La monoculture automobile n'est jamais bonne

Les scandales ébranlent les fondations de l'industrie automobile allemande. First Dieselgate, maintenant allégué des violations des lois antitrust. L'horreur ne s'arrête jamais et l'une des industries clés de notre pays est à la croisée des chemins. Mais cela a commencé il y a de nombreuses années.

L'état médial de l'industrie automobile

Ce que nous vivons actuellement est le résultat de la monoculture automobile. Cette évolution était prévisible car elle se frayait un chemin lentement. Dans les années 80 et au début des années 90, le monde automobile européen était encore bien. Il y avait de la diversité et de la concurrence. Les fabricants nationaux dominent les marchés, même si des signes de faiblesse sont clairement visibles.

L'échec des autres a jeté les bases de la monoculture automobile.

D'abord, il avait attrapé les Britanniques. Leurs grandes marques étaient en déclin depuis longtemps, et ils étaient un présage de ce qui allait arriver. De retour en Italie, une épicerie prospère a prospéré avec Lancia, Innocenti, Fiat, Alfa, Maserati, De Tomaso, Lamborghini et Ferrari. Ils ont produit des voitures pour tous les goûts, toutes les vies et adaptés à tous les budgets. Le résultat a varié, selon la marque, entre le génie et la folie ou la négligence et la précision. L'Italie pourrait tout faire, selon le pays et l'humeur actuelle.

Aujourd'hui, l'industrie automobile italienne n'est plus que l'ombre de son ancienne taille. Innocenti n'existe plus, Lancia s'est fanée de beauté, De Tomaso n'est qu'une note de bas de page dans l'histoire. Fiat travaille sur de petites voitures, Lamborghini est allemande, seules Maserati et Ferrari marquent des points dans le segment du luxe. Tout le reste est difficile, comme le prouve Alfa Romeo. Le retour est loin de répondre aux attentes. Peut-être aussi parce que la marque tente désormais de marquer avec les vertus allemandes.

La vue en arrière, et cette fois dans le futur. Les blogueurs rétrovisent

Alors que l'Italie s'effondrait lentement, la domination allemande grandissait. Porsche, Audi, VW, Mercedes et BMW dominent aujourd'hui des segments de marché entiers. Avec cela, la grande monoculture et la compétition n'ont plus eu lieu. Quiconque a trouvé étrange que des innovations puissent également être trouvées dans d'autres marques allemandes après quelques mois a reçu l'explication vendredi dernier. le miroir révélé violations présumées antitrust. Dans les groupes de travail, les grands 5 ont discuté de leurs innovations et fait en sorte qu'aucune marque ne puisse s'éloigner trop de l'autre sur le plan technologique.

Si la recherche du miroir est correcte, les auto-rapports de VW et Daimler suggèrent que, alors, le progrès automobile a été évité et évité pendant des années. Au détriment du client, en faveur des bénéfices des sociétés. Un scandale de premier ordre, mais seulement rendu possible par la domination et la monoculture.

La monoculture automobile, mais l'espoir pour l'avenir.

Mais il y a de l'espoir. Les petits fabricants comme Lancia, Saab, Innocenti et les innombrables marques britanniques ne fêteront pas de si tôt une renaissance. Et les nombreux nouveaux fournisseurs chinois ne rapporteront probablement jamais ce qui a été perdu. Vos véhicules sont une collection de composants de fournisseurs internationaux. Personne ne devrait s'attendre à un caractère incomparable de ce mélange.

La lumière de l'espoir scintille sur le Rhin. Les Français se battent, après tout, et ils ne veulent pas laisser les marchés à la monoculture. Le groupe PSA essaie cela DS Établir le label en tant que nouvelle marque premium. Une route difficile, longue et rocailleuse. Revenons à la taille et à l'importance où vous étiez avec Citroën il y a des décennies. Ensuite, il y a le rachat d'Opel. Cela pourrait apporter un enrichissement - mais plus probablement un ajustement, si le groupe PSA se débarrassait de la marque ex-GM à moyen terme.

Renault fait revivre la marque Alpine. La première édition de la nouvelle édition du A110 épuisé en un rien de temps, le millésime 2018 peut être précommandé contre caution. Un SUV, similaire au Porsche Macan, est en route. Plus de culture automobile en France ne peut que faire du bien au marché.

Pour l'Allemagne, beaucoup dépend de l'avenir de l'industrie automobile. Les violations des lois antitrust et le scandale du diesel nous occuperont pendant longtemps. Et il va laisser des traces. Ils seront reflétés dans les bilans et les parts de marché. Au mieux, en petites doses homéopathiques. Si cela devient mauvais, alors avec un déclin à long terme.

Les crises sont des opportunités et une opportunité de reconsidérer. Sur les anciens atouts, les valeurs de la marque, le caractère, l'innovation et une réelle concurrence entre eux. Jusqu'au bout de la monoculture et de l'ennui! Ensuite, il y a une opportunité de sortir plus fort que jamais de la crise.

17 commentaires sur “La monoculture automobile n'est jamais bonne »

  • vide

    La monoculture n'est jamais bonne, exactement. Ceci s'applique également en particulier au variateur. C'est juste un moment excitant et important, à prendre, dans lequel il faut réfléchir très soigneusement, quelles exigences doivent satisfaire les futurs pulsions. Le risque que je vois à l'époque, qui est diabolisé par les événements et la fraude divulguée autour du diesel ces derniers temps, maintenant et frivole de la technologie mongering pure peur et nièce bêtement fait dans laquelle nous avons principalement en Allemagne sans aucun doute Avoir des compétences en leadership. Dumb seulement que c'est juste les entreprises allemandes sont malheureusement à juste titre pilloried. Même un premier ministre vert doit avouer par conviction, oui, il y a le diesel propre. Mot-clé urée. Les prochaines générations de moteurs diesel seront très propres, comme promis par l'industrie. Le problème est que, après tous les événements, qui croit ou encore faire confiance aux fabricants. Mais c'est pourquoi vous devez faire attention de ne pas aller en monoculture à l'avenir. L'idéologie actuellement pratiquée l'est, elle ne doit être conduite à l'avenir que de manière électrique avec l'énergie des batteries. Je pense, par exemple, dans le trafic de marchandises à longue distance depuis longtemps devront conduire les camions à moteur diesel, car il sert une pratique et économique sont pas d'alternative électrique. Électriquement agréable et bon, mais vous devez compter sur des batteries, juste parce que le bon marché en Chine peut être produit. Qu'en est-il plus tard avec tous les déchets toxiques à partir de quand TRACTION seule voiture électrique et toutes les batteries défectueuses, tous doivent être éliminés des temps. Depuis que j'entends déjà tous les électro-idéologues verts gémir quand vient le temps. Également électriquement, il existe des alternatives à la batterie. Mots clés hydrogène, pile à combustible, production d'énergie à partir de liquides ionisés, etc.
    Conclusion: la monoculture n'est jamais bonne. On peut faire une chose et ne pas laisser l'autre. Pourquoi sacrifier des technologies qui valent encore la peine d'être recherchées et optimisées, d'autant plus que nous sommes des leaders en Allemagne et que nous avons des compétences de base en Allemagne? Sans toutefois décourager l'émergence et le développement de nouvelles compétences de base.

  • vide

    Je pense que oui, mais les autres devraient piloter leur Mercedes faite sur la base de MQB ou une Mercedes pavée. Cette compétition n’a rien à voir avec l’ancienne force des deux marques (Golf 2 ou W124).

    Je suis également heureux de conduire un SAAB amoureusement construit

  • vide

    Une bonne chose a tout.

    Plus la merde se produit dans le secteur ou devient publique, plus vous vous sentez confortable avec votre SAAB.

  • vide

    Il sera intéressant de voir comment les opérateurs peuvent survivre à l'impact de l'entente lorsque la société loue l'ensemble des boîtes diesel de rouler avec trop la valeur résiduelle élevée dans les fermes.

    Je vois Volvo sur une meilleure piste pour les prochaines années 2-3 que les constructeurs allemands.

    Idéologie ou pas, la politique doit intervenir, il y a trop d'emplois dans l'industrie automobile. Seulement enfin a compétence sur la chaise ministérielle.

    • vide

      Puisque certaines entreprises auront probablement mal au ventre. Ou le fabricant attrape-t-il la différence de valeur résiduelle?

  • vide

    C'est comme dans la vraie vie, c'est le client qui décide ! Et apparemment les "clients" veulent ça ! La publicité (parfois très bonne) fait le reste et vous achetez donc un autre panier « parce que vous savez ce que vous avez ».
    Il y avait des alternatives, SAAB, mais où sont-ils aujourd'hui? Dommage, juste dommage.

  • vide

    Les Audi A2 3L et Lupo 3L avaient un petit interrupteur "ECO on/off" il y a 17 ans.
    Avec « ECO on », 45 CV étaient activés, la consommation et les émissions étaient très faibles, après quoi une taxe était prélevée.
    Vous pouviez désactiver « ECO », avoir 60 ch, les émissions et la consommation étaient plus élevées. Néanmoins, aucun impôt n'a dû être payé.
    Cela a fait l'école. De nombreuses voitures ont suivi avec des interrupteurs "ECO / NORMAL / SPORT". Les mesures des consommations/émissions et la taxation ont été réalisées en mode ECO. Cependant, chaque conducteur pourrait choisir lui-même SPORT, consommant ainsi plus, émettant plus et ne payant pas de taxes pour cela.
    Le logiciel a ensuite effectué ce changement tout seul. Et enfin ECO-ECO « ne s'est allumé que sur le banc d'essai.
    À quel moment commence la fraude? Le petit switch avant les années 17 déjà, ou seulement le logiciel secret?

    • vide

      Une Audi Q7-e-tron fonctionne électriquement entre 20 et 30 km, puis l'armoire fait vraiment exploser le carburant et obtient - je ne voulais pas y croire au début - une plaque d'immatriculation E et ne paie pas de taxes !!?

      Ces réseaux mafieux s'étendent jusqu'au sommet.

  • vide

    Malheureusement, sous la pression du grand 5, les fournisseurs souffrent aussi. Jusqu'à présent, les prix des pièces, des composants et des machines de production ont été négociés jusqu'à ce que les vomissements dus aux récentes allégations aient fait l'objet de dispositions supplémentaires. Les investissements sont donc dans le futur dans les étoiles. Et les fournisseurs le baignent à nouveau. Sad!

  • vide

    PSA exploitera Opel et l'enlèvera du marché. La marque de perte de durée, avec le 1000 excusant pourquoi le magasin ne fonctionne pas, ne sera pas aussi patiemment nourrie par les Français que par les Américains. Neumann obtient sa prime de million, les employés si progressivement lettres bleues. C'est le monde.

  • vide

    Parce que sans santé tout n'est rien.
    (Pas un commentaire très positif... 🙁, mais ma "pitié" pour l'industrie automobile est limitée...)

    Devrait être une contribution en soi ... 😉

  • vide

    Les magazines automobiles allemands font le reste. Tout doit toujours être comparé à VW. Celui qui gagne alors nous savons. Il n'y a vraiment rien d'ennuyeux qu'un Golf ou une Passat. Tous ceux qui tombent en dehors de la ligne sont aplatis. Le client doit d'abord repenser utilisé sinon rien ne change.

    • vide

      Citation: Le client doit être le premier à repenser sans quoi rien ne change.
      C'est vrai!
      Comment (malheureusement) vrai ...
      Pourquoi seulement vrai de cette façon ???

      Qui est intéressé sait que nous les humains z. À l'heure actuelle, plusieurs parcelles planétaires sont nécessaires pour satisfaire tous les résidents à long terme de la même manière que nous vivons actuellement en Europe. Donc ça ne marchera pas.
      Avec les monopoles z. Actuellement, le profit est toujours plus au premier plan que la durabilité et la compatibilité environnementale. Pour changer ce monde de pensée des dirigeants d'entreprise... Actuellement mes doutes. Et j'ai aussi des doutes sur le fait que le "marché" en soit capable à travers le client...

      • vide

        Il y a des exemples négatifs d'autres domaines de la vie oui assez:
        -production de viande industrielle avec divers "effets secondaires" négatifs ...
        -Production de volaille avec antibiotique "approvisionnement de base"...
        -Le grain résistant aux attaques fongiques est actuellement en train de "faire le tour"...
        -SUV au lieu de voitures économes en carburant ...
        -L'eau est privatisée ...
        Des exemples où nous, en tant qu'êtres humains, pouvons agir pour faire tourner le « marché » dans une direction différente.
        Mais pouvons-nous faire ça ???
        Je voudrais une intervention de l'Etat dans le système commercial, dans lequel la santé n'est pas une note secondaire, mais un objectif principal!

        • vide

          Chèvre de montagne magnifiquement écrite!
          Et de bons exemples. Si l'on voit les envois pertinents au sujet de l'industrie alimentaire, on tombe malade et on ne sait plus quoi manger sans hésitation.
          Les voitures sont plus faciles, vous devriez penser. Mais comme Bajuware écrit correctement, le client ne fonctionne pas.
          Les Allemands "aimeraient des produits premium" sont presque tout pardonnés, que ce soit les chaînes de distribution chez VW, la consommation d'huile chez VW / AUDI, les étoiles rouillées... la plupart d'entre eux pensent encore qu'ils ont du premium. Mais maintenant, il y a aussi un grand nombre d'acheteurs privés qui ne peuvent plus être dupes, comme le décrivent les dernières statistiques d'enregistrement.
          Les clients en location s'en moquent, ils reçoivent des offres intéressantes et se débarrassent rapidement de la boîte. Si c'est à cela que devrait ressembler la mobilité future - qu'elle soit électrique ou conventionnelle, merci beaucoup ...

          Devant ce nouveau scandale, le mot "uniformité" prend un tout nouveau sens dans les rues 🙂
          Peut-être que vous devriez regarder sous les draps laids des VUS, s'il n'y a pas partout le même désordre?
          Simplifierait l'impression d'argent pour l'industrie automobile.

      • vide

        Le client n'en est certainement pas capable. Voir les faibles… .. Boom SUV. Personne n'en a besoin, détruit le carburant sans fin et s'achète comme un fou.

  • vide

    VOLVO a annoncé le départ du moteur diesel au bon moment. Voyons voir si en raison de la faiblesse des Allemands maintenant pas encore quelqu'un vivant du scandale du diesel etc déchargé marque SAAB ..

Les commentaires sont fermés.