Sango vient après la fin de D1

Toute personne passant devant l’ancienne usine de Saab ces derniers jours peut voir une image inhabituelle. Le lieu de livraison rempli de véhicules, comme le dernier 2011. Un monde en bonne santé ... Qu'est-ce qui a changé à Trollhättan? L'image plaisante est trompeuse. Au plus tard, lorsque vous approchez de la zone et découvrez le logo sur les véhicules, la bonne humeur disparaît.

Trollhättan, ancienne usine Saab April 2018.
Trollhättan, ancienne usine Saab April 2018.

Autour de 100 à 150, le nouveau parc Volvo XC40 devant l’ancienne usine Saab. Pas de voitures électriques, rien de NEVS, et certainement rien qui soit "Made in Trollhättan". NIS, filiale de NEVS, loue non seulement les installations d’essais et d’essais Saab, mais également des terrains de stationnement. Leur chiffre d’affaires devrait doubler 2018 d’environ 4 à 8. Un exemple de réussite, et le seul qui puisse être rapporté pour le moment.

Au-delà de cela, un autre front de mauvais temps tire sur le stablebacka. Sur le 23. Mars rapporte le china Daily une nouvelle joint-venture entre DiDi et CHJ Automotive. CHJ, également inconnu en dehors de la Chine comme NEVS de ce côté de la communauté de Saab, produira des voitures électriques pour DiDi à partir de 2020. Il était clair que cette décision avait un effet immédiat sur le Projet D1 et l'avenir de NEVS aurait.

DiDi avait décidé, ce qui n'était pas vraiment une surprise, contre la coopération avec NEVS. L'utopie du mariage d'un moustique avec un éléphant était terminée. Trollhättan n'a pas réagi. Il a fallu jusqu'à la 5. Avril, jusqu'à ce qu'en Suède quelqu'un en prenne connaissance. Un message de l'intranet du NEVS est devenu Sveriges Radio passé. Dans ce document, NEVS a annoncé la fin du développement de D1, qui a débuté en janvier, et l'orientation future vers un nouveau projet à part entière.

Les jours suivants, le service de presse de NEVS a tenté de passer sous silence la nouvelle défaite. Le développement a été décidé de sa propre initiative et en coordination avec DiDi. Et cela n'a changé que l'horaire et la plate-forme, mais pas la coopération avec DiDi. Une fuite de la réalité dans une entreprise qui semble souscrire à des défaites.

En fait, les conséquences ne sont pas prévisibles. DiDi était l'un des principaux clients de la voiture électrique NEVS 9-3. Début de la production en été 2018 est dans les étoiles, la question est ouverte, qu’en est-il des autres grandes commandes sans engagement? Le financement à moyen terme est également un flanc ouvert. Encore.

Sango vient après D1

Après le développement de D1, Trollhättan se concentre sur le projet Sango. Une nouvelle plate-forme qui, selon l'attaché de presse Fryklund, représente ce qu'est réellement NEVS. Cela semble excitant, mais ce n'est pas le cas. Le projet Sango est un pod autonome. Une étude de ceci a montré NEVS 2017 chez CES Asia.

Les pods autonomes sont les solutions de transport du futur pour les métropoles de ce monde. Incroyablement efficace, mais aussi absolument ennuyeux. Pas d'émotions, encore moins d'individualité qu'un SUV. Et le design aussi sophistiqué que la conception d'une boîte à chaussures. Néanmoins, on aimerait marquer ici avec des accents de design scandinaves.

La startup chinoise de Trollhättan voulait être très active au cours des dernières années 6. Le successeur de Saab, Tesla Jäger, héritier de Saab Design, marque innovante et fournisseur mondial de services mobiles. Alors maintenant, l'avenir en tant que fournisseur de matériel pour les fournisseurs de flotte comme DiDi.

Un modèle économique dont il existe déjà des dizaines en Chine. Les jeunes entreprises qui comptent sur leur matériel pour figurer dans les flottes de DiDi ou d’autres fournisseurs dans un avenir rapproché. Cela valait-il la peine de détruire les restes d’une grande marque suédoise traditionnelle?

Les pensées de 13 aussi "Sango vient après la fin de D1"

  • Pour les suédois eux-mêmes, la perte (temporaire?) De la marque de voiture traditionnelle SAAB ne semble pas être d'un grand intérêt - étrange, j'avais les Suédois avant 2011 fondamentalement différents.

    Pas même la société mère de l'époque, la SAAB AB, montre un intérêt pour une renaissance - il semble être en quelque sorte réglé avec la vente de la division automobile SAAB dans l'année 2000 à GM et le déclin associé. Je n'ai pas entendu de contacts directs de SAAB AB avec d'autres investisseurs que NEVS. C'est dommage, car avec la licence du nom, vous pouvez certainement vous assurer que vous avez une bonne position de trésorerie avec un investisseur financièrement fort et approprié - les bouchons feraient partie de la communauté SAAB mondiale!

  • Donc, je ne comprends pas complètement, pourquoi pas une entreprise automobile Dieselgate-accablé accès au moins dans les droits de nom. Le nimbus de la marque est nettement plus élevé que celui de Skoda ou Seat avant leurs prises de contrôle. En parlant de vieilles marques traditionnelles: en mai le BX5 de Borgward devrait être présenté en Allemagne ....

    • Le premier BX7 de Borgward est arrivé à Bremerhaven la semaine dernière. Pas très nombreux, comme le 30. Cela semble facile à aborder.

  • Nevs est comme un navire sans capitales et sans direction sur la mer. Dan est parti à droite, mais le bateau n'arrivera jamais, les pensées ont assez de ces gens mais la pratique fait défaut. D'autres fabricants sont déjà beaucoup plus avancés depuis quelques années avec le développement des voitures électriques et où est NEVS; toujours nulle part.
    Je suis très heureux que cet entrepreneur ait pris le nom de Saab.

  • Je ne comprends pas non plus que personne n'accède à la marque et Saab AB n'envisage pas de capitaliser sur les droits de marque ...
    Une entrevue avec le bureau de Saab AB serait intéressante sur ce sujet.

  • Quelles sont ces sentimentalités au sujet de - SAAB, SAAB - oui, je suis aussi un fan de Saab et j'aime ma convertible 99 chaud et sincère!
    Mais les commentateurs n'ont-ils pas compris que nous vivons dans le capitalisme et que sa loi est valide?
    Je n'aime pas la fantaisie!

    • Même dans le capitalisme, il existe des possibilités de conception. On peut cependant douter que ces opportunités aient été pleinement exploitées jusqu'à présent par SAAB - ni dans le passé ni aujourd'hui.

      Ceci est juste une évaluation des événements et n'a rien à voir avec des gémissements!

      • Je ne suis pas certain qu'il serait souhaitable que Saab AB réaffecte les droits de dénomination. Et en eux-mêmes, ils avaient également annoncé, même après le retrait des droits d'appellation NEVS qu'ils ne voulaient plus ce prix. Que se passerait-il si les droits de dénomination étaient réédités à VW, par exemple? Cela n'aurait rien à voir avec la Suède et Trollhättan. Dans une usine de Volkswagen Group, par exemple, une A4 Audi avec la carrosserie modifiée et de l'emblème Saab roulerait la chaîne de production. Et qu'est-ce qu'on en a? Qui veut peut aussi acheter une nouvelle voiture, et assurer le salut des partenaires Saab avec de nouveaux services emblèmes Saab et le monter sur sa nouvelle acquisition.
        La division automobile Saab à nouveau pour faire revivre ce devrait arriver au moins sous la forme d'une joint-venture avec Saab AB et un constructeur automobile, mais en tout cas, la Saab AB et / ou l'emplacement Suède pourrait jouer un rôle majeur. Ce qui est maintenant déjà NEVS dans les deux cas plus le cas.

  • Ce sont des photos incroyablement tristes ...

    Ils me rappellent les facilités de transit pour le trafic de transit du côté de la RDA, quelques années après la chute du mur de Berlin, c'est-à-dire qu'ils sont inanimés et délabrés. Installations frontalières SAAB et GDR. Quelle association triste.

    Places de parking Après tout, vous avez tellement à voir avec la mobilité (automobile).

  • Merci pour l'info, sur ce qui se passe à Trollhättan.
    Le seul espace de stationnement (!) Loué, permet beaucoup de jeux d'esprit.
    Je garde les autres remarques. La Loi n'en vaut pas la peine (à mes yeux).
    Dans les années 2, donc je tape, la Loi est l'histoire.
    Jetons un coup d'oeil ...

  • .. Dommage donc ce ne sera rien, avec l'iSAAB sur DIDI 🙁

    mais pour une entreprise sans produit, ils ont été damnés longtemps, mais respect! Oui, la même chose avec le capitalisme est mon opinion, qui a la puissance et l'idée de Maman = business, peut frapper à la SAAB AB. C'est dommage, aucune autre marque de voiture n'était si agressive avec des antécédents techniques similaires. Pas que je devrais changer mon autotechnique mais il n'y a rien qui déclenche vraiment un inconvénient avec moi, avec de gros inconvénients peut-être une Tesla ou une Volvo si un pilote daly est recherché. Mais il va probablement rouler sur les services et être un compagnon des noms SAAB mais seulement une voiture.

    • Avec le bon réflexe je me sens (presque) exactement pareil ...

      Seuls Tesla et Volvo sont inclus ou exclus. Il n'y a pas de nouvelle voiture qui déclenche le réflexe.

      Si je rencontre un eye-catcher, alors la vue tombe, entre autres, sur un miroir extérieur, qui est non seulement électriquement réglable et chauffé, mais comprend également une caméra et des écrans. Peut-être plus? A propos d'un mini-linker ...

      Second look et head cinema: aides au stationnement, caméras, radar à distance et bien plus encore dans les "pare-chocs". Par exemple, des capteurs optiques pour le système d'avertissement de sortie de voie, le hayon à ouverture automatique ou le couvercle du coffre ...

      Complexité, automatisation, assistance, connectivité * et condescendance. C'est trop pour moi.

      Dans le dictionnaire des synonymes (Duden 2007) est en cours de * connexion par ailleurs (entre autres): l'appropriation, la saisie, la possession, l'incorporation, la conquête, la prise de contrôle, l'annexion, l'annexion ...

      Est-ce que je veux payer pour cela (beaucoup d'argent)? Non.

      Et pourtant je connais le bon réflexe de souhait. Plusieurs voitures d'occasion, jeunes et moins jeunes de différentes marques, le déclenchent de manière fiable. Bien sûr, de nombreux modèles SAAB sont inclus ...

  • Chers gens. Vous n'avez vraiment pas à avoir étudié pour comprendre que la salle est (malheureusement) l'histoire. Je ne veux plus entendre parler de cette misère. Rappelez-vous les bons jours, chérissez et chérissez vos Saab et réjouissez-vous encore et encore quand vous voyez un Saab dans nos rues. Je l'ai écrit ici plus souvent. Il n'y a jamais eu de marque morte dans l'histoire de l'automobile. Jamais !!! Une reprise pour continuer une marque de voiture ne fonctionnait que s'il y avait quelque chose à vendre de l'entreprise actuelle. Saab est mort depuis des années (malheureusement!), Laissez seul tout ce qui pourrait être utilisé pour une résurrection. En outre, le nom est malheureusement brûlé en Suède. Personne (si Saab est ressuscité) ne prendrait le risque d'embaucher là-bas. Parce que l'incertitude de la survie sera énorme. Il n'y aura pas non plus de fournisseurs (sur la base de l'expérience passée).
    Je ne veux rien entendre de Nevs.
    Je souhaite à tous les conducteurs de Saab un été sans accident, et si vous avez envie de bavarder, je vous invite à prendre un café au A7 au montant de Bad Fallingbostel ou Soltau.

Les commentaires sont fermés.