Dongfeng faisant des mouvements

Le deuxième « constructeur OEM asiatique » intéressé par NEVS serait le conglomérat automobile chinois Dongfeng.
Dongfeng a fait un pas important aujourd'hui avec l'annonce de la création d'une nouvelle coentreprise avec un constructeur automobile suédois.

... et sur le capot.

Deuxième mouvement
Volant sous le radar pour la plupart, Dongfeng a déjà fait un premier pas sur le sol suédois en 2012 en prenant une participation de 70% dans T-Engineering, une société basée à Trollhättan qui a été créée en tant que spin-off de SAAB Powertrain AB. Au cours de l'année dernière, Dongfeng a acheté les 30% restants, donnant aux 50 employés non seulement une proximité physique mais aussi une valeur fonctionnelle ajoutée à NEVS.

Trucks
L'annonce d'aujourd'hui concerne le lancement de Dongfeng Commercial Vehicles (DFCV), une nouvelle fille dans laquelle Volvo Trucks prend une part de 45%. Les discussions autour de cette joint-venture se poursuivent depuis 2012 et offrent à Volvo Trucks un meilleur accès au marché chinois tandis que Dongfeng bénéficiera d'une collaboration dans le domaine de la R&D.

Cela vous semble familier?
Tous les thèmes mentionnés ci-dessus semblent assez familiers quand on pense à Les plans de réorganisation de NEVS. Pour NEVS et Dongfeng, "Plan A" et "Plan B" ont du sens.
Cela dit, toute l'attention (médiatique) a été récemment concentrée sur Mahindra en conjonction avec extension du processus de réorganisation le mois dernier, et Dongfeng n'a vraiment été mentionné nulle part.

Cela signifie-t-il qu'ils ne sont pas considérés comme co-investisseur dans NEVS? Dur à dire. Avoir plus d'un investisseur, c'est par définition ajouter un niveau de complexité supplémentaire à une réorganisation déjà très difficile. D'un autre côté, accéder à la plus grande économie du monde (la Chine) devrait valoir beaucoup et garantir un investissement suffisant $$ est évidemment essentiel pour réussir à long terme.

L'horloge continue de tourner
Lors des discussions autour de la demande d'extension de la réorganisation le mois dernier, NEVS a déclaré qu'une approbation du conseil d'administration de l'"OEM asiatique" était attendue d'ici la fin décembre. Il n'y a eu aucune nouvelle à ce sujet et il y a également eu un silence radio autour de tout règlement avec les créanciers. La période des fêtes de Noël étant maintenant derrière nous, les décisions doivent être prises (et annoncées) le plus tôt possible car le temps presse...

11 commentaires sur “Dongfeng faisant des mouvements »

  • S'il vous plaît pas les Chinois à nouveau. Nous avions tout avant.
    Désolé.

    • Si DongFeng s'impliquait vraiment, je suppose qu'il n'y aura plus de Saab. Le blog de NEVS a rapporté sur les opportunités pour NEVS de continuer à utiliser le nom Saab. Il a été écrit que le SAAB Defence AB a un problème avec les Chinois, car ils sont l'un des plus grands producteurs d'armements en Chine et donc des concurrents directs à Saab, c'est pourquoi le label SAAB ne serait pas libéré pour leurs voitures. Ce serait différent en rejoignant Mahindra. Parce qu'avec ces Suédois ont de longues relations d'affaires.

      • Merci, Troll 9-3SC.
        Espérons pour Mahindra.
        Mon 9-5 ne durera que 10 ans ... (rires)
        Salutations de la Suisse

  • L'accord avec VOLVO fournit ainsi à Donfeng RMB 5.6 millions pour d'autres investissements.

    Juste une pensée

    • Je voulais dire RMB 5.6 milliards.
      Source: communiqué de presse de Volvo.

    • Dans les médias suédois, le prix était de 5,6 milliards SEK.
      Peut-être un sac d'argent utilisé ailleurs ....: - D

  • Donc, cette annonce se réfère à l'accord avec Volvo (camions) ou toute indication que cela pourrait se référer à un accord avec NEVS?

    • Volvo AB (camions) achète maintenant 45% part de. Cela rend Volvo presque aussi gros que les camions Mercedes.
      L'accord avec NEVS est une coentreprise avec DongFeng, pas cette nouvelle entité partagée avec Volvo.
      Mais je ne peux pas savoir, juste ma supposition. Intéressant jamais le moins!

      • Rumeur? Par qui? Probablement juste des vœux pieux ...

        • Pas nécessairement juste un vœu pieux, Herbert. NEVS a déclaré dès le début qu'ils négociaient avec deux grands « constructeurs automobiles asiatiques » dans le cadre des efforts de réorganisation. L'un a été révélé comme Mahindra et l'autre qui a été mentionné par plusieurs sources est Dongfeng. Aucun des noms n'a été officiellement confirmé, mais nous avons des raisons de croire qu'ils sont corrects.

Les commentaires sont fermés.