Saab 900 II saga. Projet 102.

L'argent est à court de la division automobile de Saab. À la fin des années 80, les caisses sont vides et les investissements sont reportés. Vous devez vous entendre avec ce que vous avez et, en cas de doute, refaire le design. Par exemple, pour les moteurs et les transmissions.

Projet Saab 102 en août 1989
Projet Saab 102 en août 1989. Image: Saab Automobile AB

Par Gunnar Björck

Saab s'appuie sur 9000 sur une unité de moteur et de transmission montée transversalement. Pourquoi? En cas d'accident frontal, le moteur et la transmission forment une barrière insurmontable devant l'habitacle. Un avantage sur les moteurs installés longitudinalement qui se déplacent dans l'accident en direction des passagers. Et c'est l'une des raisons pour lesquelles Folksam Versicherung a toujours classé 9000 2017 comme voiture moyenne sûre.

Le nouveau 900 recevra également un moteur monté transversalement, ce qui amène Per Gunnar Björck sur la scène. Il vit toujours à Trollhättan, près du musée Saab, et il jouera un rôle important dans la saga Saab 900.

Pour la nouvelle Saab 900, de nouveaux moteurs auraient été nécessaires. L'unité du 9000 était trop longue pour les millimètres 7, mais la direction a refusé d'investir dans le développement du moteur. Björck est chargé - dans le plus grand secret - de trouver un moyen de couper le moteur. Au début de l'été 1989, il se met au travail, en partie dans ses chambres privées, mais aussi sous couverture dans les locaux de l'entreprise. Il trouve ce qu'il cherche et économise presque des millimètres 40 en posant la pompe à huile.

Pendant ce temps, les discussions entre Saab AB et GM entrent dans une phase critique, et GM conclut la conclusion que le projet 102 s'inscrira sur une plate-forme Opel. En outre, Saab doit être en mesure de présenter le successeur 1993 au dernier 900. Pas de nouvelle Saab, pas d'affaire. Bandages durs! Le projet 102 en tant que dot, sur lequel le destin de la marque serait suspendu.

30. Novembre et 1. Décembre 1989. Rüsselsheim.

Le fait que GM n'ait pas voulu investir dans une grande entreprise même alors aurait dû faire réfléchir tout le monde. Mais où était l'alternative? La pression était probablement trop forte, et donc Per Gunnar Björck en novembre 1989 a envoyé le voyage. Sous le plus grand secret. En Allemagne, à Rüsselsheim!

Au siège d'Opel sera précisé si le projet 102 s'inscrira sur la plate-forme Vectra. L'avenir de Trollhättan en dépend. Le groupe motopropulseur Saab est trop large par millimètres 96, mais Björck peut économiser autour de 40 millimètres sur le moteur. Des millimètres supplémentaires 58 devraient contribuer à la boîte de vitesses, ce qui équivaut à la différence plus quelques millimètres pour l'équipe de production. L'étude de faisabilité réalisée dans le cadre d'une procédure d'urgence donne le feu vert. Deux semaines plus tard, Saab Automobile AB est fondée, et GM entre dans Trollhättan avec 50%. Vous pouvez lire les jours passionnants de Per Gunnar Björck dans le livre "Saab 900, une histoire suédoise" par Anders Tunberg.

Einar Hareide travaille sur le projet 104
Einar Hareide travaille sur le projet 104. Image: Saab Automobile AB
Le projet 102 devient 104.

Le projet 102 a sauvé Saab. Avec l'entrée de GM, le code du projet de 102 est devenu 104 et le drame actuel suit son cours. Des estimations optimistes suggèrent que 50% des performances de développement pourrait être transféré de 102 vers le code 104. Le moteur et la transmission, la sécurité, la conception et la rigidité ainsi que le schéma d'organisation Saab des équipes de développement doivent être adoptés.

De l'autre côté est une plate-forme qui semble seulement appropriée. Mais cela ne répond pas aux exigences de Saab. À l'époque, Opel construisait des véhicules au-delà de la mentalité de sécurité des Suédois, la Vectra n'est pas dans le segment de prix d'une Saab 900. Aujourd'hui, vous n'utilisez pas une plate-forme économique pour un véhicule premium. Mais 1990 ne le sait pas mieux.

Saab modifie la base Vectra A pour atteindre les résultats souhaités. Quiconque a déjà regardé les deux véhicules par le bas ne reconnaît pas une relation. La Saab a des accolades où le Vectra est un maximum de tôle mince. La sécurité d'abord.

De nombreux paramètres considérés comme fixes doivent être repensés et testés. De plus, le design ne correspond plus tout à fait à la réalité. L'arrière de la 900 II est redessiné par le designer Einar Hareide, qui a renoncé à ses vacances d'été. Rétrospectivement, c'était une pure folie d'adapter un concept presque fini à une autre plateforme. Mais pour Saab c'était la seule chance.

Première ébauche du projet Saab 104 Car Clinic
Première ébauche du projet Saab 104 Car Clinic. Image: Saab Automobile AB
En attendant, au-delà de la Suède.

Dans les années 90, l'industrie automobile change radicalement. Là où auparavant les techniciens avaient les coups de feu, prennent en charge de plus en plus de marchands et commercialisent la commande. Cela a des implications, même avec Saab. Les études de marché suggèrent que Saab aurait plus de chances avec une berline qu'avec une berline.

L'incertitude se pose, et Cliniques automobiles sont organisés. Aussi en Allemagne. Un de mes anciens partenaires est invité. Saab montre une berline et une berline. Le notchback tombe à travers. Son commentaire: "Je pourrais aussi acheter une BMW tout de suite". Il ne soupçonne pas que GM veut y aller avec Saab. Et personne d'autre ne le soupçonne, il n'achètera pas plus tard une BMW. Mais aucune autre Saab, mais de nombreuses années restent fidèles à sa Saab 900 Cabriolet rouge.

Test d'orignal sur le terrain d'essai
Test d'orignal sur le terrain d'essai. Image: Saab Automobile AB
GM nettoie

Alors que le développement du projet 104 bat son plein à Trollhättan, GM revient avec des balais de fer. L'usine de Malmö est fermée et l'intégration verticale infinie à Saab éliminée. Ce que vous pouvez faire vous-même est fait jusqu'à présent. Faites confiance à la qualité et parce que les structures ont évolué de cette façon. GM vend, sous-traite, et après un court moment, sa main-d'œuvre a diminué d'un bon 50%.

Ceci est relativement silencieux, mais a un impact sur le projet 104. Alors que les problèmes ont jusqu'à présent été résolus en traversant la cour jusqu'au département suivant et en discutant des changements sur la petite route de service, on se retrouve soudainement dans une organisation mondiale. Un choc culturel pour les Suédois. Les collègues de l'autre côté de la cour sont toujours là. Ne fonctionne que sur le site de l'usine, mais pas pour Saab. Mais pour un fournisseur, qui doit être demandé via la structure GM.

Se déplacer dans cette structure devient un problème - surtout plus tard au début de la production, dans l'assurance qualité et dans la production en série. Ce n'est pas encore le moment. L'horaire est serré. En mai 1991 les premiers prototypes devraient être terminés, en novembre la deuxième génération. En mars, 92 a la troisième génération de prototypes sur la route et, au tournant de l'année, 92 / 93 sort la pré-série du groupe. Le début de la production sera le 31. Semaine 1993 fournie.

Saab garde l'horaire, mais peut-être un peu trop vite sur le chemin. Ensuite, des problèmes surgissent qui n'ont pas été inclus. Et la presse disperse des faits alternatifs. Plus dans la dernière partie de la trilogie Saab 900 II.

Les pensées de 28 aussi "Saab 900 II saga. Projet 102."

  • 6. Février 2018 à 11: 54 AM
    Permalink

    Ne devrait-il pas s'appeler «... 80 années ... en retard dans la première ligne?

    Un autre article passionnant sur le 900 / II!

    • 6. Février 2018 à 11: 56 AM
      Permalink

      Cela devrait vraiment. Correction! Merci!

  • 6. Février 2018 à 12: 30 PM
    Permalink

    Manomètre écrit comme un thriller. Chapeau!
    Maintenant, il est dit, attendez la partie III

  • 6. Février 2018 à 1: 02 PM
    Permalink

    Cette trilogie est aussi passionnante que celle de Stieg Larsson. Dans le tournage on peut voir l'un ou l'autre SAAB. Dois-je regarder à nouveau? Le SAAB 900 II: illusion, damnation, pardon. Dans l'attente de la troisième partie.

    La dernière berline En même temps, les derniers coupés SAAB. Sympa qu'il y ait le 900 II / 9-3 I. C'est bon qu'il ait réussi sur la route. Vraiment un thriller! Un crime économique, technologique et de mondialisation ...

    Bien écrit à nouveau. Vous pouvez sentir le choc culturel des trolls presque physiquement.

  • 6. Février 2018 à 1: 50 PM
    Permalink

    Le design 104 me rappelle en quelque sorte la première série Citröen Xsara ...

    • 6. Février 2018 à 2: 42 PM
      Permalink

      Je trouve un affront.

      Aucune Xsara ne peut rivaliser avec les lignes fluides et les superbes lampes encastrées 900 II. Les deux sont des backbones, mais c'est là que les similitudes se terminent. En outre, le Xsara est venu plus tard et les optiques pire ...

      Une comparaison (Xsara vs 900 II) est comme comparer une X-limousine avec le 9-5 NG. Je pense que ce n'est pas si simple, ce n'est pas si facile ...

      Limo n'est tout simplement pas la même limousine et hatchback pas la berline. Ou station wagon pas la même combinaison. Convertible pas le même cabriolet et turbo pas égal turbo ...

      Bien sûr, il y a aussi l'une ou l'autre voiture bien conçue et / ou bien conçue de Citroën. Seulement avant-hier, j'ai vu un citron avec une marque H sur un réservoir. Avec un emblème TURBO sur le garde-boue! ! !

      Quand le conducteur a crissé et a croqué la voiture (un CX 25, si je l'ai bien vu ...), ça m'a encore traversé la tête, quelque chose comme ça en Suède ne serait jamais arrivé à la porte de l'usine ...

      • 6. Février 2018 à 2: 45 PM
        Permalink

        Terrain dangereux Herbert! J'ai déjà eu un CX GTI Turbo II, la voiture m'a presque gâché, j'étais encore très jeune. Mais s'il courait, alors il était divin ....

        • 6. Février 2018 à 3: 52 PM
          Permalink

          Délicieux, très bon AW ...

          L'affinité de Blogger avec les Français n'est pas passée inaperçue. Et qui n'aimerait pas avoir l'un ou l'autre agrume? Ma chérie serait celle avec le moteur Maserati ...
          Mais même avec le prédécesseur (de préférence comme un break), je ne dirais certainement pas "non".

          Mais c'est la beauté ici. La vue automobile va bien au-delà de la Suède. Si le blog et les articles du reste du monde avaient disparu, ils seraient de toute façon sans valeur, une page de fan à l'adolescence.

          Sympa que c'est différent.

          • 6. Février 2018 à 4: 06 PM
            Permalink

            Le dossier brochure de celui avec le moteur Maserati est toujours là. Des rêves inassouvis ... qui resteront insatisfaits.

            Et l'affinité avec la marque continue. Malheureusement, elle n'est pas réciproque. Il y a quelques semaines, je voyageais avec une voiture de location avec double angle. Très décevant ce qui a été fait de la marque.

          • 6. Février 2018 à 4: 32 PM
            Permalink

            Actuellement, cela ne m'énerve rien ...

            Mais après tout, les voitures encore "actuelles". Au moins de nouvelles voitures. Cette marque SAAB n'est pas si loin depuis de nombreuses années.

        • 6. Février 2018 à 4: 08 PM
          Permalink

          Donc, plutôt la Toyota Corolla du 90er me rappelle la forme du Ys3d!

          Quelqu'un a-t-il copié?
          Ou est-ce qu'il ressemble à un Ys3d en avant et en arrière contre un mur pour le couper?

    • 6. Février 2018 à 8: 52 PM
      Permalink

      Donc, le "104er" gris rappelle définitivement le Xsara - qui est venu plus tard. Heureusement, le modèle de production est devenu beaucoup saabiger.

      • 8. Février 2018 à 10: 16 AM
        Permalink

        Oui, oui, c'est vrai. Je devrais lire de plus près (104) et regarder avant d'écrire ...

  • 6. Février 2018 à 2: 37 PM
    Permalink

    MERCI pour la partie 2 de 3!
    Écrit ensorcelé, chapeaux au large!
    Informatif, comme toujours et plus loin, il devient clair, pourquoi GM u. La Suède ne correspondait pas vraiment ... et les "cartes pour SAAB" étaient mauvaises avant 2011. Néanmoins, il doit être mis en évidence positivement, quelle bonne qualité a été produite dans ces conditions difficiles à Trollhättan !!!
    Je pleure pour Zt. Mon 9-3 Bj. 1998 u. 9-3 Bj. 2001 après ...
    J'attends avec impatience le 3. Partie!

  • 6. Février 2018 à 2: 55 PM
    Permalink

    C'était juste de la malchance que SAAB ait atterri dans les griffes de GM. D'autres constructeurs intéressants, comme Jaguar ou Volvo, étaient à la fin de leur indépendance et fauchés - mais ils ont eu la grande chance de voir SAAB chanceux d'atterrir dans des organisations mieux gérées. Même TataMotors (Jaguar) peut faire mieux que les amateurs de GM.

    Certains participants au blog se sont toujours consolés que SAAB a été "donnée" par GM pour les années 20. À mon avis, ce n'est qu'une très petite consolation - SAAB avait en fait gagné une grande société qui agit avec équité et prévoyance. Cependant, ces attributs ne distinguent toujours pas GM de quelque façon que ce soit.

    • 6. Février 2018 à 4: 58 PM
      Permalink

      Quelle société globale agit aujourd'hui comme elle l'a fait alors avec prévoyance et équité?
      GM? L'Opel et Saab ont conduit dans l'abîme?

      Ou VW, qui a délibérément et délibérément menti et trompé toute l'industrie et les acheteurs?

      Restes Toyotoa, mais attendez - ils sont remarquables pour vos rappels constants - pour moi qui tombe sous un manque de qualité, ce qui ne semble pas clairvoyant pour moi, si je dois rappeler quelques voitures 100.000 tous les quelques années / mois.

      Je n'ai pas besoin de parler de l'industrie italienne, je pense que cela posait déjà assez de problèmes.

      Que reste-t-il? En tout cas, aucun groupe n'aurait assez de capital et de part de marché / doit nettoyer la "décharge" à Trollhättan raisonnable et construire à nouveau.

      En fin de compte, le gâteau est divisé en l'industrie automobile. Quelque chose comme l'individualité n'était alors plus recherché, comme c'est le cas aujourd'hui, même si une marque comme Tesla vit actuellement d'une telle qualité.
      En fin de compte, une marque comme Saab n'a été utilisée par GM qu'à la fin pour consolider ou même élargir la part de marché mentionnée.

      • 6. Février 2018 à 7: 54 PM
        Permalink

        Décrire l'usine SAAB de Trollhättan comme un dépotoir est plutôt peu objectif - de bons véhicules ont toujours été construits dans des halls de production propres et modernes. Il ne devrait pas y avoir d'autre façon de voir les choses ici.

        Même la dernière phrase de votre commentaire est complètement fausse. Une consolidation des parts de marché dans la classe supérieure GM n'a tout simplement pas abouti et une expansion de ces parts de marché a bien sûr également eu lieu à tout moment - bien que le département de développement de SAAB ait toujours été rempli de bonnes personnes. Je suis sûr que nous pourrions acheter des automobiles SAAB maintenant et dans l'avenir, si, par exemple, nous travaillions avec Ford au lieu de GM. Plus tard, SAAB pourrait alors avoir atterri à Geely comme Volvo - mais Ford et Geely je pense sont plus clairvoyants que GM sont - et les équipes de direction de GM sont plus sérieuses en comparaison avec GM.

        • 6. Février 2018 à 8: 26 PM
          Permalink

          J'avoue que j'aurais dû expliquer le choix des mots. La Saab avait un travail moderne disponible est clair - vous n'avez pas à discuter - mon expression fait référence à la situation financière dans laquelle Saab a déménagé ou le cadre financier plus que serré. Saab était déjà au bord de l'insolvabilité, si je ne me trompe pas. Qu'arrive-t-il aux entreprises insolvables? Ils sont "réhabilités" c'est à dire le terme "cabane" mais c'est ainsi.

          Le lecteur attentif aurait également dû remarquer que j'ai fait dans la description des parts de marché aucune classification dans les classes (automobiles). Ce dont je parle (ou même d'écrire) est la part de marché de l'ensemble du marché automobile, peu importe la classe que vous regardez. Plus j'achète de marques, plus mon pouvoir sur le marché est grand.

          Pour Volvo: Même sous Ford et Geegly n'était pas tout l'or et ce qui brille. Volvo a également eu des difficultés financières, a été presque repoussé à la fin. Maintenant, il y a des Volvos (chinois), les caisses enregistreuses sont (supposément) pleines et les travaux sont complets. La question se pose de savoir si, à la fin, cela aurait vraiment convenu à Saab.

          • 9. Février 2018 à 12: 54 PM
            Permalink

            GM était déjà préoccupé par les parts de marché dans la classe supérieure - en particulier en ce qui concerne le marché européen. Seul Opel avait été jugé inadéquat à ce moment-là et ils cherchaient un produit qui visait la prime.

            Comme vous le savez, cependant, le siège de GM n'a jamais vraiment compris l'acquisition suédoise. Les bons nouveaux développements ralentissaient généralement et se limitaient le plus souvent à des changements de mode réguliers (ce qu'on appelle le lifting). Puis vint comme il devait venir: GM en tant que groupe a fait faillite et s'est rapidement séparé de certaines marques qui dans les années précédentes dans le groupe global mais déjà reçu plus d'attention - tout simplement un groupe de dilettantes sans équité et prévoyance. Les parts de marché notables dans certaines classes étaient dans le groupe GM donc au moins pas atteint - à ce jour, même la prétendue marque de prime d'entreprise Cadillac en Europe aucune part de marché notable
            spectacle.

  • 6. Février 2018 à 4: 28 PM
    Permalink

    Grand article ... ..la me phrase cruciale: « Dans les années 90er, l'industrie automobile est en train de changer radicalement. Là où auparavant les techniciens ont eu le dire, de plus en plus de marchands et de prendre la commande de marketing. » ...... ..et les conséquences sont là pour SAAB malgré la reprise GM pas d'abord été le pire ...... .si nous nous tournons vers le marché allemand, puis tombe un certain temps maintenant, le changement à Mercedes-Benz de W 124 niveau lifting 1 (Mopf1) à Mopf 2 une, polluée par des peintures à base d'eau de bactéries contaminées, puis à W 210, qui sont presque tous rouillés loin aujourd'hui ......... ce qui aurait effectivement été si MB en Trollhättan aurait marché? nous alors obtenir belle « Daimler-Diesel » dans 9-3 et 9-5 ...... .avec Saabs aide à cause des problèmes d'espace dans l'installation transversale, nous pourrions avoir un 2ltr aujourd'hui. entraînement diesel à quatre cylindres du moteur Daimler série OM 601 avec belle Turbo ...... okokokok ... on peut en effet parfois tourner aussi quelque chose, non ??

  • 6. Février 2018 à 6: 38 PM
    Permalink

    Salut à tous,
    Tout d'abord un grand compliment aux auteurs - super rapport. En lisant, je me suis souvenu de nouveau. Comme à l'époque 23 yearlings j'avais probablement branché à l'IAA un côté 4 à la nouvelle Saab 900. Puis un 900 II sur le Tjörnbron dans un paysage suédois fantastique. Non seulement cela, mais aussi les données techniques de la 2.0 Turbo avec son 185 PS m'ont inspiré, sachant que cette voiture était hors de portée à ce moment-là. Mais à ce moment-là, cela avait suscité l'intérêt de Saab pour moi. Les modèles précédents que je considérais désuets à cette époque. Et puis deux ans plus tard, c'était le classique avec lequel nous avons trouvé l'entrée dans la passion automobile Saab. Mais il y avait déjà toute l'histoire ici sur le blog.
    Plus tard, nous avons eu un 2002 9-3 avec le grand moteur 185 PS - un plaisir à conduire avec une utilisation parfaitement acceptable. Eh bien, je suis déjà en deuil de ce véhicule et chaque fois que je suis heureux de voir un tel 900 ou 9-3 sur la route. Je suis toujours fasciné par la conception à hayon réussie et les proportions réussies. Eh bien, voyons si un jour Saab pourrait enrichir la flotte.
    Beaucoup de salutations saabiennes
    Matthias

  • 6. Février 2018 à 10: 10 PM
    Permalink

    L'inspection de la plate-forme par le bas m'a confirmé l'année dernière par le TÜV. Ma nouvelle entrée, la 902 Coupe 2.0T devait être la première HU avec moi. Au premier HU à l'âge tendre de 20 vous n'êtes pas vraiment calme, même si j'avais tout vérifié soigneusement.
    Le TÜV-Ing. est entré dans la fosse, a regardé tout et soudainement demandé si c'est le SAAB sur la plate-forme Opel? Oui. "Cela a l'air différent ici". Quand j'ai demandé ce que cela signifie maintenant, il m'a fait descendre et m'a montré quelques détails que le SAAB a été construit beaucoup plus stable. Surtout les bras avant et la suspension lui plaisaient.
    HU / AU sans plaintes

    • 6. Février 2018 à 11: 08 PM
      Permalink

      Ce serait vraiment intéressant de savoir combien Opel est vraiment dedans!
      Selon le célèbre salon automobile britannique, un troisième!
      Mais où et quels sont ces 33,3%?

      Je vais chercher des câbles, des pompes à carburant et d'autres pièces électroniques.
      L'essieu arrière peut-être encore. Mais alors?
      Quel est le reste?

      Est-ce que quelqu'un l'a suivi?
      Serait sympa à l'ensemble: "est seulement une meilleure Opel! "Pour enlever le vent des voiles.

      • 7. Février 2018 à 3: 57 AM
        Permalink

        C'est nettement moins d'un tiers. De plus, de nombreuses pièces électroniques sont prises à partir du 9000, probablement autour (tout comme le lecteur) pour garder la gamme de pièces petite. La seule commande GM visible est le réglage du rétroviseur extérieur de flottement, aucune comparaison avec la version indestructible de 9000.
        Avec la propagande Opel était de la "presse spécialisée" si heureux d'être sur SAAB. Même le 9000 CS a été poussé dans ce tiroir à certains moments, mais aussi certains cercles de la scène SAAB roulent sur cette vague jusqu'à aujourd'hui. Il y a des événements, car le 902 n'est pas le bienvenu!

        • 7. Février 2018 à 9: 46 AM
          Permalink

          Est stupide d'exclure délibérément le 900 II!
          Le 9.3 II a beaucoup plus de pièces GM installées. Et c'est aussi basé sur la plateforme.

    • 7. Février 2018 à 9: 00 AM
      Permalink

      Glückwunsch!

      2009 m'a dit un ingénieur TÜV. même avant la fosse, ce ne sera probablement rien. Il y a rarement quelque chose chez SAAB. Ce n'est pas une Opel, a-t-il dit. L'homme savait déjà.

      Mais ma berline n'avait que 11 ans. Malheureusement, il est mort peu de temps après, économiquement, sans faute d'accident. Peut-être qu'il vit encore quelque part aujourd'hui?

  • 6. Février 2018 à 10: 10 PM
    Permalink

    Vraiment un très bon rapport.
    J'ai également été invité au début des années 90iger dans une clinique automobile Saab à Munich.
    Après avoir piloté un 1982 Turbo puis un 900 Convertible de 900, j'ai été profondément déçu par l'arbitraire de ce design. Il n'avait absolument aucun caractère, ce que les amoureux de Saab apprécient tant. Ensuite, j'ai clairement exprimé mon rejet. Ma prochaine voiture était alors une Volvo ... ..

    • 7. Février 2018 à 9: 51 AM
      Permalink

      J'ai senti le design - inhabituellement lisse et fluide - initialement trop complaisant.
      Jusqu'à ce que je l'ai aimé juste à cause de cette qualité créative à un moment donné, eh bien, oui.

      La continuité du «design» était certainement plus grande chez Volvo à l'intérieur comme à l'extérieur. L'inimitable «bonne» sensation de frapper constamment la tête à travers le mur (sur l'autoroute à travers le mur des vents contraires) n'a guère été offerte par un autre constructeur aussi longtemps que la Volvo en forme de cube. Ou un tableau de bord comme un bateau de pêche.

      J'aime à la fois le moderne non agité et le rustique suédois, pour différentes raisons.

Les commentaires sont fermés.