Le programme de parrainage pour les débuts de Sion

L'électromobilité arrive! Certes, à partir de 2020, la vague s’enroulera. Pas parce que tous les constructeurs ont soudainement découvert leur amour pour la voiture électrique. Mais parce que la réglementation de Bruxelles les oblige à le faire. Sans voitures électriques dans le portefeuille, il sera impossible de se conformer à la réglementation plus stricte en matière d'émissions. Cela soulève la question de savoir si l'offre de l'année prochaine rencontrera l'intérêt des acheteurs.

Sono Motors lance un programme de parrainage pour la Sion
Sono Motors lance un programme de parrainage pour la Sion. Crédit photo: Sono Motors

Ce sera une autre bonne année avant que le premier Sion quitte la ligne à Trollhättan. Jusqu'à ce que les premiers véhicules soient entre les mains du client, le calendrier peut déjà indiquer 2021. Un nouveau venu au concept innovant rencontre alors un environnement de marché densément peuplé. Peut-être même très disputé, si le pari sur la voiture électrique ne déclenche pas l’attaque sur laquelle les constructeurs s’appuient.

La Sion se démarque par son concept de véhicule électro-solaire et se transforme en mini-fourgonnette compacte et abordable offrant une valeur utilitaire élevée dans un segment tendance européen. Mais Sono Motors pense à l’avenir et à la suite donnée aux précédentes réservations de 10.000. Les sont payés, mais devraient être convertis en commandes exécutoires jusqu'à la fin de l'année.

Programme de parrainage: 1% de réduction sur le Sion

Sono Motors lance donc un programme d’aiguillage axé sur la communauté et les médias sociaux. Toute personne ayant déjà réservé une Sion peut en faire une Code référence générer, le partager avec des amis, des connaissances et des voisins. Pour chaque réservation sur le code, les acheteurs et les émetteurs de code reçoivent un rabais de 1% sur leur Sion. Le code peut être utilisé aussi souvent que vous le souhaitez et pour n’importe quel nombre de commandes. Toutefois, la réduction ne concerne que le prix de base du Sion 16.000 € sans pile.

La stratégie de Sono Motors rappelle fortement le modèle Tesla. Au lieu de la publicité traditionnelle, les Américains s'appuient sur le pouvoir de la communauté et des médias sociaux. Avec leur programme de recommandation, les pionniers ont bien réussi ces dernières années. Les jeunes marques empruntent des chemins non conventionnels, se démarquant ainsi de la "vieille" industrie. Le client en tant que best-seller, qui pourrait faire l'école et appeler plus d'imitateurs sur le plan. Si Sono Motors écrira une histoire à succès similaire avec le programme de parrainage comme Tesla, cela montre l'avenir.

Les pensées de 7 aussi "Le programme de parrainage pour les débuts de Sion"

  • Tesla offre aux propriétaires de Teslas la possibilité de recommander le produit à de nouveaux propriétaires. Le programme de référence Sion est une recommandation pour un produit qui n'existe pas encore. Comment pouvez-vous recommander un produit qui n'a pas été testé car la voiture n'existe pas encore? Est en quelque sorte douteux. Si des propriétaires enthousiastes recommandent et mettent leur voiture à disposition à des fins d'essai, c'est différent et une excellente idée. Je ne vois toujours aucun produit chez Sono Motors, mais seulement des promesses et du marketing.

    11
    Répondre
  • C'est étonnamment ennuyeux. Pour les jeunes qui ont déclaré la lutte à l'industrie automobile dans tous les cas. J'aurais espéré un peu plus d'idées. Après tout, Sono laisse tant d’air pour plus d’idées!

    5
    1
    Répondre
  • Informations intermédiaires intéressantes. Merci.

    Comme d'habitude, de nombreuses questions restent ouvertes. Pas parce que c'est ce qui caractérise ce blog (n'est-ce pas), mais parce que les directives politiques - qu'elles soient nationales ou de Bruxelles - sont clonées ensemble depuis de nombreuses années ...

    Que signifie (citation) "sans les voitures électriques du portefeuille, le respect des normes plus strictes en matière d'émissions sera impossible"?

    Cela vise à nouveau la consommation dite de flotte. Et "portefeuille" signifie simplement que la gamme de modèles d'un groupe se conserve purement théoriquement et en moyenne sur les directives d'émissions. Chaque VE ou petite voiture incluse dans le portefeuille n'est pas moins qu'un alibi pour plus de Spritschleudern ...

    Cela dure pour toujours. Les premières et jusqu'ici les seules voitures 3 * (VW Lupo et Audi A2) coïncident avec le temps, coïncidant avec le fait que la société mère Bentley, Bugatti et même sous ses propres - désormais euphémistes - marques 10 et 12 Moteur à essence avec une cylindrée pouvant atteindre 6,0 dans son portefeuille enregistré ...

    Chez DB, il ressemblait beaucoup au sg Smart. Un alibi à Bruxelles pour plus de puissance, plus de consommation, plus de bénéfice et de chiffre d'affaires avec le haut de la flotte / le portefeuille du groupe ...

    En quelques clics de souris, le prochain véhicule électrique est généré et la consommation de la flotte dans le Lot.
    Bruxelles monte un cheval mort - mais au moins sur une très, très longue distance.
    Est-ce si stupide qu'il soit à nouveau viable?
    Quoi qu'il en soit, le cheval est complètement rétabli.
    Après tout ...

    * Consommation, pas de capacité cubique! ! !

    Répondre
    • Bien Une voiture électrique à batterie est calculée avec l'émission 0. Un plug-in hybride est rétrogradé à l'utilisation de litres 1 ou 2 avec des formules qui n'ont rien à voir avec la réalité. Peu importe que le conducteur utilise la batterie ou utilise uniquement des combustibles fossiles. C’est le seul moyen de conserver les flottes sur papier.

      Mais: il est nécessaire de vendre des voitures électriques pour se conformer aux normes, et plus chaque année! En Chine, les exigences ont conduit à des excès ces dernières années. Des voitures électriques ont été achetées, des subventions ont été versées et intégrées à la flotte de location. Cependant, les véhicules n'ont jamais été déplacés dans la réalité. Ils se sont tenus sur un terrain en friche. Tout était une question de subventions et de statistiques. Les journaux en étaient pleins.

      Répondre
  • Merci. Apprendre quelque chose encore ...

    Que la consommation de la flotte - en plus des formules absurdes - tient désormais compte également des chiffres de vente (déjà beaucoup plus significatifs), je ne le savais pas.

    Par ailleurs, l’exemple de la Chine (qui m’a été adopté par les médias) montre qu’au niveau mondial et au niveau de l’industrie, il faut continuer à attendre des "solutions créatives" pour les orientations politiques ...

    Pour le moment, je me demande si le partage de voiture de nos constructeurs avec des voitures principalement sobres en carburant ne poursuit pas des intérêts et des stratégies pas très similaires, presque à l’image de miroir, comme l’une ou l’autre de la Chine en jachère?

    Oh, comment j'aimerais ravitailler E85 à nouveau, de préférence jusqu'à ce que mon BioPower atteigne un kilomètre.

    Répondre
  • Alors ça se passe, je suis curieux. Peut-être pouvez-vous vraiment voir le 2020 de Sion qui sort des vénérables usines SAAB?

    Répondre
  • Il serait toujours intéressant de savoir comment Bruxelles utilise Flexi-Fuel-Vehicles (FFV).

    De la même manière bienveillante que de calculer un VE ou un hybride rechargeable, même la Flexi-Fuel Bentley aurait été une voiture 3. D'autres FFV (tels que mon BioPower) devraient être calculés (en supposant le fonctionnement optimal neutre de CO2 avec exclusivement E85 et exclusivement du contenu neutre d'éthanol CO2), même sur des litres 1,5 de combustibles fossiles ...

    Si tel était le cas à Bruxelles, ne devrions-nous pas nous inquiéter de la réintroduction d’E85 in D?

    Nous vivons une époque étrange, marquée par une énorme distorsion de la concurrence (technique) pour la solution des problèmes urgents. Quel luxe, rien que la concurrence pour la protection du climat à volonté et le genre de Gutsherren à déformer. On ne peut que prier et espérer que les politiciens et les médias se connaissent, quoi et pourquoi ils le font ou s’abstiennent ...

    En parlant d'omission,
    J'ai demandé à une station de radio locale de l'ÖR (RBB) d'approfondir le sujet des biocarburants. Bien que mon auditoire intensif m’ait apporté une contribution intéressante (et bienveillante) sur un producteur finlandais de biocarburants à partir de déchets, je n’ai pas eu un exemple éclatant de la France ou de la pétition actuelle (e85-go.de) en Allemagne. entendu un seul mot de ce côté.

    Chers amis,
    s'il vous plaît devenir actif. Dessinez la pétition E85 et partagez-la avec les courriels d'amis, de membres de votre famille et de collègues. Écrivez à votre radio ou station de télévision préférée, au quotidien, à un magazine ou à une rédaction en ligne. Faites ce que vous voulez, mais s'il vous plaît, faites quelque chose. Et s’il ne sert en fin de compte que de ne rien reprocher en matière d’omission, alors très, beaucoup a été gagné.

    Si seulement les générations futures d’enfants, petits-enfants, historiens, sociologues et spécialistes des sciences politiques en arrivent à une compréhension plus progressive du rôle et de la fonction (position) de la politique et des médias qu’elle n’est actuellement possible et propre à nous. Ce serait beaucoup plus que rien, ce serait un progrès ...

    Répondre

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. En savoir plus sur le traitement de vos données de commentaire.