Trollhättan - Saab situation

Il s'agit de la situation de Saab, et inévitablement de l'avenir de Trollhättan. Il y a quelques jours, est apparu dans le Suédois Dagbladet un long article de Jonas Fröberg dans lequel il écrit sur l'avenir de l'industrie automobile suédoise et sur Trollhättan.

Saab 9-3 Aero prêt pour la livraison @2014 saabblog.net
Saab 9-3 Aero prêt pour la livraison @2014 saabblog.net

Avec le titre "Whole Trollhättan retient son souffle", il offre un instantané d'une ville qui cherchait son chemin d'un point de vue économique depuis des années ... mais qui doit toujours subir des revers. Comme maintenant, quand la Saab Saga s'arrête à nouveau.

Le maire - Paul Akerlund

Ce faisant, et c'est la particularité de l'article de Fröberg, il montre le sort de la municipalité sur la base des personnes qui vivent à Trollhättan, et leur vie semble être indissociablement liée à l'industrie automobile suédoise. Comme Paul Akerlund, le maire qui a démarré 1978 en tant que monteur sur le groupe Saab. Akerlund se bat pour des années avec le chômage élevé, un combat dans lequel, malheureusement, il n'y a que de petits succès.

Le chômage dans la ville est 15%, mais a été 16.6% avant, il n'y a pas longtemps. Le chômage des jeunes est encore plus élevé, maintenant à 26%, mais a déjà été supérieur à 30%. Qu'est-ce qu'Akerlund espère? Que ça continue avec NEVS, en quelque sorte. Et un changement de gouvernement aux élections du Reichstag en septembre. Alors que les sociaux-démocrates suédois viennent au gouvernement et pomper plus d'argent dans sa ville.

Municipalité de Trollhattan © 2014 saabblog.net
Municipalité de Trollhattan © 2014 saabblog.net

Les travailleurs de l'industrie automobile

La situation de Saab semble aussi vague que les perspectives d'emploi des travailleurs de NEVS. Quant à Alex Antonsson, employé de Saab Automobile AB, après la transformation de la faillite de l’usine Volvo à Uddevalla, qui a également été fermée peu de temps après. Il est maintenant de retour chez Saab, travaille dans la production et ne sait pas ce que l'avenir lui réserve.

Le CV de Petra Stork représente la vie active dans l’industrie automobile suédoise. Après plus de 10 années chez Saab, après la perte de son travail à Trollhättan, elle est passée à la production chez Volvo. Ce qui n'était pas aussi facile que cela puisse paraître. Elle sait, dit-elle, beaucoup de gens qui pensent "soit Saab, soit Volvo". Vous ne pouvez pas faire les deux.

Néanmoins, après une courte période de réflexion, elle s’est tournée vers l’autre marque suédoise. Les mois de travail chez 4 chez Volvo ont été comme un voyage dans le temps. "J'ai réalisé à quel point nous étions incroyablement bien à Saab avec la production allégée". Néanmoins, le temps passé chez Volvo lui convenait. Le marché du travail dans l'ouest de la Suède devient de plus en plus flexible et le voyage à Göteborg via le nouvel E45 élargi ne prendra que quelques minutes 30.

Première nouvelle Saab 9-3 © 2014 saabblog.net
Première nouvelle Saab 9-3 © 2014 saabblog.net

Petra Störch manque aux anciens collègues, à l'esprit d'équipe chez Saab. De nombreux anciens employés de Saab occupent d'autres emplois ou retournent à l'école et continuent à s'instruire. Peut-être que Trollhättan doit devenir une ville d'éducation à l'avenir. Le nombre d'étudiants a augmenté cette année de 7.5%, ce qui est supérieur à la moyenne du pays de 2%.

Cependant, le gouvernement, qui a toujours proclamé la "Suède des chefs", coupe les fonds pour les universités. 55 millions de couronnes doivent être sauvés. "Nous espérons un changement de gouvernement pour les sociaux-démocrates", a déclaré le maire Akerlund.

Le syndicaliste

Quiconque lisant le blog depuis quelque temps connaît le nom Hakan Skött. Il était le syndicaliste métallurgiste de l’IF dans l’usine, avait de l’influence et une perspicacité. Se sont battus pour Saab, pour Victor Muller, les collègues. Jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien à combattre.

Après avoir perdu son emploi, il s'est perdu dans le syndicat, essayant de fonder un nouveau groupe IF Metall à NEVS. Sans succès Maintenant, il est lui-même au chômage, son contrat avec le syndicat a expiré.

Paul Akerlund et Hakan Skott @2014 saabblog.net
Paul Akerlund et Hakan Skott @2014 saabblog.net

Bien entendu, il espère toujours établir un groupe syndical (*) dans l'usine de Saab. Est-ce qu'il travaillerait pour NEVS, demande Fröberg? Il le ferait, car il n'a pas le choix, comme il le dit. Comment ça se passe avec Trolhättan? La ville doit continuer son chemin - du site de production au Wissenstadt.

Tous ceux qui ont été interviewés par Fröberg comptent sur la continuation de la saga Saab dans le Stallbacka. Probablement aussi parce que la transformation d'une ville industrielle en une ville universitaire, ou plutôt en une base de connaissances, ne va pas dans quelques années. Et parce que la connaissance seule n'est pas la solution. Il a également besoin d'une production capable de mettre les connaissances en pratique.

Avec une bonne distance en kilomètres 1.200, vous pouvez voir les choses sous un angle différent de celui de l'emplacement. Donc toujours mon point de vue sur les choses comme suite à l'article de Fröberg.

Situation Saab 2014 n'est pas 2011

Trois années se sont écoulées depuis l'année d'horreur 2011, la situation de Saab a fondamentalement changé. A Trollhättan, des véhicules étranges ont été repérés ces dernières semaines. À première vue, il semble que ce soit les wagons stationnaires Saab 9-3x qui sont en route avec les plaques d'essai suédoises accrocheuses.

Quand vous regardez de près, vous réalisez que les proportions ne sont pas correctes. La piste est plus large, l'empattement plus long. Ce qui y pousse, c'est la nouvelle plate-forme flexible de NEVS. J'ai des photos, mais le photographe ne veut pas les voir publiées dans la situation actuelle. Ce que je comprends et accepte

Nous pouvons tirer les conclusions suivantes: la nouvelle plate-forme flexible est déjà bien développée et, dans les mois 18, 24 ou 30, une nouvelle génération Saab pourrait arriver jusqu'au client. La plate-forme appartient à NEVS et la société peut en disposer sans demander de licence à Detroit.

La production a été modernisée, plus flexible et plus légère que jamais. Les installations de production fonctionnent, il n’ya pas d’usine à l’arrêt, mais une usine de respiration. Une équipe de base d'employés 600, et non de 3.500, pourrait commencer immédiatement. Le lifting ou la mise à jour du 9-3 est prêt et pourrait sortir de la chaîne après la pause estivale. Et il n’existe plus de syndicat fort (*) dans l’usine, pas d’employés non résiliables ayant un long service.

NEVS a augmenté la valeur de l'investissement, sa valeur n'est pas comparable aux fragments achetés par NEVS 2012. Les passifs sont relativement bas. La marque est prête à l'entrée ou à la vente complète à un nouvel actionnaire.

Presque toutes les choses qui pourraient habituellement donner un mal de tête aux investisseurs internationaux ont été supprimées. Cependant, c'est le piège de l'histoire, il y a une fenêtre temporelle. Tout doit arriver maintenant, en temps opportun, il n'y a pas d'alternative. NEVS court à bout de souffle, la fin n'est pas loin, la position de négociation opposée Mahindra et Dongfeng est faible. Pour une fois, les élections du Reichstag sont à la porte, la politique est utile. Il se pourrait qu'après une longue préparation dans peu de temps, tout soit arrangé positivement.

La Suède est le site de production le plus onéreux de l'UE et la Suède présente les coûts salariaux non salariaux les plus élevés. La Suède a également la plus forte densité d'ingénieurs dans l'UE. La connaissance peut maintenant compenser le désavantage d'emplacement, ainsi Trollhättan et Saab seraient sur un bon chemin.

Texte et Images: tom@saabblog.net

(*) Addendum: Sous l'impact des événements et des pertes d'emplois possibles, IF Metal a réussi à établir un groupe syndical dans l'usine. Le porte-parole du groupe IF Metal sera élu par les membres en juillet.

Les pensées de 30 aussi "Trollhättan - Saab situation"

  • Merci Tom, pour l'excellent résumé! Particulièrement remarquable je trouve les différences énumérées entre 2014 et 2011. Cela laisse espoir ...

  • On peut supposer que la demande pour le 9-3 déjà produit est faible - ce sera probablement l'une des raisons de l'extension de la suspension de production.

    Croissance significative de la demande n'apportera probablement pas les autres variantes du bien connu 9-3 - même après un lifting non.

    Un modèle entièrement nouveau sur la plate-forme PHOENIX devrait donc signaler la fin de la période de sécheresse le plus rapidement possible - l'observation des voitures d'essai décrites par Tom peut en effet être supposée à cet égard.

    Il serait souhaitable pour la communauté mondiale SAAB, cependant, une déclaration par NEVS (+ Mahindra?), Ce qui viendra réellement - parce que même le plus patient passionné de SAAB (je me compte) a parfois marre et attaque une marque étrangère adéquate.

    Toutes les parties impliquées (NEVS, nouveaux investisseurs, SAAB AB et aussi les politiciens) ne doivent pas complètement ignorer le côté client - c'est malheureusement le cas actuellement.

    • Je ne pense même pas que la demande pour le 9-3 est si faible. Mais qui a accès aux nouvelles voitures?
      Presque personne.
      Je suis Saab Fan, préférerais toujours un Saab à une autre voiture. Si un nouvel achat était pour moi en question, je voudrais acheter la voiture sans détours. Chez mon concessionnaire, dans le voisinage de peut-être 100km.
      Je ne peux pas.
      Conclusion: La demande n'est pas couverte en raison du manque de canaux de distribution existants.

      • C'est le point, où puis-je trouver une nouvelle voiture? J'ai un revendeur à WÜ où rien ne subsiste!

  • C'était exactement ce que je voulais dire. NEVS rend la fille heureuse et fait un investissement très enrichissant! Et où y a-t-il des fans aussi "fous" qu'à Saab?

  • Bien que j'aime ma Saab, mais c'était maintenant final. Peu importe qui achète le magasin maintenant ou fait faillite. Saab ou NEVS ne sont actuellement rien de plus qu'une usine moderne dotée d'un personnel bien formé. Personne n'attend des concombres périmés comme le 9-3 actuel. Ce que NEVS fabrique en six mois, vend une VW en une journée. Même s'ils parviennent à faire quelque chose avec cette plate-forme menaçante, personne n'en a besoin. Il n'y a plus de vente et d'ateliers, même sporadiquement. À l'exception d'une poignée de "fans", mais personne ne peut y accéder et construire de bonnes ventes ne vaut la peine que si les voitures se vendent également. Après tout le théâtre ces dernières années, je ne peux que déconseiller l’achat d’une nouvelle Saab. Si Saab, alors quelque chose de vieux.
    Le marché est saturé, Saab n'a aucune chance.

  • Salut Tom.
    Ces mots sont le courage de continuer à avoir de la patience. Merci pour cet article ... et bien sur pour le blog!
    Alors attendez encore ... l'espoir et la peur!
    Mais sans VM et NEV, l'histoire serait longue et je ne serais certainement plus capable de conduire SAAB.
    L'information sur le "Erlkönige" suscite également l'intérêt ...
    Donc, si les prototypes sont sur le chemin, alors l'intérêt pour la "société" NEVS devrait être plus grand
    Donc j'espère pour SAAB 2.1 ou SAAB 3.0!
    Salutations d'Oldenburg
    André

    • Si Mahindra arrive, ce qui est encore une spéculation, alors Saab 3.0 s'en sortira avec un redémarrage complet.

  • D'accord 100%, Andre.

  • Regardez sur Mobile.de. MY14 à vendre aux Pays-Bas

    • Le prix est une blague, non? Pour une voiture "sans tout" qui est si courante aujourd'hui.

        • C'est vrai, mais le concessionnaire néerlandais peut difficilement compter sur la vente de tous ses véhicules à l'étranger. Si je regarde ce qui est offert au même prix en Hollande par d'autres marques, le prix est encore plus utopique. Bien sûr, les quelques voitures trouvent leurs acheteurs mais pour apporter une contribution significative au sauvetage de Saab, j'ose douter. Même si la voiture est venu à D pour 30k € ...

          • Cela n'a rien à voir avec la récupération de quelque chose, aussi bien. Les voitures sont destinées aux fans qui veulent absolument un 9-3 et qui trouveront leurs acheteurs aux Pays-Bas. On trouve des achats moins chers en Suède, car les premiers revendeurs ont déjà baissé leurs prix.

          • Désolé, mais je ne comprends pas la logique. NEVS n’a pas repris Saab pour faire de quelques "fans" un plaisir, je suppose qu’ils voulaient faire revivre / établir un constructeur automobile. Mais vous devez aussi vendre des voitures. Soit ils ont surestimé leurs possibilités, soit sous-estimé les partenaires financiers, soit le plan d’affaires était un projet complet dès le départ. Ils auraient de meilleurs moments pour informer Tesla sur la façon de créer une entreprise à partir de rien. Je ne peux que secouer la tête. Je suis particulièrement désolé pour le personnel de NEVS, ils souffrent le plus de tous les hoquets.
            Si vous voulez vraiment mettre des voitures électriques, vous devez utiliser pleinement votre argent et votre énergie et non pas symboliquement quelques voitures d'hier (visuellement assez sympa, mais c'était pareil), vissez-les ensemble, même si quelque chose Saab d'abord se serait calmé ...

  • Ok, la question est plus que justifiée maintenant: Qui a besoin d'un Saab ces jours-ci?! Qui a conduit Saab plus tôt? Quiconque a remporté plusieurs concours d'architecture dirige maintenant Tesla. L'élite de l'informatique pousse les produits hors de Munich, les (pseudo) athlètes sont orientés vers Ingolstadt. Designer? Vivre au centre-ville dans le loft et ont maintenant changé en e-bike ....

    • Bonne question, Saab va devoir se redéfinir si ... Pour un produit suédois bien fait il y aura toujours une niche ouverte quelque part

      • Très bonne question. Peut-être que vous pouvez même faire un sondage, si aujourd'hui encore conduire Saab? L’âge, la profession, l’éducation, le revenu, les antécédents d’automobiles ... seraient toujours intéressants, qui sont tous ceux qui maintiennent le drapeau Saab encore haut Je serais vraiment intéressé.

        • Des esprits libres et des monstres novateurs sans statut Des escarmouches de tous âges qui ne veulent pas de produits fabriqués en série. Souvent pigistes. Exactement le contraire des déchets bon marché de Chevrolet que GM a apportés.

      • D'accord. En tout cas, SAAB aurait été dans la position la plus étroite quand il s'agissait d'un nouvel achat. Pour les esprits libres qui ne veulent pas de production de masse, c'est définitivement une alternative. Vous pouvez également être rentable dans le créneau. S'il y avait quelque chose à acheter ...

        Malheureusement, j'attendais "le produit suédois bien fait" depuis 2005. 2007 Je suis satisfait d'une construction déjà dépassée (mais toujours étonnamment bonne). Encore une fois, je ne le ferai plus parce qu'entre-temps, le réseau de concessionnaires s'est également réduit. Soit vous apportez un produit concurrentiel sur le marché ou c'est tout.

        Il semble vraiment sombre pour SAAB, sauf pour une plate-forme inquiétante (cela a été parlé depuis des années et on ne sait pas si quelqu'un en a besoin), même avec une considération bienveillante il n'y a aucune raison de croire en un avenir.

    • Désolé mais c'est penser à un tiroir. Il y a toujours des esprits libres qui ne sont pas coincés dans de tels esprits. Et tels ont besoin de Saab, par exemple.

      • C'est exactement le point que Jaguar remplit avec succès.

        SAAB était et ne sera jamais un produit de série et la comparaison ci-dessus avec VW est complètement retardée.
        De Scirocco 1 1974 à 1981 (7years), des pièces en 504153 ont été construites, une petite niche ancienne de VW.
        De 9000 1984 à 1998 ont été construits (en années 14) des pièces 503087. Donc, il était dans le double temps de construction n'a même pas atteint le nombre de cette petite série VW et ceux-ci étaient encore meilleurs à SAAB!
        Le z. Actuellement, je ne peux pas utiliser 9-3 Limo, mais j'aurais regardé un 9-3SC après la mise à jour promise. Navi devrait déjà être dedans, mais sur APPs et un certain nombre d'assistants douteux je peux faire sans.

        • La comparaison ne tarde pas parce que Saab et VW doivent vendre des véhicules qui sont leur base d'affaires. La Saab n'a jamais produit de telles masses que VW ne nie personne, ils n'ont pas à le faire. Mais ce qu'ils ont à faire est de vendre autant de voitures pour survivre économiquement. Saab n'est plus un vrai produit de niche car de nos jours, même le plus petit créneau est servi par d'autres fabricants. Saab a déjà construit de belles voitures, n'a jamais été vraiment rentable parce que vous avez toujours voulu faire tout différemment des autres. C'est dans ceux dans le 90ern jamais tombé sous les pieds et a permis de récupérer correctement / ont pu le faire sous GM et pas plus.

  • Merci pour le résumé. Ici en Californie, j'ai vu peu de Saab au cours des dernières semaines.

    • La question est de savoir où, en Californie, l'État est presque deux fois plus grand que la Grande-Bretagne et a tellement de paysages différents que, dans certains cas, l'utilisation d'un SAAB serait tout simplement inappropriée.

  • La question de savoir si le monde a encore besoin de véhicules Saab est tout à fait justifiée et, à mon humble avis, on ne peut y répondre que par un oui clair. Si vous regardez le marché, il n'y a aucune offre qui se compare vraiment à Saab. Les marques premium allemandes font grimper les prix, nous parlent de développements électroniques inutiles et je suppose que 70% ou plus des premières immatriculations de ces voitures de société produites en série à prix élevé et se permettre privé déjà habituellement une voiture annuelle. Où est encore la voiture abordable et légèrement différente aujourd'hui? À la recherche d'un véhicule abordable et individualiste, vous risquez de vous retrouver aujourd'hui sur la Citroën DS Series, Infiniti ou?
    Donc je pense que le monde n'a pas besoin de Saab, mais les gens qui ont toujours conduit Saab aimeraient conduire à nouveau Saab, et je pense que dans un monde où il devient de plus en plus difficile de ne pas avoir un produit de masse en main garde ça sera de plus en plus.
    Mon espoir repose avant tout sur la jeune génération. Quand j'étais 20, les Saab de mon père étaient hors de portée et pas intéressants, aujourd'hui mes Saab sont cool avec mes garçons 20 +/- ans et leurs amis Cult, désolé.

    Plus que toute autre chose, Saab a besoin de cohérence! Même si au moins j’ai perçu comme un grand succès le fait que l’usine produise à nouveau des voitures, NEVS n’a jamais vraiment réussi à convaincre les fans et a fini par échouer à cause de sa faiblesse. Mahindra me semble donc, comme il y a quelques années déjà, "Nuit dans le faste de Cupidon" et j'espère que NEVS nous ouvre la voie ...

    Avec une nouvelle cohérence et de bons produits, Saab aura une chance, mais a encore besoin d'un long souffle.

    • 23 années, depuis mon 17. Année de vie, il n'y a que cette marque. Pendant quelques années, je laisserai toujours les véhicules usagés goûter, car le budget ne précise rien d'autre.
      J'ai le temps d'attendre et si à un moment donné le rouble devait rouler et qu'il devait y avoir un nouveau "véhicule individuel" avec l'inscription SAAB, je suis l'un des premiers!;)

  • Joliment écrit - je le signerais - s’il existait également des revendeurs non pas de Raffke & Gierschlund, mais avec de l’essence dans le sang et le cœur de la clientèle.
    Seulement de telles histoires ont commencé avec: Il était une fois .......

    • Pour moi, c'est l'inverse: j'ai fait attendre ma SAAB pendant des années avec le même concessionnaire SAAB. Il a pris sa retraite entre-temps et a vendu l'entreprise. Le successeur vend Skoda, mais ma SAAB est toujours entretenue par les mêmes mécaniciens. Étonnamment, je remarque que les prix sont beaucoup plus bas qu'auparavant.

Les commentaires sont fermés.