Je conduis une année convertible 9 Saab 3-2005

Dans le cadre de notre lectorat, Marc raconte comment il est venu à la marque Saab et assure un dimanche luxuriant. Amusez-vous!

J'ai déjà connu la marque Saab dans mon enfance. À cette époque, les voisins avaient un Saab 900. La voiture avec le gros spoiler en caoutchouc.

C'est l'édition Aniversary qui m'a fait perdre mon cœur au profit de la marque Saab.
C'est l'édition Aniversary qui m'a fait perdre mon cœur au profit de la marque Saab.

Dans la famille, la voiture s'appelait seulement Saabi. J'étais moi-même encore à un âge où je ne comprenais pas vraiment les différences entre les marques. Donc, cette voiture n'avait rien de spécial pour moi.

Beaucoup d'années plus tard, cependant, cela a changé. J'ai eu mon permis de conduire et j'ai conduit ma première voiture, Daihatsu Cuore a construit 1997 avec 42 PS. À cette époque, en l'an 2006, un de mes amis avait un décapotable Saab 9-3 disponible, qu'il m'a prêté pour une excursion romantique en cabriolet, incluant un pique-nique avec ma copine. Nous avons tous deux été des fans convertibles depuis. C'était une voiture en bleu électrique avec des garnitures en cuir léger. A cette époque, je suis tombé amoureux de cette voiture et j'ai déjà prévu, si je peux me permettre un jour, alors je voudrais avoir une telle voiture.

Quand, deux ans plus tard, le Daihatsu a été échangé contre quelque chose de plus gros, la Saab ne cadrait pas tout à fait dans mon budget. Donc, il devrait d'abord être un Opel Astra G Cabriolet. C'était une super voiture aussi. Mais le rêve de la Saab est resté.

C'est finalement ma propre Saab, que je ne restaurerai pas si tôt.
C'est finalement ma propre Saab, que je ne restaurerai pas si tôt.

Six ans plus tard, j'ai eu le choix de mettre beaucoup d'argent dans l'Astra sensiblement vieilli ou de chercher un nouveau véhicule. Avec un coeur lourd, j'ai décidé de vendre ma première décapotable. Mais il y avait encore l'idée de me chercher une Saab. Donc, je suis allé sur Internet à la recherche de et était en fait pas loin de mon lieu de résidence. Pendant ce temps, la voiture était également compatible avec mon budget. Il était ou mieux est noir et le cuir est sombre. Mais c'est une voiture décapotable et ma voiture de rêve qui devrait finalement devenir la mienne.

Mais il y avait un obstacle inattendu qui m'attendait. Parce qu'un jour après la signature du contrat d'achat, le concessionnaire automobile (aucun concessionnaire Saab) m'a appelé et m'a informé qu'un stagiaire avait heurté la Saab alors qu'il manoeuvrait avec une autre voiture. J'ai eu le choix de me retirer du contrat d'achat. Mais je ne voulais pas rendre cette voiture. Il a été réparé et est finalement devenu le mien.

Du point de vue d'aujourd'hui, je dois dire que c'est toujours un sentiment très spécial de conduire cette voiture. C'est comme flotter dans une chaise confortable de l'autre côté de la rue. Je n'ai jamais connu une voiture aussi stupide. Une formation en sécurité de conduite et des situations spéciales comme la glace noire que j'ai déjà expérimentée avec la Saab. Il n'y eut pas un moment qu'il ne maîtrisa magistralement. Aucune situation dans laquelle il ne m'aurait convaincu avec sa fiabilité. J'aime me balancer sur le siège du conducteur et m'assoir littéralement dans un cockpit.

Cette voiture a quelque chose qui est essentiel pour moi du point de vue d'aujourd'hui dans une voiture. Je suis toujours impatient d'y aller et de le conduire. J'espère qu'il restera avec moi pendant de nombreuses années et que je pourrai le soigner pendant longtemps.

Une réflexion sur "Je conduis une année convertible 9 Saab 3-2005 »

  • Salut Marc,
    Je peux vous certifier un excellent goût.
    Une Saab 9-3 cabriolet en Bleu Electrique (ou Jaune Citron) est l'un des plus beaux modèles de la "zone topless".
    Bonne chance pour gagner le `Ur-Saab '.

Les commentaires sont fermés.