Saab rapport à long terme

Sur le blog de SAAB, j'ai déjà lu de nombreuses histoires passionnantes et divertissantes. En tant que conducteur d'affaires à longue distance dans toutes les directions en Europe, j'appellerais ma relation à un véhicule plus sobre et axé sur les avantages.

Cadre chromé Saab 9-5
Cadre chromé Saab 9-5

Néanmoins, le slogan "SAAB - plus qu'une voiture" frappe le cœur, c'est pourquoi je suis venu à SAAB.
SAAB était spécial. Je sentais que la marque était innovante bien avant que je conduise un tel véhicule. Il s'agissait d'une protection contre les chocs latéraux et d'un moteur de dimensionnement «vert» et «sûr», bien avant que ces sujets ne soient standard pour d'autres fabricants. L'image était neutre et sans classe.

1993 J'ai acheté le premier SAAB 9000 2.0 i (131 PS, interrupteur manuel sans turbo). Cela a reçu un tableau de bord en bois rénové, l'original a atterri dans la pépinière avec notre fils à jouer. Il est devenu un fan de SAAB à un âge tendre.

J'ai conduit cette SAAB facilement jusqu'à 283'000 km et ensuite revendu. Ensuite, je n'ai plus voulu supporter le coût d'un véhicule de cette catégorie et j'ai acheté 1998 un break d'un constructeur allemand. Ce véhicule était très confortable, mais avait une très mauvaise impression de qualité, consommait trop de gaz et d'huile et présentait beaucoup de défauts gênants.

C'est pourquoi, en septembre, j'ai changé 2000 en XABUM 9 5 LPT Combi SAAB avec 2.3 PS et 170 automatique. La voiture était une voiture de démonstration avec 20'000 km. Avec 50'000 km, la SAAB de Hirsch était syntonisée sur 225 PS et équipée de jantes Hirsch, car la performance avec la transmission automatique était trop faible pour moi.

Après la mise au point, le véhicule était rapide, confiant et sans stress même sur les longs trajets et a suivi le rythme des autres véhicules haut de gamme. En fonction du kilométrage, je suppose que la performance garantie a été atteinte avec certitude. Après un compteur de vitesse sur 250 km / h était possible, mais j'ai rarement conduit le maximum absolu, puisque le châssis et les freins de la version LPT n'étaient pas réellement dimensionnés pour cela. Surtout en Allemagne, cependant, la voiture passait souvent la nuit pendant des heures avec> 200 km / h en route.

2007 Je l'ai vendu avec 255'000 km avec un turbocompresseur défectueux à un fan SAAB qui a remplacé le turbo et testé la voiture et est de retour sur la route avec elle. Sur la neige, la voiture était trop lourde et trop lourde dans des conditions difficiles malgré le changement d'hiver, la performance était difficile à contrôler avec la transmission automatique, puisque le véhicule n'a aucun contrôle de traction et pas de verrouillage. Pendant tout le temps que j'ai eu en moyenne sur 8.4 L essence / 100 km nécessaire pour franchir 9L j'ai dû conduire en Allemagne sur 180 km / h. Avec un remplissage du réservoir 75L, qui a équipé 83 L à pleine charge, j'ai pu conduire régulièrement plus de 900 km. Les pneus ont tenu 45'000 - 50'000 km, un Pneufresser ne pouvait pas parler malgré la traction avant. Les premières plaquettes de frein ont été remplacées à 124'000 km, les deuxièmes plaquettes et les premiers disques étaient attendus à 230'000 km. Un point faible était les chocs arrière: à 124'000 km ceux-ci ont dû être remplacés. Pour 164'000 km, ils ont été remplacés pour la deuxième fois par le fonds de commerce de SAAB. 3 Mal a allumé la lumière de l'airbag dans le tableau de bord, l'atelier a réparé plusieurs fois l'erreur et a finalement remplacé le faisceau de câblage.

Après la visite de 3 les dégâts ont été réparés, SAAB a le 3 ici. Visite prise sur la bonne volonté. Un service dans le garage a eu un contrôleur remplacé au détriment de SAAB parce qu'une série tôt était défectueuse.

Saab 9 5 I
Saab 9 5 I

Sinon le véhicule n'a rien à voir avec la maintenance (jusqu'à 2002 tous les 20'000 km, puis tous les 30'000) rien. La consommation d'huile n'était pas mesurable avant 200'000 km, puis s'élevait à environ 1L par 15'000 km. Cela a probablement quelque chose à voir avec le turbocompresseur défectueux et les intervalles de service prolongés de 200'000 km. Avec des intervalles correctement entretenus, le turbo aurait probablement tenu. Cependant, pourquoi SAAB n'a pas résolu cette construction défectueuse avec les boues d'huile et les intervalles d'entretien si courts, ne me frappe même pas aujourd'hui.

Les sièges en velours de la SAAB étaient très bons malgré leur apparence conservatrice et n'étaient pas usés même après une longue utilisation.

2007 J'ai encore un 9-5 Combi, mais entièrement équipé et acheté dans la version Aero avec 260 PS, toit ouvrant et automatique. Cela a un meilleur châssis, une direction plus directe et de meilleurs freins. Il me semble qu'en général les points faibles de la première génération ont été corrigés dans le cadre de la maintenance du modèle. Le risque de boues d'huile a été (enfin!) Corrigé et un affichage d'intervalle de service installé. En pratique, des intervalles d'un peu moins de 30'000 km en ont résulté. (Cela fait une économie d'environ 6000 sfr sur 250'000km par rapport à son prédécesseur!) Ça ne fait pas de bruit. Le tableau de bord a l'air un peu bon marché sur la surface, les robinets sont devenus une classe plus moderne.

Ce véhicule a maintenant environ 8 années environ 280'000 km déroulé et ne m'a jamais laissé tomber. environ 24'000 km de celui-ci ont été réalisés avec la caravane ci-jointe (1300 kg) dans plusieurs pays et au-dessus des Alpes suisses. Les disques de frein avant et les plaquettes de frein ont été changés à environ 233'000 km, l'arrière sont toujours hors de l'équipement d'origine. À l'exception d'un capteur défectueux pour le réglage automatique de la hauteur des phares au xénon et d'un creux coulissant, aucun défaut ne s'est produit.

Les deux défauts ont été corrigés par le garage SAAB sous garantie. Le moteur est sec et n'a jamais eu besoin d'huile entre les intervalles d'entretien. La transmission automatique 5 Sensotronic est un peu léthargique, mais ne pose aucun problème et est également bien protégée thermiquement pour le fonctionnement de la remorque. En outre, un refroidisseur d'huile est monté en standard. Pour 110'000 et 230'00 km, le liquide de transmission a été changé. Pour 247'000 km, le boîtier d'allumage a été changé après un affichage d'erreur.
Pour le fonctionnement de la caravane, j'ai rééquipé le contrôle de niveau avec le dos Sachomat Nivomaten.

Pour le système de navigation intégré, plus aucune mise à jour de carte n'est disponible depuis 2010. Étant donné que le lecteur de DVD sous 2012 fonctionnait mal et que l'appareil ne s'interface pas avec un I-Pod, je l'ai remplacé par un Alpine INE-W925R. L'appareil est connecté au téléphone avec accès aux contacts et au système de bus du véhicule.

Un phénomène est que l'ouverture autour de l'appareil avec le nouvel appareil n'est plus chaude et la consommation d'essence a diminué de façon mesurable. (1-2dl / 100km) Cela peut être dû au disque dur fixe intégré du nouvel appareil, qui fonctionne comme une carte SSD sur le PC.

Le régulateur de vitesse a, à un moment donné, réglé la fonction et la jauge de carburant était très imprécise. Les deux ne pouvaient être réparés ni par l'atelier ni par l'électricien. Avec l'aide d'Orio, l'atelier a remplacé le réservoir et la pompe à essence, y compris le flotteur, et a mesuré le régulateur de vitesse sans trouver de défaut.

Un mécanicien à l'étranger (identifié par le blog SAAB) a alors pris des problèmes électriques et en a résolu une partie. Le régulateur de vitesse n'a pas fonctionné à cause d'une rupture de câble dans le compartiment moteur et a pu être réparé. En outre, un harnais de fils oxydé a été trouvé et remplacé dans les porcheries avant, ce qui explique pourquoi les phares au xénon étaient dans la position la plus basse.

Cependant, la jauge de carburant est encore inexacte. Un test avec une année semblable à celle d'une pompe à carburant d'un 9-3 a permis d'obtenir une jauge de carburant parfaitement opérationnelle. Malheureusement, il n'avait pas de nouvelle pompe à essence ou de remplacement en stock. La pompe à essence était donc de retour de mon atelier avec l'aide d'Orio toujours un 2. Les temps remplacés, avec le même résultat.

Orio dit après ma plainte répétée je devrais contacter l'atelier SAAB, l'atelier dit qu'ils ont tout fait, apparemment il y a des problèmes avec les nouvelles pompes à essence. Je ne passe plus de temps ici.

La consommation est comprise entre un peu moins de 7 litres à 100 constant sur longue distance sur l'autoroute et des litres 15-16 lors de la conduite avec la caravane. Dans le niveau avec la caravane ci-joint sur 11 - 13 lt / 100 km nécessaire. En moyenne, la consommation est de 8.1 litres. Les pneus 235 / 45 17 conservent 40'000 - 50'000 km.

Par rapport aux produits de la compétition, le lifting avec les lunettes de chrome est une conception quelque peu dépassée, les véhicules actuels ont une transmission automatique avec les programmes 6-8, injection directe et d'autres fonctions dans le domaine du multimédia. L'image de SAAB a également souffert de GM et des incertitudes du passé.

Parce que les sièges sont toujours les meilleurs pour les longs trajets, ce que j'ai toujours eu, le véhicule est toujours très fiable et je peux courir régulièrement autour du km 1000 avec un plein de carburant, je pense conduire ce SAAB le plus longtemps possible. Mon ami fait confiance au véhicule> 400'000 km. Ça ne devrait pas être moi, s'il s'arrête, alors je le rends possible. Plus que 2 / 3 il a déjà réalisé presque sans problèmes.

Dans l'ensemble, un véhicule réussi pour les personnes qui peuvent gérer un turbo et ne veulent pas conduire en masse.

Coupe lecteur Saab 2015
Coupe lecteur Saab 2015

Merci à Thomas pour son histoire Saab! Avez-vous aussi quelque chose à dire à propos de Saab?

L'histoire d'un séjour inoubliable, une restauration, le premier contact avec la marque de Trollhättan ou tout simplement pourquoi Saab fait partie de la vie automobile. Quoi que ce soit, écrivez-nous. Nous récompensons chaque publication sur le blog avec une exclusivité Coupe lecteur Saab!

Les pensées de 10 aussi "Saab rapport à long terme"

  • Je ne veux rien dire mais j'ai l'impression que la station 9-5 est de plus en plus recherchée. Je veux dire maintenant depuis 2004 et ne sera pas donné.
    Oui, nous avions déjà du stress avec lui, mais maintenant il roule parfaitement.

    Il n'y a absolument aucune raison de l'échanger.
    C'est toujours un sentiment agréable, si vous pouvez vous asseoir dans son 9-5 après un court trajet avec d'autres voitures / marques.

  • Enfin un post sur la belle 9-5er sur cette page. Volontiers plus! (Sinon j'écris)

    • Nous acceptons volontiers l'offre ...

  • Wow! Super rapport, super écrit. Merci!

  • Pour moi, la jauge de carburant a récemment tourné. Matin: quartier plein, dans l'après-midi: réserve, pendant le retour puis parfois plein quart encore. Parce que la publicité DTE a filé (à partir de 180 km sur 90 dans l'après-midi sur 150 pendant le voyage de retour), je suppose un raté dans l'électronique.

    Cependant, a réparé par lui-même.

    • Nous nous sommes arrêtés avec notre 9-5 SC, même si l'affichage DTE affichait 35 km ...

      • Eh bien, l'ETTD dépend entièrement de la position de la pédale d'accélérateur - vous ne devriez jamais compter uniquement sur ceux-ci. Je suis aussi descendu dans la région. Bien que je ne me soit pas arrêté, mais vous avez déjà remarqué que deux pompes à essence pourraient s'y accumuler sous peu de pression. Si vous prenez le volume du réservoir (litres 72) et la quantité de carburant (litres 70) comme points fixes, alors vous pouvez calculer ce qui était dedans ...

        Incidemment, l'horloge a une bizarrerie, apparemment due à la forme du réservoir. Dans la gamme ci-dessus à moitié pleine la montre tourne plus lentement que la consommation, entre la moitié et le quart plein plus vite.

  • La belle voiture (9-5 SC) que j'ai déjà. Aussi les mêmes jantes 17 ...

    Maintenant, je voudrais avoir la même gamme et les mêmes valeurs de consommation comme décrit dans l'article pour 9-5 ...

    • Les consommations correspondent aux faits et sont mesurées en fonction des factures de réservoirs dans la comptabilité, et non en fonction de l'affichage. Les deux véhicules roulaient presque exclusivement sur des routes long-courriers. Bien sûr, la consommation est proportionnellement plus élevée pour le fuselage en plomb, mais elle est rarement supérieure à 9L dans le mélange.

      Seulement 140km / h pour conduire à travers la densité de trafic d'aujourd'hui est nulle part presque possible, ce qui fait peu sur le mélange, si entre X fois 200 km / h conduit.

      Avec l'Aero, la consommation est déjà légèrement inférieure à celle du LPT et a légèrement diminué depuis 100'000 km. Sur de courtes distances, la consommation est comprise entre 9 et 10L.

  • Salut Thomas!
    En gros, je peux confirmer votre expérience. Je n'ai le même Aero qu'une berline. L'aspect qualitatif à l'intérieur est comparé à mon prédécesseur (9-5 Aero année 2001) mais bien pire. Tout craque et craque en quelque sorte, le toit ouvrant fait également des bruits étranges. Étonnamment, le "vieux" n'avait pas cela. Le châssis et la direction craquent comme une vieille ferme. Selon plusieurs ateliers, mais tout est fixe (roulements, bagues, bielles, triangle de suspension, amortisseurs, etc.) ??
    Je peux également confirmer votre consommation. Je conduis en moyenne avec 9,0 litres sur 100 kilomètres - mais pas 250. Les freins sont malheureusement sous-dimensionnés. Ils sont rapidement débordés et les disques pardonnent et frottent.
    Malgré cela, nous aimons nos Saab, et espérons qu'ils dureront longtemps.

Les commentaires sont fermés.