minutes - à condition de connaître la position de la vis pour permettre à la haute pression du système de suspension de s'échapper.
    Si vous ne connaissez pas cette position, alors il y a la fameuse "douche Citroën" : Vous ressemblez à un mâle vert (ou marron - avec du vieux liquide) car vous avez été arrosée de haut en bas :-).

    Il est dommage que Citroën ait supprimé ce système hydropneumatique pour des raisons de coût. Ce système n'existe même pas pour les "DS" orientées marketing, bien qu'il aurait pu être ici bien mieux adapté en termes de calcul. A raté l'occasion.

  • vide

    Uli Beitel et Tom

    Merci pour cette réponse intéressante. Et presque incroyable les finesses que certains designers ou ingénieurs ont imaginées. (Pour ma part, cependant, je charge et décharge habituellement la voiture avant que les passagers ne sortent ou après qu'ils sortent. Mais drôle quand même.)

    La description vivante de la façon dont vous vous êtes comporté sur la banquette arrière de la Citroën - et de sa durabilité est également très intéressante. Cela ne correspondait pas à l'opinion commune (allemande) sur les voitures françaises.

    Comment s'en est-il tiré en ce qui concerne la rouille par rapport à la Saab?

  • vide

    @Ebasli

    Étant donné que j'apprécie également beaucoup Citroën en plus de Saab (j'avais une Xantia, qui n'a causé absolument aucun problème jusqu'au bout, 470.000 XNUMX km) et aussi particulièrement comme la XM, je peux répondre à la question de la deuxième lunette arrière. Lorsque le hayon est ouvert, il reste fixe dans sa position, c'est-à-dire qu'il est parallèle à la vitre du hayon lorsqu'il est fermé.
    Bien entendu, cette deuxième vitre intérieure peut être ouverte manuellement, c'est-à-dire pliée vers le haut, par exemple à des fins de nettoyage - ou bien sûr elle peut également être retirée si tout le coffre est nécessaire avec les sièges arrière et la plaque de recouvrement rabattus.
    Une bonne idée, mais cette construction peut avoir tendance à vibrer dans les véhicules plus anciens, mais le remède est très facile.

    Il y a environ 17 ans, j'ai eu un jour de chance personnel en Suède lorsque j'ai été pris en charge à l'aéroport par notre représentant avec un XM. J'ai apprécié cette super suspension (comme avec la Xantia), malheureusement j'étais assis sur la banquette arrière et j'ai dû "naviguer" l'itinéraire jusqu'à l'imprimerie à visiter à l'aide d'une carte, car il n'y avait pas encore de GPS. Le résultat : je suis sorti de la voiture le teint vert pâle, car cette suspension extrêmement confortable et en regardant la carte n'était pas bon pour mon estomac. Dans les sièges avant, en revanche, avec une vue dégagée vers l'avant, ce système hydropneumatique est inégalé, et pratiquement aucun autre véhicule ne peut l'égaler.

    Le chemin du retour à l'aéroport: Maintenant avec une Saab 9000 CS, une suspension relativement dure, mais ici je n'ai eu aucun problème sur la banquette arrière.

    Néanmoins, le XM se classe devant le 9000. Bien sûr, il semble différent du 900 I, mes trois précédents 900 i (délibérément pas de turbos) ont chacun parcouru 560.000 XNUMX km.

    Une combinaison de l'hydropneumatique Citroën avec le corps solide d'un 900 I ou 9-5 serait ma voiture idéale. Mais les deux ne sont plus disponibles….

    Cordialement,
    Uli

    7
    1
  • vide

    Rapport intéressant, quelque chose m'a frappé encore et encore ces derniers temps, quelque chose de Volvo bashing semble évidemment toujours nécessaire, alors le texte se lit comme suit: "Le V6 européen, que vous trouvez également chez Volvo, ne peut rien contre cela malgré son 3 litres déplacement" c'est dommage et en fait pas digne du blog, c'est mal quand même.
    La comparaison remonte à 1991, lorsque la 960 de Volvo était le produit phare, mais elle était propulsée par un six cylindres en ligne de 3 litres en aluminium de 24 litres. Un moteur moderne avec un fonctionnement extrêmement doux et un bon couple. De plus, la 960 était équipée d'un essieu arrière multibras qui, en plus d'un confort élevé, apportait également le meilleur comportement de conduite.
    À l'automne 1990, Technikens Värld a dû découvrir que la SAAB 9000 par rapport à la Volvo 960 l'avait examinée. Le SAAB était donc attesté de plus de sportivité, mais le Volvo a convaincu avec plus de douceur et de confort de conduite!

    4
    4
    • vide

      Cet article ne concerne que l'Euro V6, que l'on peut également trouver chez Volvo entre autres. Pas n'importe quel modèle Volvo, mais Citroën et Peugeot. Je me demande où vous pouvez voir Volvo bashing.

      10
      1
  • vide

    Un grand merci au blog pour la distraction et le divertissement quotidiens (!) Sous la forme d'une bonne dose de Saab! Ce film est également un voyage réussi dans trois machines à voyager dans le temps. Heureusement que le blog n'a épargné aucun temps ni effort pour numériser ces vieilles vidéos!

    Mis à part les performances et la consommation : j'aime le 9000 de loin le meilleur de la décoration intérieure, mais de l'extérieur le "Zitro-eeen" 🙂 (merveilleuse prononciation de la voix de doublage !). Comme Tom l'affirme à juste titre, cela est probablement dû au fait qu'il s'agissait d'une voiture « du futur » et se rapproche ainsi du goût d'aujourd'hui.

    Le XM n'aurait-il donc pas dû être meilleur par rapport au 9000 CC (hayon), qui était probablement aussi le modèle le plus populaire parmi les fans de Saab?

    Et puis, malheureusement, j'ai encore besoin d'un peu de tutorat: Où était la deuxième (!) Lunette arrière du Zitro-eeen ??? Avec la meilleure volonté du monde, je ne peux (malheureusement) pas imaginer ça! A-t-il été installé de façon permanente et une cloison vitrée séparant les sièges arrière du coffre à bagages? Pourriez-vous rabattre le siège arrière avec plus de chargement? Qu'est-il arrivé au deuxième disque? A-t-il également été plié? Question après question - tous en fait totalement hors de propos, mais très intéressants! 🙂

    • vide

      La deuxième lunette arrière était sur le coussin du chapeau. Si vous avez soulevé le hayon pour charger le coffre, il est resté en place. Il n'y avait aucun courant d'air pour les passagers à l'intérieur. Grand luxe, série en haut de gamme avec V6. Si la mémoire ne me trompe pas, la vitre est en matière plastique et peut être retirée. Il a également tendance à générer du bruit sur les routes en mauvais état. Le siège arrière peut être rabattu.

Les commentaires sont fermés.