Bluestime Vol.2

La qualité de fabrication était meilleure, le modèle est désespérément démodé. Dans la période où d'autres fabricants ont déployé plusieurs nouvelles générations de modèles à leurs clients, l'infusion légèrement modifiée d'une voiture complètement obsolète est toujours en cours de construction. La direction du producteur suit un cours peu clair, il n'y a pas d'argent pour les investissements ... et comme si cela ne suffisait pas, les voitures traditionnelles de la marque sont désormais vendues via de nouveaux canaux de vente.

Saab Bluestime. Avec Saab 9-5 NG. © 2014 saabblog.net
Saab Bluestime. Avec Saab 9-5 NG. © 2014 saabblog.net

De quelle marque est-ce que je parle? Eh bien, devinez? Ou pas. La résolution suit. D'accord, les gens oublient vite, surtout quand il s'agit de choses négatives. Ce devrait être une sorte de fonction d'auto-protection qui aide à surmonter les expériences déplaisantes. La marque Saab est coincée dans la crise, et encore et encore des commentaires arrivent sur le blog pour dire que la saga est terminée. Ne peut pas être, ne doit pas être. Parce que Saab en tant que marque est trop bonne pour la laisser mourir. Surtout parce qu'il s'intégrerait parfaitement au portefeuille d'autres fabricants.

Les avantages: la grande histoire d'une marque européenne, proche du statut culte. L'opportunité unique de recommencer sur une feuille de papier vierge, sans aucun problème ni obligations hérités du passé. Qui pourrait réinventer Saab? Puisque NEVS parle toujours d'un ou deux géants automobiles asiatiques, mais ne veut pas donner de nom, j'ai choisi moi-même deux candidats appropriés.

Comme une surprise, Mahindra n'est ni l'un ni l'autre. Pourquoi? Parce que je pense que le groupe relativement petit avec Ssangyong a déjà un grand chantier de construction et qu’il ne pourra plus rien faire. C'est pourquoi mon regard se porte sur le prochain voisinage. Et là nous trouvons: Tata.

Mon candidat de l'Inde: Tata

Contrairement à Mahindra, Tata est un vrai géant. À titre de comparaison: 11.600 455.000 personnes travaillent chez Mahindra & Mahindra et 2008 XNUMX chez Tata. Tata Jaguar a repris Land Rover en XNUMX, a investi des milliards depuis lors, donnant à la direction une liberté totale, et les choses avancent clairement.

Tout ce qui dit que Land Rover se vend tout seul; la marque Jaguar est un peu en retard. La clientèle vieillit et Jaguar a un problème d'acceptation de ce côté de l'île. Cela ne peut pas être dû aux véhicules, plus devrait être possible. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: seulement 76.668 nouvelles Jaguars, mais 348.338 nouvelles Land Rover sont sorties de la chaîne de montage en 2013. Avec trois séries de modèles XF, XJ et F-Type, vous êtes loin derrière ce que Saab a rendu possible avec deux séries. Une autre série a été lancée cette année, et la marque en attend beaucoup.

Mais c'est l'acceptation sociale qui fait défaut. Quelle entreprise voudra envoyer sa force de vente au client avec un XE ou XF? Problématique, problématique ... Jaguar n'a pas la grande entreprise de flotte. Exactement cela, et le fait que les lignes de production tournent à la limite chez Jaguar Land Rover, rend Saab intéressant pour les Indiens. En Suède, une usine très flexible est ennuyeuse, elle pourrait faire sortir des Jaguars et des Saabs de la ligne de production en parallèle. Le lien avec Trollhättan existe depuis 2012; JLR est l'un des plus gros clients de Stallbacka et Innovatum. Tout y serait pour réussir: des moteurs propres, des plateformes modernes, un réseau de vente existant. L'ADN Saab a toujours été socialement acceptable. Les Suédois seraient une troisième marque qui pourrait idéalement compléter le portefeuille de JLR.

Plus à l'est, j'exclus les fabricants chinois. Vous n'êtes pas prêt à reprendre et à construire une marque européenne traditionnelle. Geely, le propriétaire de Volvo, montre à quel point la fondation est incertaine. En Chine, la mère Volvo est aux prises avec une baisse des ventes et une dette croissante. Comme pour Volvo, le niveau d'effet de levier est alarmant. Donc encore plus à l'est, au Japon.

Mon candidat du Japon: Toyota

Ça a été une bonne année 30, même avant le lancement, quand la première Lexus m'a passé. Quatre managers japonais à bord, ils sont venus d'une présentation dans mon ancien quartier. Les Japonais avaient déménagé pour conquérir l'Amérique du Nord et l'Europe avec leur marque.

Cela a échoué en Europe, la marque ne vient pas du spot. 2013 a cassé les modestes ventes en Allemagne encore plus que 42% avec seulement les approbations 1.653. Et aux États-Unis, le Tesla S balaie la fille de luxe Toyota sur le marché. Combien d'investissement Toyota a brûlé avec Lexus en Europe est inconnue. Une chose est sûre, il ne semble pas que l'argent ait été bien dépensé.

Nous pouvons nous souvenir si faiblement qu'au début de l'histoire de NEVS, on parlait d'un lien avec Toyota. Ce dont il s'agissait n'était jamais tout à fait clair; Ce qui est certain, c'est que les Japonais connaissent très bien la plante Trollhättan. Une installation de production européenne serait également un avantage pour eux, en particulier avec la flexibilité disponible en Suède. Des produits de niche pour le marché européen seraient plus faciles à mettre en œuvre et la marque pourrait devenir plus attractive. Inutile de dire que toucher les tablettes Toyota aiderait à ressusciter la marque Saab - et Saab, à son tour, pourrait aider le groupe Toyota.

Dans le grand duel avec VW pour la première place de la compétition mondiale, Toyota en Europe n'a aucun antidote pour rivaliser avec Audi. Lexus ne convient pas, les 1 immatriculations allemandes avec - oui, combien de séries en fait - le prouvent. Il existe en fait quatre gammes de modèles que Lexus conduit pour les chiffres de vente les plus modestes; Et pour éviter les malentendus, les véhicules ne manquent pas de qualité. À partir d'une certaine fourchette de prix, il s'agit d'autres valeurs. C'est l'arbre généalogique qui compte.

Il s'agit de tradition, d'origines, d'histoires uniques que les marques peuvent raconter. Mercedes représente l'histoire de l'automobile comme aucun autre constructeur; BMW, Porsche et Jaguar ont également un grand passé. Chaque marque d'une manière très particulière, elles ne sont pas comparables les unes aux autres. Saab offre une histoire incroyablement fascinante, l'ADN de Saab est à égalité avec les fabricants haut de gamme bien connus. Toyota pourrait trouver la réponse à la question de savoir comment conduire en permanence sur la voie du succès contre les meilleurs chiens du sud de la Suède. Si c'est ce que vous recherchez ...

Est-ce que Saab vaut l'investissement? Revenons à la marque que j'ai décrite au début. Mauvaise gestion, produits obsolètes, manque de fiabilité, qualité souterraine. La marque a testé de nouveaux bas pendant des années. Un a été atteint dans les années 90 lorsque les véhicules ont été vendus par les supermarchés Real. Aucun bookmaker n'aurait misé un seul centime sur un bel avenir. La marque semblait à la fin.

Mais elle aussi était trop belle pour mourir. Le nom: Mini.

31 commentaires sur “Bluestime Vol.2 »

  • Ce serait bien si Saab pouvait réaliser une ascension similaire à Mini ou Audi grâce à un partenaire / investisseur puissant et capable. Mais pourquoi cela n'est-il pas déjà arrivé ? Saab pourrait être acheté au moins dans les années 1990, 2000, 2011/12 et même maintenant, aucune entreprise capable (!!) n'y a accédé. Ils ne sont pas tous aveugles ! Non, l'industrie automobile ne fait pas confiance à la marque Saab pour avoir le potentiel et le charisme qui seraient nécessaires à une telle résurgence. Jusqu'à présent, seuls les Vollpfosten (GM), les filateurs mégalomanes (VM) et les Chinois de province croyaient que….

  • "Les atouts : la grande histoire d'une marque européenne, proche du statut de culte."
    Maintenant, je dois sourire un peu ... est-ce qu'en tant que pilote Saab, vous voyez la marque comme un peu trop rose? Quelle histoire? Les succès du rallye d'il y a longtemps, dont seule la génération des 50 ans et plus se souvient ou qui a la littérature pertinente sur l'étagère? Qu'est-ce qu'une chose culte à propos de Saab? Saab avait exactement un modèle qui méritait le terme culte, la 901, d'ailleurs aussi la seule voiture que les pilotes / fans de Saab ne peuvent pas associer à la marque. Les autres sont certainement de bonnes voitures, mais certainement pas cultes. Un 99TU pourrait presque correspondre à un 901, presque comme l'ancêtre du turbo ...

    • Si SAAB n'est pas un culte, alors quoi? Kopfschüttel.

  • Ajout : À mon avis, il est également TRÈS probable que les acheteurs potentiels disposent déjà d'une « solution modulaire ». Saab pourrait être intégré rapidement et facilement et ne serait finalement presque qu'une question de design. Tout le reste n'a aucun sens ... Inversement, cela signifierait également que si les négociations sont conclues avec succès, il ne faudra peut-être pas si longtemps pour passer à de nouvelles Saab après tout.?! ??

  • Je dois dire que cet article avec les commentaires est l'un des plus intéressants que j'ai lus ces derniers mois. Avec tout mon respect et mon respect, je m'incline devant l'auteur et les commentateurs.

    Salutations Daniel

  • Donc, j'essaie de travailler sur certains points principaux de l'article:
    Tom a bien conclu que Mahindra, par exemple, ne peut pas être l'une des parties intéressées. J'ai aussi longtemps pensé à Mahindra, mais je ne peux pas imaginer que SAAB AB réédite le nom de la marque etc. pour un "petit" constructeur indien. C'est une chose qui devrait être claire pour tous les partenaires de négociation. En fait, je suis également d'avis que deux « gros poissons » s'intéressent à Saab ; Encore une fois : Sinon, les négociations n'auraient certainement pas eu lieu. Après tout, NEVS est le meilleur exemple que Saab est une taille trop grande pour les petites de l'industrie automobile.

    Maintenant aux perspectives possibles:
    Toyota d'une part... semble un peu contraire - Saab ne rentre pas vraiment dans le portefeuille à mon avis. Bien sûr, ce serait l'occasion de regagner des parts de marché sur le marché européen avec une marque haut de gamme. Pour moi, cependant, le groupe Toyota est synonyme d'automobiles surconçues en provenance d'Asie. Donc, en termes de portefeuille, ce serait un "accroche-regard" avec Saab.

    Tata en revanche ... le chantier de construction de Jaguar a déjà été évoqué. Cela ne me semble donc pas vraiment un bon concept: acheter toutes les anciennes marques haut de gamme européennes? Jaguar, Land Rover, Saab. Bien sûr, Saab s'alignerait bien là-bas, mais mordrait avec les autres marques.

    La question se pose donc: y a-t-il une autre partie intéressée (peut-être même européenne) là-bas? S'agit-il peut-être uniquement du travail? Ou. Sur quoi portent réellement ces négociations? Plate-forme Phoenix - si elle n'a pas déjà été bâclée par NEVS, si vous jetez un œil au Wiesen-E-Saab. La marque Saab s'inscrit-elle vraiment dans le portefeuille des prospects potentiels évoqués?

    Pour NEVS, il s'agit en fin de compte uniquement de "sortir la tête de la boucle". Par conséquent, il ne doit pas nécessairement s'agir d'un avenir Saab. Ou ai-je tort? ??

    PS: Il serait intéressant de savoir si Detlef R. conserve toujours Mahindra?

    • Il pourrait éventuellement être tout au point où il ne concerne que le travail. Pas plus sur Saab. Si vous pensez à IF Metal, l'usine de Saab est la moins chère d'Europe. Je ne peux pas vraiment l'imaginer, mais c'est probablement à un très bon niveau. Cela le rend intéressant pour de nombreux fabricants.

    • J'ai toujours tendance à Mahindra - ils peuvent également apporter leurs propres plates-formes raffinées pour les nouveaux modèles SAAB, car le SAAB AB Dongfeng avec la plate-forme PHOENIX est laissé de côté sur demande.

      Selon mes considérations, Mahindra est actuellement la seule grande entreprise à la recherche d'une marque européenne - le nom SAAB sera certainement publié pour Mahindra (sans Dongfeng).

      Ces hypothèses sont bien sûr sans garantie - je pourrais peut-être me tromper complètement.

  • Tom, tes pensées et les deux marques sont vraiment sympathiques. Je n'aurais pas de problème avec une XF, la XE est en revanche trop lourde d'A4 et les Japonais aiment la technique, mais pas le design kink and fold.
    Le problème, de nos jours (ou peut-être principalement en D), est que les fabricants doivent se définir eux-mêmes par le biais de l’affaire misérable de la flotte, que les clients privés ne comptent plus et paient des prix excessifs. Puisque des masses de voitures à sens unique sont produites, qui ne doivent survivre qu’à une période de location et à la garantie, le théâtre (électronique) commence.
    Mais il y a suffisamment de créatures qui doivent montrer leur statut supposé sur les parkings de l'entreprise et dans de nouvelles zones de développement, ce qui à son tour conduit à ce qui ressemble à des changements de modèle annuels - chez Audi et VW, j'ai complètement perdu la trace des numéros de modèle actuels - mais cela n'a pas d'importance ....
    Des marques comme SAAB ou Jaguar, ainsi que Lexus, me donnent l’impression d’être exemptes de ces contraintes et cela les rend sympathiques. Étant donné que je devais et que je devais toujours prendre soin de mon socle mobile, je n'ai aucun problème à conduire vers l'une de ces marques, au contraire.
    Quand je suis dans un embouteillage, je pense souvent, maintenant toutes les voitures non payées à droite, alors c'est gratuit!

  • C'est l'image non agressive qui représente la valeur de la marque, techniquement la plupart des voitures de toutes les marques sont ok, sinon une Insignia aurait pu devenir une 9-5ng? ... pourquoi pas d'une Toyota? ? .. et quand la Prius prend une forme décente ..!
    Où je suis toujours du côté des petits qui pissent les gros sur la jambe avec des innovations ...

  • Après cet article, cher Tom, je me sens comme un véritable pionnier. Dans mon garage, oui, les deux marques sont côte à côte pacifiquement. Je ne peux que dire des choses positives sur les qualités des Japonais (suspension, direction, sièges, ventilation, fabrication). Si le mariage se réalisait, ce serait un grand succès pour nous, les fans de SAAB, je pense.

  • MERCI Tom, pour cet article chargé d'émotion ! Votre vision des choses le montre : quelque chose est encore possible ! Que les bons décideurs lisent le long…. 😉, SAAB l'aurait mérité !!!
    My Kandiat depuis votre liste: TOYOTA! 🙂
    -être intéressé par une coopération efficace,
    -peut considérablement "mettre à niveau" LEXUS avec / via SAAB,
    - une entreprise qui, à l'instar de SAAB, a pris la question de la protection de l'environnement,
    et en conséquence les disques nécessaires ont déjà 🙂,
    -PLUS SAAB-Turbotechnik: des perspectives fantastiques !!!

    Je continuerai de surveiller la situation à Trollhättan ... et je souhaite que cette douloureuse histoire se termine bien!

  • Cher Tom, un très bon article! Très réussi l'arc de suspense avec la marque Mini et vos réflexions sur d'éventuels partenaires asiatiques. Très intelligent et passionnant. Espérons que vous ne pensiez pas à de telles solutions intelligentes et tournées vers l'avenir!

  • Toyota avait déjà beaucoup travaillé avec Xnumx sur la fabrication interne et l'optimisation de l'organisation chez Saab. À cette époque, je jouissais d’une gestion individuelle à Trollhättan, où l’on pouvait voir presque tous les japonais. Ainsi, l'usine de Toyota ne devrait pas être inconnue, même si les années 1999 se sont écoulées depuis lors.

    De plus, le cercle se fermerait au moins un peu aux entraînements électriques, puisque la transmission hybride de Toyota, en particulier dans la ville, fonctionne presque parfaitement. A Tokyo, je me suis senti convaincu par certains voyages avec Auris / Prius de cette technique, qui m'a permis de me déplacer dans la circulation en ville.

    Cette propulsion hybride sophistiquée est certainement - encore - plus proche de la réalité que la propulsion électrique pure.

    Des moments passionnants….

    • Toyota connaît également l'usine par le biais de NEVS et a agi en tant que conseiller pour l'acquisition et au-delà.

      • Peut-être que le slogan « Rien n'est impossible » aura bientôt un tout autre sens.

  • Je dis juste: "TOM POUR (Saab-) PRESIDENT"

    • Il avait mon vote.

      Jan-Philipp Schumacher devrait alors être vice-président des ventes. Et si quelqu'un d'autre est nécessaire pour le pré-développement, j'aimerais soumettre ma candidature.

    • Oui, saabsunited est mort aujourd'hui, alors Saabblog.Net doit maintenant être écrit en anglais 🙂

      • Qu'est-ce qui se passe? La version anglaise n'est en fait pas disponible. Le suédois déjà, dernier article du 22.10. Est-ce que vous ou quelqu'un d'autre savez quelque chose? Swade est également silencieux?!

  • Tout ce que vous écrivez sur Tom serait bien et pourrait convenir à tout. Seulement j'ai peur que ce soit une autre spéculation de beaucoup, ou y at-il des preuves ou des preuves qui suggèrent que ces noms sont derrière elle? Quand les parties présumées intéressées par 2 sortiront-elles de leur cachette? Trop de temps s'est écoulé et trop d'espoir a suivi la déception et trop de spéculations ont été faites pour croire à une bonne fin.

    • Peter, alors personne ne comprend pas, il ne s'agit pas de spéculation ou d'intérêt. Ce sont toutes mes propres idées sur l'avenir de la marque Saab, qui teste un nouveau niveau bas sous NEVS. Je vois, en dehors de la plate-forme que NEVS a déjà sous-traitée à une autre société, et n’a plus d’actifs que l’usine. Ce qui peut venir est un redémarrage complet, tout comme une entreprise de Bavière a réinventé la marque Mini.

  • Je trouve ces jeux d'esprit intéressants, mais je ne peux croire en rien. En effet, il se réduit à la question de savoir ce que vaut cette plateforme Phoenix. S'agit-il effectivement d'une plate-forme hautement flexible adaptée à différents modèles? Dans quelle mesure est-il développé? Pour tout le reste, Saab ne vaut plus rien: pas de clients, pas de réseau de vente, et il y a des surcapacités pour les sites de production partout et sinon des sous-traitants comme Magma. Si j'étais un gros constructeur, je préfère plisser les yeux chez Volvo. Si les problèmes chez Geely viennent là-bas, les choses peuvent devenir très intéressantes. Saab est victime de la crise financière. La dernière chance a été gâchée par Viktor Mueller et ses opérations indescriptibles.

    • Bien sûr, ce sont mes jeux d’esprit, (presque) sans arrière-plan. Je ne vois qu’une option future possible, la plate-forme Phoenix joue bien sûr un rôle et devrait être très loin. Cependant, qu'adviendra-t-il finalement de cela, si une marque XY utilise la plate-forme ou s'il y aura de nouveaux Saabs, c'est-à-dire dans les étoiles.

  • Je suis aussi d'avis qu'il est dommage que SAAB soit en train de mourir ! Pourtant, j'y ai cru il y a des années ! Ce que je ne comprends pas, c'est que personne n'a encore frappé ! Bien sûr, cela devient de moins en moins cher pour le nouveau propriétaire ! Mais beaucoup de porcelaine se casse aussi pendant cette période ! Et je pense qu'avec le recul, il pourrait même être plus coûteux de sortir la marque de la vallée que d'avoir frappé plus tôt là où le monde SAAB était encore raisonnablement en ordre !

  • Bien sûr, mon côté, mon cher Tom, Saab est montré comme mort. Vos grandes idées ajoutées, cependant, sont un vœu pieux et je serais très heureux si vous avez raison.
    Cependant, les marques mentionnées n'ont pas été repoussées par l'incapable une fois de plus devant le mur.
    Le très bon personnel permanent est ennuyé et ne renoncera certainement pas - si Dieu veut que Volvo reste - (je conduis moi-même maintenant) à abandonner son nouvel emploi pour une personne en crise.
    Il ne faut pas oublier des milliers de très bons clients réguliers, qui sont certainement - tout comme moi - massivement en colère, même si ça fait tellement mal -
    Je n'achèterais plus de Saab (j'en ai encore deux vrais sans accessoires GM 🙂)

    • Il s'agissait de la marque Mini comme exemple, qui était déjà au sous-sol. Comme vous l'avez dit à l'époque, les clients ne conduiraient plus jamais de mini. Rien dans le monde Et aujourd'hui?

  • Je pense que Toyota serait génial - leurs moteurs et leurs normes de traitement correspondent!

  • J'espère que les bonnes personnes lisent ceci!

    • Oh, maintenant que tu le dis ... Un de mes candidats préférés lit avec 🙂

Les commentaires sont fermés.