Un an et demi Saab 9-5 NG TTiD - Beaucoup de lumière, mais aussi de l'ombre

Flashback à l'année 2009, IAA à Francfort: Voilà, le nouveau grand Saab. Je n'ai rien à chercher mais je passe la majeure partie de mon temps à la foire au stand Saab. Mettez-moi dans x fois. Des jeux avec des choses comme l'affichage tête haute, je suis aller et venir du langage formel et pense euphorique: "Avec la voiture chasse Saab hors de la crise".

Pour réaliser uniquement en Scandinavie: consommation moyenne de moins de 6 litres
Pour réaliser uniquement en Scandinavie: consommation moyenne de moins de 6 litres

Ma copine d'alors commande secrètement la brochure "La nouvelle berline Saab 9-5" et a soif de mon enthousiasme, comme je le pêche dans la boîte aux lettres. Mais c'est aussi clair: un 9-5 NG n'est à ce moment rien pour mon budget. Il reste un objet que je frémis de loin. La petite brochure que je feuillette encore et encore. En outre: De l'insatisfaction de ma chienne 9-3 j'avais balancé juste avant et m'avait acheté une Volvo V50 usagée, avec laquelle j'ai conduit très satisfait à travers le pays.

Avec tristesse, j'ai perçu la disparition de ma marque préférée. En réponse, j'ai acheté 2012 une convertible 900 classique, construit 1992, la Volvo a cédé la place à une voiture de société sans visage Golf Variant. Cependant, il m'est rapidement apparu, vivant dans le cœur de VW, de vouloir se démarquer de la monotonie dans les rues de l'est de la Basse-Saxe. À un moment donné, je suis tombé sur le blog Saab et a commencé à chercher sur les forums de voitures d'occasion sur Internet pour un 9-5 NG. Maintenant que Saab était en panne, je voulais sérieusement envisager d'acheter l'un des derniers gros Saab.

Un Saab 9 5 NG. Laserrot.

En raison de mon kilométrage annuel, j'ai pensé à un diesel et en ai trouvé un dans le centre Saab de Kiel que j'aimais beaucoup de l'équipement, mais qui était d'un rouge laser brillant. Et cela avec une si grande limousine? Je ne savais pas vraiment ...

Puis, à l'automne, 2014 Tom a publié sur le blog Saab un rapport d'essai pour une sortie avec ce 9-5 TTiD rouge Centre de Saab Kiel, Malgré l'enthousiasme plutôt prudent de Tom pour la motorisation, mon intérêt a été alimenté par le rapport. Ce devait être le mois de février 2015 quand j'ai atterri sur le ferry de nuit d'Oslo dans le Kiel, venant de vacances d'hiver dans le nord un lundi matin. J'avais déjà dit à mon ancienne petite amie que cela conduirait inévitablement à une visite au centre de Kiel Saab.

Après un tour d'essai et un Schnack détaillé avec Markus Lafrentz, je suis arrivé le soir même, je suis rentré à la maison, au téléphone pour rendre l'affaire claire. Voyant la voiture dans Natura dans son laser rouge jeter des préoccupations sur si le travail de peinture accrocheur était à la mer. La couleur est très bonne pour le 9-5.

Il s'agit d'un vecteur, construit en 2011, a le train d'atterrissage Hyper Strut, GPS, écran couleur, phares au xénon, le grand toit en verre. Le Saab Zentrum Kiel lui a donné l'intérieur en cuir fin avec fonction de mémoire pour le siège du conducteur en beige. Ses premières années ont été passées dans sa Suède natale. Le seul downer: l'affichage tête haute manquant. Jusqu'à présent, je n'ai pas pu me résoudre à le faire rattraper, ce qui dépend aussi certainement du fait que je ne suis pas complètement convaincu du moteur et du châssis. Une caméra de recul, cependant, je suis parti avec les connaisseurs Saab de Concessionnaire automobile Stephan installer plus tard à Vienenburg.

Saab 9-5 NG. Ombre légère.

Malheureusement, je dois mettre quelques ombres sur une Saab pour le lectorat doux. Le fait que le moteur est visible comme fort bruyant diesel grincheux, je pense bien. J'aime le son charnu. Le dérangement, cependant, est une certaine maladresse, que je n'aurais pas soupçonnée dans 190 PS. Dans la plage de vitesse inférieure de la voiture est lente, surtout au démarrage. La tentative de surmonter cela avec un coup de pied courageux sur l'accélérateur, il reconnaît avec des pneus avant tournoyants. Il court vers le haut et c'est un vrai plaisir à quel point il peut gagner facilement même à haute vitesse. Excitation dans la vie de tous les jours, je ne fais pas ça, parce qu'il a soif. Même avec une conduite modérée, il est à peine sous 8 litre, la spécification d'usine de litres 6,1 est absolument utopique. Le châssis est glissant, sur les routes mouillées je trouve la situation de la route peu convaincante.

Trois fois déjà en un an et demi, il m'a fait avec une baisse abrupte de la performance à créer. De la berline sportive au camion en une fraction de seconde, pour ainsi dire. Au début, ce sont les électrovannes qui contrôlent le turbocompresseur. La deuxième fois que la baisse de performance s'est produite en quelques instants, la lecture du diagnostic de panne n'a pas abouti. La troisième fois, cet été, j'ai été obligé d'éteindre le 9-5 sur l'épaule de l'A7 dans les hautes terres de Hesse. Le tuyau de pression de charge était poreux. De temps en temps, il me plaît avec de jolies informations sur l'écran comme "Attendre le verrouillage du volant", sans quoi il y aurait un défaut. Eh bien, avec Elmar Valentin de Concessionnaire automobile Stephan avoir quelqu'un de tangible, qui a toujours une oreille ouverte et de bonnes idées.

"Il n'y a plus de belle voiture"

Pourtant, je ne me suis jamais assis dans une voiture qui me fait du bien, avec le sentiment d'être sur les genoux d'Abraham. De l'extérieur comme de l'intérieur, je n'en ai jamais assez. Pendant des heures, je pouvais me tenir devant la voiture et la regarder. Du langage formel, il n'y a rien de comparable à mon avis. Même mon oncle, un conducteur de VW dur-dur pendant des décennies, dit: «Vous ne pouvez pas le vendre encore. Il n'y a pas de meilleure voiture. "Et si je le laissais courir sur les pentes, alors un sourire permanent se répand dans mon visage.

Peut-être que c'est comme ça: Saab est toujours un peu bizarre, un peu bizarre. C'est peut-être la raison pour laquelle nous aimons tellement Saab à cause des aspérités, parce que Saab n'est tout simplement pas aussi conventionnel, lisse et sans contour. Je voudrais acheter à nouveau un 9-5 NG. Probablement avec un moteur différent, peut-être pas diesel, je n'ai pas eu assez de temps pour comparer. Mais je ne pense pas à un changement, car la joie l'emporte nettement sur les bizarreries.

Merci à Laurenz pour son Saab Summertime Histoire! Avez-vous aussi quelque chose à dire sur Saab?

L'histoire d'un séjour inoubliable, une restauration, le premier contact avec la marque Trollhättan ou tout simplement pourquoi Saab appartient à la vie automobile ...

Quoi que ce soit, écrivez-nous. Nous vous remercions Littérature Saab et petites choses saabigen pour chaque article publié!

Réflexions 10 sur “Un an et demi Saab 9-5 NG TTiD - Beaucoup de lumière, mais aussi de l'ombre »

  • Bonne lecture!
    Faites votre propre calcul de consommation de carburant! J'ai un TTiD xwd, selon l'ordinateur de bord, il faut 7,4-8,0 pour 100 km. Mais en réalité, c'est plus bas, plus comme 6,3-6,9

  • La version galvaudée de 180 PS est, à mon avis, la plus harmonieuse et l'augmentation de performance est définitivement recommandée. Notre 2.0 Biopower a la suspension sport, qui est robuste, mais à haute vitesse, la 9-5 est vraiment pleine sur la route.

  • Le plus tard produit, le mieux les véhicules. Malgré les circonstances dramatiques à ce moment-là.

  • Je suis désolé pour vous - mais je ne connais aucun des problèmes mentionnés, même la barre lumineuse brille toujours de manière fiable.
    Peut-être à cause de MJ 2010 sur 2011, la qualité n’a pas été améliorée.
    Au fait 91t km sur l'horloge.

  • Merci pour le bel article! Je ne peux qu'être d'accord avec vous - j'adore ma grosse (9-5 Aero 2.0T Hirsch Bj.2010) mais ce sont les petites et les grandes bizarreries qui m'ennuient et, à mon avis, montrent également que cette voiture incroyablement belle est sous la pression des coûts et un manque de sensibilisation à la qualité.
    J'ai juste le problème du blocage du volant derrière moi - temps d'attente coûteux pour une pièce de rechange ...
    Perte d'huile - nouveau joint - fait, maintenant la barre lumineuse ne brille plus - une maladie connue et coûteuse ...
    Mais aussi des petites choses comme des étiquettes qui décollent sur les boutons de commande, des foils / peinture sur le cockpit, des éclats sur les inserts de clignotants des rétroviseurs extérieurs ...
    Pas tragique mais ennuyeux!
    Je conduis SAAB depuis 1990 et j'ai eu presque tous les modèles du 900, 9000, 9000CS au 9-5 et 9-3 ou encore au départ (actuellement 9-5 nG 2010, 9-3 Lim.2007, 9-3 SC Aero TTid , 2010 et 9-3 Aero Cabrio 2002) - le traitement en épaisseur est le pire ...
    Mais - je l'aime beaucoup et je le chérirai et prendrai soin de lui, (véhicule d'été)

  • BTW: Au moment où le 9-5 est resté coincé, il n'y a pas si longtemps, j'ai pu détacher un M5 très rapproché de quelques centaines de mètres après un véhicule avec un emblème de griffon très similaire (mais avec un V8 et les «tuyaux droits» correspondants) a reevé vers la droite. 😉

  • SAAB très coloré! Alors ok! Couleur dans les rues! Blanc, argent, noir, c'est ennuyeux!
    Mon TTID m'a fait plaisir jusqu'à il y a 6 mois: tirant «sans fin» et cela à un max modéré. 6 l / 100 km! Mais maintenant, le faisceau de câbles devient cassant ... et le RPT n'est plus activé 🙁. Qui sait où trouver un faisceau de câbles de remplacement ???

  • Depuis 03/2011, je n'ai «traqué le TiD4 qu'avec 160PS à 180PS, mais mis à part la lenteur citée au démarrage, je ne peux pas me plaindre. La consommation sur plusieurs années est d'environ 7 litres.
    J'ai également eu la perte de puissance 1x 2013, puisque la vanne EGR était fermée, mais n'est jamais arrivée après l'échange.
    Que le châssis est réglé légèrement poltrig, vrai, mais je me suis habitué à moi-même et à des vitesses plus élevées et une charge utile qui est plus un problème, au contraire, avec 245 / 40 R19 est l'épaisseur que ladite carte sur la route.
    «Attendre le blocage du volant» s'est également produit une fois, après avoir consulté mon atelier de Bamberg, le bon fusible a été tiré (n ° 1 derrière le volant) et je me suis remis au travail rapidement et après la mise à jour du logiciel ce n'était plus un problème.
    Depuis lors, sauf 1x nouvelle batterie après 4 1 / 2 années et le siège du conducteur chauffant pas de défauts.

  • Très belle histoire d'une très belle voiture. Je ressens la même chose avec mon 9-3 SC Aero TTID. La consommation me paraît parfois un peu (trop) élevée et aussi l'une ou l'autre petite bizarrerie est facilement ennuyeuse, mais j'espère toujours qu'elle restera avec moi «pour toujours».
    Bon voyage et un bon week-end.

  • La couleur a besoin de la terre, a l'air fantastique de la voiture!

Les commentaires sont fermés.