Trois types de vainqueurs de Monte réunis dans une flotte

Nous parlons de trois véhicules Monte Winner qui m’ont été livrés au fil des ans. Les trois pilotes Saab 96, Lancia Fulvia et Lancia Delta ont ensemble remporté le fameux Rallye Monte-Carlo! Cela fait longtemps, mais toujours vrai.

Saab 96 - un gagnant de Monte Carlo
Saab 96 - un gagnant de Monte Carlo! Image: Saab Automobile AB / Archives saabblog.net

Avec moi, ce ne sont bien sûr pas les voitures Winner, non, mais, au moins, ils ont encore certains gènes Winner, je veux dire au moins ou imaginez, c’est comme ça… ..
Cependant, lorsque je me présente avec l'un des trois lors d'une réunion de voitures classiques, l'intérêt est faible, voire nul. La foule nombreuse regarde 10, une pagode Mercedes ou une coccinelle VW, plutôt que de regarder ce Monte Winner. Et ils ne savent pas ce qui leur manque en technique et en finesse!

Eh bien, ravivons à nouveau les trois:

Saab 96

Au cours de l’année 1961, les Saabais ont essayé notre Eric Carlsson avec un break 95er, car contrairement à la berline, la boîte de vitesses 4 était déjà en place pour remporter le rallye de Monte-Carlo. Ce n'était pas assez, un autre exotique, un Panhard PL17 (qui connaît le véhicule aujourd'hui?) Était face au soleil.

Dans les années 1962 et 1963, cela fonctionnait mieux alors et le rapide et intrépide Eric remporta le rallye à deux reprises, devant des concurrents bien connus, tels que Mercedes 220SE ou Austin Healy.

Bien sûr, nous, les fans de Saab, savons que Eric et Saab ont remporté beaucoup plus de rallyes, mais je pense que les deux bénéfices de Monte surpassent tous les autres. Mon 96er n'a pas gagné le Rallye Monte-Carlo, mais il est l'un des tout derniers, à savoir un Jubilee ou une édition finale de l'année 1980 et dont seules des pièces 300 auraient été construites.

Lancia Fulvia

Il faut d’abord parler de la technique raffinée de Fulvia. Ma Berlina, bien sûr pas la voiture Monte Winner, 1972 avait une boîte de vitesses 5 et des freins à disque 4. Le moteur était de la plus haute construction, un V1300 4ccm à degré de dilatation 13 uniquement, avec arbres à cames en tête 2 et deux carburateurs doubles.

L’unité 87 PS était bien stockée à la vitesse de rotation 6500. Le moteur s'avère très fiable et stable. Aujourd'hui, je suis toujours en train de tourner aux révolutions 6000, rarement, mais il y parvient facilement. Incidemment, le petit V4 de Lancia a également été testé par les ingénieurs de Saab en tant que successeur du 2-Tact. Il était probablement trop en filigrane ou certainement trop cher. C'était alors le V4 de Ford.

Eh bien, revenons au gagnant de Monte de 1972. Berlina n’y conduisait pas, c’était le coupé en filigrane avec le moteur 1600 Hundred HF. Il a eu un jeu facile avec la construction du coupé et avec Sandro Munari au volant, c'était 1972 juste pour la victoire.

Lancia Delta

Et puis vint le delta. Ouais, quel type de Winner était-ce!

Lorsque le véhicule 1979 / 80 est arrivé sur le marché (et était la voiture de l'année 1980), il ressemblait beaucoup au VW Golf. Cela ne surprend pas vraiment, car les deux types ont été dessinés par le maître Giugiaro. Donc, c'était un véhicule très moyen, même carrément. D'un vainqueur de Monte et d'une bête de rallye encore loin.

Cela a changé au fil du temps et les types Delta HF, Delta HF 4WD puis Integrale sont arrivés sur le marché (nous ne parlons pas du Rallye Monster S4 ici, il s’agissait simplement de chevaux de traction complètement perturbés).

Les succès du rallye des Delta HF 4 WD et Integrale se sont déroulés à la place de 1985 et n’ont été que 1992 mis fin au retrait de Lancia de Ralley Sport. Le succès des deltas est accablant: champion du monde de rallye successif 6 (1986 - 1991) et vainqueur consécutif 5 du Monte (1986 - 1990), avec un triple succès 1989.

L'ancêtre de l'Integrale, le Delta HF, est dans mon écurie avec moi. C'est toujours une voiture très agile et maniable, le moteur 1600ccm DOHC avec chargeur Garett T3 donne une puissance 132 qui se déchaîne sur les roues avant via la boîte de vitesses 5. C'est toujours amusant de rouler dans les rues étroites de la Forêt-Noire.

Mon Delta HF est construit à l’année 1984, donc à partir de la première série, qui a été construite uniquement 1983 / 84. Seulement très peu de ces véhicules ont survécu. Le mien est en bon état. Vous pouvez améliorer les choses partout, mais la pièce de rechange est difficile et coûteuse. Je dis, de la série Delta HF 1, il n’ya plus de morceaux 20 dans l’état comme le mien.
Le delta a été offert en Suède pour une courte période en tant que Saab 600. Le succès était modéré. Le radiateur s'est avéré être le point faible… .. Qui aurait pu penser que maintenant, un Italien vient dans la Suède froide et n'apporte aucune chaleur réelle dans la voiture. Je pense que vous auriez pu le savoir avant.

En tout cas. Aujourd'hui, la réalité pour Saab et Lancia est très sombre. Saab est morte, nous n'avons donc pas besoin de nous leurrer, et Lancia est suspendue à quelques égratignures de Chrysler et commercialise des voitures aussi terribles que la décapotable Lancia Flavia!
Eh bien, je suis enthousiasmé par mes trois neuf fois Monte Winner. Ils sont alors tous détruits et préparés pour l'hibernation. Et au printemps de 2019, c'est à nouveau descendu.

Jusque-là, toujours bonne route, peu importe le lieu et l'endroit où vous vous trouvez!

Hans S.

Les pensées de 11 aussi "Trois types de vainqueurs de Monte réunis dans une flotte"

  • 24. Octobre 2018 à 1: 37 PM
    Permalink

    Un très bon trio. Merci pour ce plaisir de lecture!

  • 24. Octobre 2018 à 2: 36 PM
    Permalink

    Lancia Delta HF Integrale ... mon rêve de jeunesse ... une superbe collection!

  • 24. Octobre 2018 à 2: 42 PM
    Permalink

    jusqu'à présent, on supposait ... les voitures sont là pour conduire et ne doivent pas rester en hibernation, en particulier avec une saab ... .divers en hiver pour profiter ... vaut plus que la couverture dorée du sommeil en hiver.

    le reste va rouiller ... dommage

    2
    6
    • 24. Octobre 2018 à 4: 05 PM
      Permalink

      Eh bien, je pense que ce n'est pas un plaisir de conduire de vieilles voitures en hiver. Quand je pense à la distance de freinage. Et les vitres embuées à l'intérieur ...
      Par beau temps, je déplace le delta en hiver.
      Mais je ne dois pas me passer de Saab au volant en hiver, car j'aime beaucoup piloter avec la performance 9-3 de l'année 2005.

  • 24. Octobre 2018 à 2: 57 PM
    Permalink

    Merci pour ce bel article. Mais j'ai une autre expérience lorsque je participe à des rallyes et à des événements avec notre 96 avant 1961. Beaucoup d’intérêt, et certainement étonnant quand on voit le moteur. Mais en Allemagne, la marque avec la star est immensément plus populaire, ou :)?

    • 26. Octobre 2018 à 3: 35 PM
      Permalink

      Merci Eric, j'espère que vous et votre belle 9-5 NG allez bien

  • 24. Octobre 2018 à 3: 25 PM
    Permalink

    Merci pour la belle description. C'est merveilleux de voir qu'il y a plus de «fous» conduisant des voitures historiques à leur place au soleil.

    Amusez-vous avec votre Monte Winnern.

  • 24. Octobre 2018 à 3: 37 PM
    Permalink

    Lors de la composition d'une erreur m'est arrivé. Le Delta a probablement remporté 6 consécutivement au Championnat du monde des rallyes, mais pas 86-91, mais 1987-1992.

    • 25. Octobre 2018 à 11: 47 AM
      Permalink

      "Centrale totalement perturbée". Délicieux ...

      Je voulais en savoir plus à ce sujet et c'est vrai. Le Delta S4 présentait une pression de suralimentation jusqu’à 4,8 et jusqu’à 653 PS (480 kW). Lors d'un test de piste (pour un S4 avec "seulement" 440 KW), nous avons déterminé les secondes 2,4 de 0 à 100 km / h - pas avec des nappes préchauffées sur de l'asphalte sec. Incroyable!

      Niveau de la formule 1 sur les sols non goudronnés et sans sol.
      653 PS dans des serpentins en gravier et des virages serrés ...

      C'est vraiment un peu perturbé ou même totalement perturbé, mais aussi fascinant ...

      Mon regard se promène encore et encore dans la direction des Italiens - plus jeunes, plus âgés et tout nouveaux. Et il s'en tient à sa technique et à son bon design. Indépendamment des monstres qui existaient là-bas ...

      Mon favori personnel de votre trio serait le Fulvia. Et c'est ce qu'un pilote SAAB (et Volvo) écrit ...

      Amusez-vous avec les trois perles du nord et du sud de l'Europe!

      • 28. Octobre 2018 à 1: 23 PM
        Permalink

        La Fulvia Berlina est un véhicule complètement sous-estimé! La technique est excellente et très fiable. Et la situation des pièces de rechange est très bonne, grâce aux nombreux coupés qui existent encore

  • 24. Octobre 2018 à 9: 11 PM
    Permalink

    C'est un super trio.
    Félicitations et compliments au propriétaire!
    Nous ferons rapport à Histo-Monte en février avec notre 99iger,
    juste ce qu'il faut pour la neige et la glace ......

Les commentaires sont fermés.