La forme suit la fonction. Sion dans la conception en série.

Depuis Sion depuis le 2. 2020, construit six mois plus tôt à la Göta Älv, a bien sûr suscité mon intérêt. Un rendez-vous de Mark et moi à Munich est prévu en juin, car nous aimerions mieux connaître Sono Motors. Alors que la startup montre toujours les prototypes sur les disques de test, la conception finale de la série est déjà certaine.

Donc, le Sion devrait aller en série
Donc, la Sion devrait aller en série. Image: Sono Motors

À première vue, vous constaterez que la conception a nettement progressé et est plus agréable que celle des véhicules testés. Des fenêtres supplémentaires suggèrent un intérieur lumineux et convivial. Avec sa forme nerveuse frappante, la Sion se distingue de l'environnement automobile. Sa conception suggère une bonne vue panoramique et une grande valeur utilitaire, seule la vue arrière peut être serrée. Plus de détails ne seront connus que par 2020 lors d'un essai routier.

La forme suit la fonction

Les panneaux solaires 248, qui font de la Sion un véhicule électrique solaire (SEV), sont parfaitement intégrés à la carrosserie. Les modules devraient générer jusqu'à 35 kilomètres d'autonomie par jour, en fonction de la saison.

À Munich, on parle d'un argument de vente unique, qui n'est cependant pas tout à fait correct. Aux Pays-Bas, avec le Lightyear One un deuxième démarrage SEV sur la scène. Son approche est aussi engagée en faveur du développement durable que la Sion, mais la valeur de la voiture électrique partiellement suédoise devrait être nettement supérieure. Comme toutes les Sion peuvent être fournies dans toutes les couleurs, si elles sont noires, les panneaux sont à peine perceptibles par l'observateur occasionnel. Un vote de la communauté de Sion qui en a décidé ainsi. Peut-être que la décision est correcte car cela donne à la Sion l’apparence d’un véhicule conventionnel. Peut-être que c'était faux. Parce que l'innovation actuelle, les modules solaires intégrés, ne sont pas évidents à première vue.

Néanmoins, et peut-être à cause de cela, la Sion est un véhicule apaisant pour le grand public. Pas de grand spectacle, pas de mise en scène. La valeur utilitaire en tant que voiture de covoiturage est au premier plan. La forme suit la fonction, coïncidence une maxime de Saab et le credo de la construction de voitures dans les années 80. Cependant, des termes tels que "économie de l'espace" ne prennent plus le mot "autobody", car beaucoup d'espace pour les personnes dans un espace aussi compact que possible semble être démodé.

A Munich, on travaille contre la tendance. Sion pourrait être un projet qui représente une nouvelle façon de penser. Pas vain, mais bien pensé et avec une grande utilité. Ceci est également soutenu par l'attelage de remorque en option, qui reste une rareté dans les voitures électriques, et par la possibilité d'utiliser une Sion pour donner de l'énergie à un autre véhicule électrique. Il reste à voir si Sono Motors restera aussi toujours aussi puriste à l'intérieur. Les images de la conception finale n'ont pas encore été publiées.

Module de batterie de production allemande

Ce que Sion fait correspond bien au formidable changement que vit actuellement l’industrie automobile. Alors que la société autour du fondateur Laurin Hahn, qui ne compte que les années 24, pense et agit, Mark et moi explorerons bientôt à Munich. Nous sommes curieux

Derrière la Sion sont dans un partenariat de développement des fournisseurs automobiles allemands tels que Bosch et Elringklinger, La société de Dettingen / Erms est une entreprise traditionnelle de l’industrie automobile et le leader mondial du marché des joints de culasse. Avec 2011, le domaine relativement nouveau de la technologie d’entraînement alternatif tient compte de ces changements. Elringklinger fournit pour le Sion le module de batterie 48 V à refroidissement par liquide, conçu pour une tension maximale du système 800 V. Sono Motors prétend utiliser une technologie nécessitant moins de cobalt, une matière première controversée, que les solutions classiques. Avec la batterie 35 kWh, le Sion viendra après le WLTP 250. Le module doit être produit sur un site allemand.

Mais le module de batterie coûtera deux fois plus cher que prévu initialement par la startup de Munich. Les rapports de presse écrire 9.500 €, le prix de la Sion a donc augmenté à 25.000 €. Cela n’a pas empêché les pré-commanditaires 10.000 de réserver et de payer un Sion.

Les pensées de 34 aussi "La forme suit la fonction. Sion dans la conception en série."

  • Savez-vous que les panneaux solaires peuvent également climatiser le véhicule lorsqu'il est garé?

    10
    Répondre
    • Bonne question - pas de réponse pour le moment. Je prends la question à Munich!

      13
      Répondre
  • Quoi d'autre devrait être souligné: La Sion n'est pas construite en Chine. Cela seul le rend intéressant.

    25
    1
    Répondre
  • Moins de cobalt, c'est bien, car VW a déjà besoin de toute la production annuelle pour son e-mobile ;-). C'est bien qu'elle ne soit pas produite en Chine, mais cela ne donne pas plus de goût à une voiture électrique. Je pense que c'est une grosse erreur!

    22
    8
    Répondre
    • À la fois et contre à la place?

      Peut-être que la route royale est au milieu? En fait, il y a un peu plus de 100 il y a quelques années (dans les années 1920 et 30), nous avons eu une compétition entre Electricity et Burners qui semblait être ouverte depuis longtemps.

      Ironiquement, et aussi en Amérique, les constructeurs ont tenté d'électrifier les berlines de luxe et même les avions (en état de navigabilité) et de diffuser la supériorité du concept. A cette époque, bien sûr, ce concours était purement technique, même sans tenir compte d'aspects de l'environnement et de la santé.

      Dans le même temps, les véhicules de livraison électriques étaient assez répandus en Allemagne, du moins en ville. Par exemple, pour le lait, à la poste ou pour des fûts de bière. En fait, certaines voitures et de nombreux chevaux ont été remplacés par des véhicules électriques, sans jamais avoir traversé la route devant un brûleur à gaz.

      Je suis complètement avec toi. L'utilisation des ressources, les questions manquantes et ouvertes sur l'infra et la structure de chargement. Le manque de portée. Soldes totaux manquants ou malhonnêtes et autres plus ...

      Mais ce que j'aimerais imaginer et souhaiter, ce sont des conditions-cadres politiques qui permettraient aux deux concepts à l'avenir d'exister sur un pied d'égalité et de pouvoir se faire concurrence.
      Peut-être que le résultat serait bien connu? Encore une fois plus de véhicules électriques dans les villes et les zones métropolitaines, mélangés à des brûleurs qui parcourent également de longues distances ...

      Ensuite, nous serions enfin de retour où nous étions avant 100 il y a quelques années.
      Donc dans le futur ...

      9
      1
      Répondre
      • Oui, cela permettrait également de désamorcer la discussion sur la portée excessive.
        Je suis chauffeur de profession. Pour mon travail, une Tesla ne conviendrait pas. Pour moi, la situation est très différente. Avec notre voiture privée (Toyota Yaris Hybrid), mon épouse conduit 5Km au travail tous les jours et 5Km. Un vélo est hors de question, car elle doit travailler par équipes à minuit dans l'obscurité sur des routes de campagne isolées. En outre, elle se rend deux fois par semaine à 2Km pour faire du sport et en revenir. En outre, de temps en temps, aucun trajet pour faire du shopping (jusqu’à 10Km distance). Ensuite, nous faisons quelques Vesuxhe (jusqu’à la distance 40Km) et une ou deux fois par an nous nous rendons à la mer Baltique (distance 80Km). Ce ne sont que de courtes distances, à l'exception des quelques voyages dans la mer Baltique. Pour cela, nous n'avons pas besoin d'une voiture à longue portée. De tels courts-circuits sont toxiques pour un moteur à combustion interne. Ils ne blessent pas un moteur électrique. Depuis une voiture électrique est idéale.

        Répondre
        • C'est le sujet. Notre deuxième voiture parcourt également des distances lamentablement courtes. Le SION aurait la taille idéale et avec les cellules solaires, vous n’aurez probablement même pas à faire le plein en été. En outre, le prix serait dans le budget.

          Voyons ce que Tom de Munich va rapporter.

          Répondre
          • Cela prendra du temps, le rendez-vous n'est que pour la fin du mois. Je suis heureux si le sujet répond à votre intérêt!

    • Je considère également l'électromobilité comme une aberration. Ce sera probablement que la politique nous imposera cela. Le groupe VW a tellement évolué que vous ne pouvez pas l'accrocher!

      16
      13
      Répondre
      • Il ne faut pas croire les mensonges de l'industrie automobile allemande, des sociétés pétrolières et de leurs lobbyistes. Mais même avec les partisans de l'électromobilité, beaucoup de belles choses sont dites.

        Il est omis dans les moteurs à combustion interne dans l'environnement et le bilan énergétique.
        Ainsi, il est dissimulé que la production d’essence ou de carburant diesel destiné au raffinage nécessite essentiellement de l’énergie thermique. Cela signifie que pour la production par litre d’essence, environ 1 / 3 est généré par autant de CO2 que lors de la combustion dans le moteur. En outre, l'essence doit également être transportée aux stations-service. En outre, il est caché qu'à chaque démarrage à froid, la teneur en carburant pour la combustion est augmentée, ce qui non seulement entraîne une augmentation des émissions de CO2, mais endommage également l'environnement de manière drastique en augmentant considérablement d'autres polluants comme le CO.

        Un démarrage à froid dans les moteurs à combustion endommage l'environnement, comme le variateur 500Km. C'est pourquoi nous avons besoin d'une combinaison de véhicules électriques, à courte portée, à courte distance et hybrides à longue distance.

        Si vous parcourez de longues distances une ou deux fois par an, vous pouvez louer une voiture hybride ou avec un moteur à combustion interne et conduire une voiture électrique.
        Deux fois par an, VW propose à ses clients de bénéficier d'une voiture de location gratuite avec moteur à combustion interne.

        Répondre
  • SCHUKODOSE ET ÉCONOMIE DE CHAMBRE

    Si j'avais lu correctement chez Sono Motors, vous pouvez également connecter et faire fonctionner des appareils électriques sur le Sion. Il convient également de souligner et un détail assez intelligent, je pense ...
    Dans tous les cas, je peux penser à plusieurs applications privées et professionnelles.

    L'observation et la description de Tom de la relation des automobiles en matière d'économie de l'espace sont certainement correctes, du point de vue des marques dites premium. Mais les patrons ont probablement tort

    Je connais de nombreux automobilistes dont la seule Audi ou Mercedes était ou est toujours une A2 ou la deuxième Classe A et y restera probablement. La levée de boucliers et la déception étaient grandes lorsque l’A2 a été arrêté et que la Classe A a été remplacée par une Mercedes Golf ...

    Véhicules spatiaux économiques avec une touche de prime en tant que première ou deuxième voiture, il existe un segment de marché séparé complètement brisé. Et à une époque où ces fabricants étendaient leur gamme de modèles plus large qu’une autoroute 8, plus une zone d’accoudoirs et de repos ...

    Les patrons ont besoin de savoir, mais seul je connais des clients 5 déçus qui les ont perdus.
    Plus Sion a de potentiel. Aussi bien ...

    12
    Répondre
  • Je pense qu'il n'y a aucun moyen ... Ce doit être un mélange de différents lecteurs, partage de voiture, etc ... L'idée de base de Sion, je pense pas si mal. Si j'avais une maison en Espagne, je n'aurais probablement jamais à me brancher au quotidien. Où que ce soit produit ... Cela reste à mes yeux le plus gros problème. Je suis toujours convaincu que la voiture la plus écologique est celle qui n’a plus besoin d’être fabriquée.

    Le lizi

    20
    Répondre
    • C'est vrai et s'applique à tous les produits. Une durée de vie plus longue serait un avantage pour l'environnement, pas seulement pour la voiture. Seule cette idée prévaut?

      Imaginez juste que tous les conducteurs de voiture d’entreprise utilisent leur véhicule au lieu d’années 2 ou 3 pour les années 5! L'industrie serait en difficulté.

      13
      Répondre
      • TOUS LES PRODUITS

        Ils apportent la matière à la question. Des fonds publics ont même existé pour les réfrigérateurs. Et non, dans de telles conditions, "cette idée" ne prévaut certainement pas. Mais il ne fait pas de mal de s'accrocher à des pensées valables ...

        Il est perfide que la protection de l'environnement (juste) soit encore et encore prise comme un argument en faveur de la consommation de carburant, des ventes et de la société à usage unique. Ce qui est également parfait, c’est qu’une pression de participation fiscale-monétaire sur les citoyens et les consommateurs se crée, ce qui est presque obligatoire ...

        Juste à côté, habite le voisin intelligent, qui paie moins d’impôts, mais emporte avec lui toutes les subventions et tous les bonus qui sourient et racontent fièrement ce qu’il est. Façade, fenêtres, chauffage, réfrigérateur et voiture. Tout est toujours neuf ...

        Dommage que le vieux réfrigérateur (même A +) soit maintenant mis au rebut et stupide que le nouveau, peu de temps après l'expiration de la garantie, ait abandonné le fantôme. Ou que la façade, qui a été isolée avec des subventions, doit être renouvelée après 20, il n’y aura plus de subventions et des dizaines de milliers d’euros seront dépensés uniquement pour l’élimination de produits chimiques de construction. Bien sûr, également au nom de l'environnement, au nom duquel vous avez toute la saleté (styromousse et plâtre acrylique) préalablement collée à la maison. L'argument tire toujours. De plus, la promotion est presque obligatoire. Mais presque ...

        Bien qu'il y ait des gens qui ne peuvent pas être obligés de consommer. Aussi au nom de l'environnement.

        10
        Répondre
        • C'est exactement l'idée de Sono Motors. Moins de voitures au lieu de plus. C'est pourquoi Sono Motors utilise également des services de mobilité tels que Car Sharing Ride Shairing avec son Go Sono.

          Répondre
    • Vraisemblablement, nous aurons un mélange de plusieurs types de disques dans les prochaines années. En fonction de ce qui est meilleur pour l’environnement respectif, vous vous arrêtez avec de l’hydrogène ou des batteries. Et sur les longs trajets (peut-être ???) toujours un diesel, au moins l'histoire de l'hydrogène est si loin.

      Répondre
      • ... ou du GPL ou autres (sous-produits) qui interviennent dans les processus de production et sont par ailleurs peu ou pas utilisés?
        J'ai l'impression qu'il y en a suffisamment, ce qui existe déjà et - avec un approfondissement et éventuellement un financement - peut être utilisé.

        Répondre
        • Sous-produits ...

          ... sont un bon mot clé. Nous ne pouvons et ne devons rien jeter. Le trafic et le seul concept de propulsion ou d'énergie ne doivent pas exister. Triste que malgré cela, le futur soit discuté (et décidé) ...

          Il est clair depuis longtemps que nous ne pouvons pas nous permettre de jeter les sous-produits au lieu d’exploiter au mieux tout ce qui est «déjà là». Il faut repenser clairement dans le sens de votre commentaire.

          Répondre
  • Super intéressant! Je vois aussi un conflit des générations se soulever. L'ancienne industrie automobile apporte à un monstre tel que l'Audi Q Q quelque chose d'E-tron et signifie quelque chose à faire pour l'environnement. La jeunesse est contre Sion. Quelle voiture électrique est plus intelligente, vous n'avez pas besoin d'écrire plus, je pense que c'est clair.

    Seulement, qui prévaudra. La riche et vieille industrie avec ses monstres? Ou la jeunesse non conventionnelle?

    18
    12
    Répondre
    • Au moins, la jeunesse - vue en termes de temps - repose sur le levier le plus long.

      16
      1
      Répondre
      • Cette jeunesse, avec son crétinisme vert auto-agressif, alimentée par les médias, coupe tous les leviers de l'avenir du pays et finira bien méritée en tant que colonie chinoise, bousculant les chameaux le dimanche pour la prochaine lapidation.
        Les voitures à piles sont une mauvaise blague et les Chinois rient à la fin, parce que notre peuple ne sera pas en mesure d'apporter la pile à combustible à temps, alors maintenant.

        15
        5
        Répondre
        • Le carburant est énergétiquement inefficace, car la production d'hydrogène nécessite beaucoup d'énergie et l'hydrogène pour une gamme respectable sur 350 ou 700 doit être comprimé, ce qui à son tour nécessite beaucoup d'énergie. C'est pourquoi l'hydrogène coûte très cher.

          Répondre
          • SOURCES D'ÉNERGIE NATURELLES ET MAGASINS

            Le pionnier et visionnaire Henry Ford a déjà postulé que le carburant de l'avenir était végétal. À l'origine, il souhaitait construire et optimiser son Ford-T construit en XT pour E1928.

            Dans l'Allemagne de ces jours était sous le nom de monopole avec une certaine exclusivité (le nom était programme) "essence" commercialisé, qui était après tout E25. Les plantes ont besoin de lumière. L'éthanol et le bois de chauffage sont tous à la fois une source d'énergie et un stockage d'énergie renouvelable et neutre en CO2, ainsi qu'une "cellule solaire" entièrement compostable, à croissance naturelle et indépendante, dans Union.

            Déjà assez bon et raffiné, cette nature ...

            Si nous résolvons mieux cela techniquement, en utilisant moins de ressources et moins d’espace?
            Vous pouvez être curieux. Et vous pouvez en douter ...

            Le stockage de l'énergie solaire et éolienne (récoltée techniquement) pose néanmoins problème.
            Après tout, l'hydrogène serait une option, même si elle était controversée ...

        • Les Chinois réussissent résolument dans l'électromobilité depuis un certain temps. C'est ce qu'ils ont fait parce qu'ils ne pouvaient pas respirer l'air de leurs villes sans nuire à leur santé. Vous dites que la qualité de l’air s’est beaucoup améliorée là-bas.

          Si notre industrie automobile ne comprend pas ce changement, il sera certainement scindé par les Chinois. Ils ont déjà leurs scies au travail.

          4
          2
          Répondre
          • C'est trop monocausal pour moi.

            La Chine a construit de nouvelles (!) Locomotives à vapeur au cours des années 1980, les a mises sur le marché et les a conduites à travers la ville jusqu'à la gare centrale ...

            Électricité, chauffage, circulation, vous aviez dans presque toutes les zones encore hier des centrales à charbon et des centrales électriques aiment être construites de manière à ce qu’elles soient sous le vent de la ville, qui était alors également associée à une ou plusieurs centrales et industries situées dans une vallée ...

            Le trafic routier ne s'est pas développé non plus conformément aux normes occidentales pendant de nombreuses années.

            Vous devez tenir compte de tous les paramètres si vous souhaitez valider les progrès du contrôle de la pollution atmosphérique en Chine. La ligne du bas est une chose certainement pas tenir:

            La pollution de l’air a été créée uniquement par le trafic individuel, il s’agissait d’un véhicule moderne et occidental à moteur à combustion interne et éteint uniquement par la promotion de la mobilité électrique.

            Cela appartient vraiment au livre de contes ...

  • Ce qui me manque à la Sion, et le laisse - en plus de toutes les bonnes idées - mais une voiture que je n'aime pas pour le moment:
    - Il retourne de plus en plus près de la cage, les surfaces des fenêtres sont plus petites, la connexion (perçue et optique) au monde extérieur diminue. Existe-t-il des raisons techniques ou commerciales spécifiques?
    - Il est noir, comme je l'ai lu exclusivement. Cela rend le trafic plus sombre, moins paisible et rend également la voiture plus chaude que nécessaire au soleil. Pour les couleurs claires ou le blanc, il existe plusieurs raisons que je trouve plus adaptées à une telle voiture - et au concept plus cohérent.
    Ensemble, cela ne semble pas assez cohérent pour moi. Chez SAAB, j'ai trouvé jusqu'à un certain point l'attitude cohérente, honnête et honnête envers la bonne voiture et (non seulement) la "forme suit la fonction" intéressante et une grande partie de mes raisons de conduire les voitures.

    Répondre
    • Les cellules solaires doivent être placées quelque part, ce qui devrait recharger la plage de ~ 30 km au soleil. À cet égard, il est probablement déjà logique de déplacer les fentes d’affichage à l’arrière au lieu de les obstruer à l’avant, où les restrictions seraient encore plus inconfortables.

      Si j'ai bien compris cela avec la couleur, le blanc ou le noir représentait le choix et lors d'un vote, la «communauté» a décidé de noircir. Si la «communauté» doit être un échantillon représentatif des acheteurs de voitures, il est probable que les véhicules actuels sont souvent aussi sombres, parce que les clients l'apprécient. Ou vous n'avez pas aimé le contraste entre les cellules solaires sombres et le corps blanc. Au moins, je pense qu'il est judicieux de demander aux clients potentiels quelle couleur vous préférez avoir le plus grand nombre possible d'acheteurs potentiels.

      Bien sûr, une couleur n'est pas un choix important, mais apparemment, elle ne devrait exister nulle part dans l'équipement. Un modèle et c'était tout d'abord. Il y a peut-être une option commerciale pour les cinéastes, s'il existe des transparents suffisamment transparents pour ne pas tuer complètement le stockage solaire ...

      Répondre
  • Fiskar avait aussi des cellules solaires sur le toit, atteignant le 35km, mais la voiture était hybride - j'attends avec impatience le rapport de Munich!

    Répondre
  • L’Allemagne a une part d’environ 2% dans les émissions mondiales de Co2,3. La part du transport privé est presque de 25%. Nous pouvons tous marcher à partir de demain. Le climat ne changera pas. L'industrie de l'énergie, l'industrie lourde, etc. devraient être mises à l'épreuve, mais pas la voiture.

    6
    2
    Répondre
    • Cela se lit tellement inoffensif, mais ce n’est nullement le cas. Les faits: 0.12% de la population mondiale (Allemagne) cause, selon leurs chiffres, 2,3% des émissions de Co2. Donc, non seulement nous prenons une part trop importante du gâteau, mais nous supposons également que nous pouvons continuer à le faire avec l’assentiment des autres à leur détriment.

      Ce n'est pas acceptable.

      1
      11
      Répondre
      • Addendum: Je dois me corriger, cependant. En Allemagne, vivent 1,15% de la population mondiale.

        Répondre
        • Eh bien, maintenant je dois tout recalculer.
          Je vous ai fait confiance et mon commentaire est déjà sur le chemin ...

          Maintenant, tout est là, juste à côté du facteur 10 et le vieux Suédois n’a plus tellement tort. La merde arrive et les erreurs arrivent. Rien pour Ungut. Mais un facteur de seulement 10 au nom de l'humanité, du monde et de leur prétendu salut, je trouve assez violent ...

          Mais vous l'avez corrigé. Cela mérite aussi le respect. Merci pour ça.

          Répondre
      • Sinon calculé:

        0,12% de la population mondiale émet 0,575% de la production mondiale de CO2 par le seul transport privé.
        Juste fois le facteur 5 de ce que nous totalise, si nous ne voulions pas économiser et ne pas avoir à le faire. Seul par le trafic individuel, remarquez ...

        Globalement, nous sommes proches du facteur 20. Choquer et juste le trafic seul n'est pas acceptable. C'est vrai, sans doute.

        Et pourtant, le commentaire d'Alter Schwede a sa justification. Si nous causions 75% de notre production de CO2 en dehors du trafic individuel, nous marcherions toujours, même à pied, vers un facteur 15 supérieur à la moyenne de la population mondiale.

        Puisqu'on peut et peut déjà en venir à se demander à quoi devrait ressembler un redressement énergétique et quelles priorités nous devrions fixer quand. Et ça ne fait pas de mal d'en parler un peu. C'est plutôt un actionisme aveugle et une panacée à la hâte qui me font très peur ...

        Ce sont les cas de récurrence historique. Sont la recherche renouvelée pour le seul et unique saint Graal.
        L'humanité a toujours échoué de manière fiable. Et elle échouera à nouveau.

        Nous avons besoin de solutions diverses et locales (décentralisées).
        Le Saint Graal, à grande échelle et englobant tout, a toujours échoué de manière fiable.

        Répondre
        • J'ai révisé ...

          ... et le résumer: 1,15% de la population mondiale émet 0,575% des émissions mondiales de CO2 provenant des transports privés. Faire ce qu'il veut de quoi que ce soit.

          Et le facteur entre la moyenne globale par habitant et notre production de CO2 est juste 2. Compte tenu du fait que nous devons chauffer en hiver et que le soi-disant champion du monde de l’exportation émet industriellement du CO2, qui en consomme d’autres (mais nous comptons quand même), je pense que cet équilibre n’est pas si mauvais.

          Répondre

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. En savoir plus sur le traitement de vos données de commentaire.