Saab 900 II - le controversé

La contribution du lecteur par Andrè

La deuxième génération de Saab 900 a été dévoilée à 1993 en juillet et bientôt mise en vente. Il s'agit du premier modèle Saab complètement redessiné depuis la présentation de la Saab 9000 en l'an 1984. Il a suivi la première génération de Saab 900 présentée à 1978.

Saab 900 II: Grand hayon, type Saab typique. C'est comme ça qu'il a été présenté.

Tout d'abord, la berline à hayon à cinq portes a été introduite. 1994 a suivi coupé et cabriolet.
Les variantes fermées ont été produites à l'usine Saab de Trollhättan. Le cabriolet a été fabriqué par Valmet à Uusikaupunki, en Finlande.

Le développement du 900er a commencé il y a de nombreuses années. 1986 a réfléchi à ce à quoi pourrait ressembler le successeur du premier 900. 1987 était le premier modèle de conception du projet X 68. Cependant, les idées de ce projet ont ensuite trouvé leur chemin dans le CS 9000, au lieu du successeur du 900. 1988 a démarré un nouveau projet pour le successeur, le projet 102. Le modèle de design, créé sous Björn Envall, qui a également conçu le premier 900, s'inscrit dans la continuité de l'ancien 900. L'équipe autour d'Envall a trouvé une évolution moderne de la ligne classique du précédent 900. Le nouveau 900 devrait avoir de nombreuses parties communes avec le 9000. Semblable au projet précédent, la voiture était trop proche du 9000er en termes de taille et de prix.

Après que 1989 ait annoncé en décembre que General Motors (GM) rejoindrait Saab, le projet 102 1990 a été transféré au projet 104. Le problème de taille survenu plus tôt pourrait maintenant être résolu, dans lequel une plate-forme du groupe d'entreprises devrait être utilisée. Le design de la voiture a été pris exactement du projet 102 et adapté à la plus petite taille. Il y avait des changements majeurs dans la conception arrière. De retour à Saab, Einar Johan Hareide, qui travailla en étroite collaboration avec Björn Envall et devint plus tard son successeur, donna son dernier regard à l'arrière. Comme le temps était court, Hareide a renoncé à ses vacances d'été et a finalement trouvé la dernière ligne dans le bureau largement vacant. Avant était la conception du 1990 CS avec la calandre plus étroite, les phares plus petits, et seuls les clignotants enregistrés.
Lorsque le modèle de conception était prêt, Saab tenta de suivre l'opinion des clients. Le modèle a été envoyé en voyage, invité aux clients et interrogé à son sujet dans des cliniques dites de voitures (Car Clinic est un instrument d'étude de marché dans lequel un modèle est souvent présenté à des personnes par rapport à des modèles concurrents). Le modèle a été bien reçu.

Même à l'intérieur, la ligne du prédécesseur a été continuée. Saab a décidé de maintenir et développer deux dispositions de poste de pilotage. Une forme plus compacte (avec une nette séparation de la partie supérieure du tableau de bord de la console centrale), qui prend de nouveau lieu à partir de la première 900 à la dernière 9-3 et une forme plus grande, qui a évolué à partir de la première 9000 à la dernière 9-5. Une innovation était le "panneau noir". Avec ce bouton, il était possible d'éteindre les écrans illuminés inutiles pendant la nuit. Il n'y avait alors que les principales publicités normalement allumées, afin de ne pas distraire le conducteur inutilement la nuit. C'était un détail en série, qui a été montré plusieurs années auparavant avec le Saab EV-1. Après un court laps de temps, ce détail de l'équipement a été renommé "Panneau de nuit", selon la légende, pour préserver l'exactitude politique.

Depuis Saab avait déjà investi beaucoup de temps dans les projets précédents, une date fixe a été fixée à quel moment devrait être prêt la nouvelle voiture. Malheureusement, à la fin, il n'y avait pas une grande fin heureuse, mais un vrai fiasco. La voiture souffert dans les deux premières années de modèle de graves problèmes de qualité, accompagné de nombreuses publications de presse, l'image de Saab gravement endommagée et ont été une cause de l'image de la stigmatisation GM que Saab ne serait pas aller dans les années près 20 GM , Pourtant, la 900 la deuxième génération un véritable Saab, dont la conception a été développée dans notre propre département de conception, qui avait Motors a été le moteur Saab Legend par Gillbrand ( « M. Turbo ») de la main à quai et développé en Trollhätten, et a été produit.

Afin de montrer au public que la qualité était encore meilleure plus tard, 1996 a répété "Long Run" de Talladega à partir de l'année 1986. 1986 conduisait trois turbo Saab 9000 standard en continu jusqu'à ce qu'une marque de kilomètres 100.000 ait été atteinte. De nombreux records ont été établis et la fiabilité affichée. Cette chasse aux records a été répétée sur 1996 avec Saab 900 standard. Toutes les variantes de moteurs ont été utilisées et les journalistes de la presse internationale ont également été autorisés à déplacer des véhicules. Encore une fois, les véhicules ont rapidement enroulé la distance et établi des records. Des années plus tard, de nombreux véhicules 900 de deuxième génération à fort kilométrage dans le paysage de rue témoignent que la voiture était de nouveau sur la bonne voie.

Pour la deuxième génération 900 Saab a offert quatre moteurs. Ceux-ci comprenaient trois quatre cylindres: 2.0 avec 133 PS (plus tard 131 PS), 2.3 avec 150 PS et 2.0 Turbo avec 185 PS. De plus, c'était la première Saab à être commandée avec un moteur à six cylindres (2.5 litre avec 170 PS).

Le premier V6 de la petite série Saab

La Saab 900 était initialement disponible en Allemagne dans les niveaux de finition "S" et "SE". "SE" était la variante d'équipement supérieure, qui avait comme norme de climatisation ou des jantes en métal léger. Les prix 1993 ont débuté en Allemagne à 39.900 DM pour un 900 S 2.0 et sont passés à 54.800 DM pour un 900 SE V6. Au fil des années, il y a eu plusieurs modèles spéciaux. Ceux-ci comprenaient, par exemple, les modèles Mellow Yellow, R 900, Sunbeach et l'édition Talladega.

1998 est apparu l'avancement du 900, le Saab 9-3. Dans l'ensemble, les véhicules 273.568 de la deuxième génération 900 ont été fabriqués.

La deuxième génération de 900 a eu le malheur de suivre une légende qui a laissé de grandes empreintes de pas. Et pourtant, il avait aussi beaucoup de "l'Esprit de Saab" en lui.

22 commentaires sur “Saab 900 II - le controversé »

  • vide

    A propos des films: Dans The Transporter Part 1, les Français. Inspecteur d'un SAAB 901, que je pense que Jason Statham conduira plus tard. Dans tous les cas, il ne subit même pas de coup, même si quiconque est entré avec une autre voiture a été détruit ...

  • vide

    @Philmos:… Merci beaucoup pour le lien web, je vais regarder la tragédie passer un bon week-end. Joachim

    • vide

      Oui merci aussi. Je l'ai aussi regardé à nouveau, donc c'est un cabriolet 900 SE, il n'a pas l'air si mal après l'accident. La camionnette est une Renault, une assez grosse ...

      • vide

        Oui, après le coup, la voiture semble vraiment très bien. Après tout, une camionnette a roulé dessus. J'ai également été surpris que le toit convertible soit resté dans sa position. Sont juste des véhicules solides.

  • vide

    Ce qui m'énerve, j'ai souvent vu que 902 sur la télévision allemande (ARD et ZDF) sont déchiquetés, probablement parce qu'ils sont si bon marché et visuellement quoi faire.

    Il y avait un coupé vert dans un film avec Uwe Ochsenknecht, qui a joué à Vienne, la voiture a atterri dans la presse indésirable, qui a été clairement montré.

    Puis une berline d'argent dans un film avec Charly Hübner à propos d'une rançon avec un journaliste de la Saab, la Saab a été coulée dans un lac, puis ressortit à nouveau.

    Maintenant, mercredi, un film avec Klaus J. Behrendt à propos d'un amour au Vietnam, qui est ensuite décédé dans la décapotable Saab noir du fils, l'impact latéral avec une camionnette.

    Plus tôt dans l'alarme pour Cobra 11 est tombé un coupé Saab noir d'un garage de stationnement, le conducteur était alors mort.

    Coïncidence ou haine du lobby automobile allemand? Au cinéma et à la télévision, on voit rarement ça avec les produits VW, BMW ou Mercedes, il me semble ...

    • vide

      Oui, j'ai aussi remarqué le "Film SAABS". Cependant, le SAAB a également été souvent utilisé dans les productions hollywoodiennes, il en va de même pour le 911/912 d'origine. On peut donc aussi voir positivement.
      Sont tous les véhicules extravagants.
      Puisque vous obtenez l'ancienne SAAB prête pour 1000 €, cela peut être un critère pour les productions allemandes. Peut-être devraient-ils passer à Opel pour parler d'emplois à Bochum.

      Cependant, les membres de la police routière de Cobra 11 démantèlent également beaucoup de Mercedes 3er et Mercedes Classe C.

      Si SAAB tombe déjà du bâton 3ten, vous pouvez utiliser les véhicules 9-5 avec la machine 3,0 TD pour retirer le diesel autodestructeur du marché. J'ai remarqué que les concessionnaires offrent toujours ces véhicules. Mon concessionnaire Saab l'avait déjà découragé dans 2005, car je voulais absolument acheter un 9-5 avec un moteur diesel 3,0. Mais ensuite je suis passé de 93-1 mais sur 93-2 convertible. Le concessionnaire Saab de l'époque m'avait bien conseillé.

      • vide

        Mais les Américains ne détruisent pas les Saab, c'est ça la différence.

        Je ne sais pas qui a vu le crash de la Saab Cabriolet noire. Il est une grande vitesse VW ou Mercedes Sprinter en toute sécurité 70 Km / h dans le côté passager d'un accident, la Saab a été jeté autour, les amoureux du film sont morts instantanément. Ils ne voyaient pas des coussins gonflables, le fils du conducteur a ouvert la porte et sortit en rampant de la voiture. De ce point de vue, seul le côté passager était là, mais enfoncé correctement.

        J'ai vu beaucoup de photos de pompiers de Styrie, où apparemment des tas de jeunes gens tuent avec BMW. La plupart du temps, les voitures sont cassées dans plusieurs parties de la forêt. Les routes sont très sinueuses et il faut vraiment y aller en voiture. Puis vient juste la traction arrière et la route mouillée, et la catastrophe est parfaite.

        Probablement la même chose serait arrivé dans le film avec BMW ou Mercedes, peut-être que les cascadeurs ont de l'expérience dans quelles voitures ils feraient mieux de ne pas entrer ou avec quelles voitures vous pourriez faire de tels coups de feu.

        Si la voiture s'était cassée sur le film, le fils n'aurait pas survécu non plus. Ensuite, cela n'aurait pas réintégré le script ...

        Je l'ai également conseillé contre tout le 9 5 3,0 V6 TID, j'ai alors pris deux fois le petit diesel, comme un break et une berline, ça suffit.

        PS: Dans Top Gear, ils ont jadis laissé tomber une Saab et une BMW sur le toit, dans la Saab étaient encore tous les piliers, la BMW était plate. Ce sera la raison.

        • vide

          Vous avez raison, les véhicules SAAB ne sont pas détruits dans les bandes hollywoodiennes. La clientèle représentée dans la bande hollywoodienne dans la vie quotidienne des États-Unis ne conduit certainement pas de véhicules de production américaine. Ainsi, l'utilisation des véhicules SAAB y est certainement choisie pour des raisons authentiques.
          Les producteurs allemands de zéro-huit-quinze sont juste de la culture-Banausen!

          Malheureusement, je n'ai pas vu le clip avec le SAAB Cabrio Crash. Peut-être que vous pouvez toujours le trouver dans une bibliothèque Internet.
          Je me souviens du Top Gear Spot. Ils ont toujours eu une bonne documentation du véhicule. Si les Allemands produisaient quelque chose comme ça, ils auraient des ennuis avec BMW ou Audi.

  • vide

    Bon rapport!
    Ma première Saab était aussi ma première voiture - une Saab 902 SE, aucun problème.
    Ont acheté un 9-3 TTiD Aero Kombi il y a une demi-année (une bonne affaire, j'ai eu accès alors) la voiture, bien sûr, fortement influencée par 902 différents, à la fois faire (fait) mais juste amusant.
    Mon 902 est maintenant une demi-année à la ferme, pas même les revendeurs à l'exportation s'y intéressent, je ne comprends pas! Cela pourrait être amusant pendant longtemps.
    Cependant, je ne vais pas à la vente intensive, bien que la Partkplatzmiete pour une voiture radiée ne semble pas particulièrement utile.
    Pour un fan de Saab, je me séparerais de mon ancien turbo (emplacement Suisse)

    Salutations de Saabige

    • vide

      Moin 92001,
      Je peux confirmer que plus personne ne veut du 902/931. Nous avons inversé les rôles et acheté un 931 pour notre fille à un prix absolument avantageux. Il a 98 ans, d'un homme plus âgé en bon état, 1ère main et court très bien. Nous avions encore quelques petites choses à réparer, mais cela était inclus dans le prix d'achat. Maintenant, le petit conduit une belle voiture et, surtout, sûre. Elle l'aime déjà et vaut mieux qu'une Polo, une Corsa ou d'autres boîtes aux puces plus chères.
      Je suis moi-même un fan de la série 9000 depuis son arrivée sur le marché et j'ai toujours l'un des tout derniers CSE de 98. Il n'a pas de serrure d'allumage au milieu, mais reste la référence pour la fabrication et les matériaux utilisés - celui d'aujourd'hui personne n'a atteint!
      En été, je passerai à mon cabriolet 902 à partir de 97, ce qui nous ramène au sujet. Il aura bientôt 16 ans et est avec nous depuis 11 ans. Hormis une servopompe et un embrayage il y a quelques années, il fonctionne sans problème. Le 2,3i de 150 ch est en pleine forme, le toit est également d'origine - les Finlandais d'Uusikaupunki ont livré une grande qualité. Cet été, nous avons parcouru 8000 km (principalement longue distance) avec lui. Vous pouvez aussi vous en sortir après 10 heures sans douleur….

      Salutations de l'extrême nord

  • vide

    Un 902 (construit 1998, 131 PS) était ma première Saab, je suis très heureux de courir 9 ans. Dans l'ensemble, j'ai conduit le 902 155.000 km et apprécié chaque kilomètre. A peine les réparations importantes, à la fin il avait 205.000 km au compteur quand je l'ai échangé avec un 9-3 2002 Année, Softurbo 150 PS, variante SE. Cela a conduit très différent. Malheureusement, je suis devenu chaud avec lui après les années 2,5. A 3 / 4 ans après l'achat de (environ 155.000 km) une grande partie du compresseur d'air, après environ 160.000 le moteur était au-dessus de (porté pompe à engrenages (pompe à huile)). Et maintenant? C'était 2010. Il n'y avait pas de moteurs en Suède. Un 9-3 plus récent ne devrait pas, la forme de hayon est juste trop bonne. Après 4 semaines d'attente, il était prêt à conduire à nouveau. Peu de temps après, le brise-glace arrière gauche s'est brisé. Pas cher non plus. Je vais tout mettre sur le précédent propriétaire
    Compte tenu de la situation, je vais conduire le 9-3 probablement beaucoup plus de miles. Je n'aime vraiment pas le design intérieur et extérieur du 9-3 suivant.
    Comme je l'ai dit, mon 900 II a conduit et conduit et conduit. Mon expérience constamment positive peut aussi être parce que je n'étais pas partial.

  • vide

    tsts ferraille faction ... - en tant que conducteur en fonte 901, je me sens directement adressé (même si j'aime aussi mon break 93 TTid actuel). Mais sérieusement - la 901 avait souffert exactement de ce que Tom (merci pour l'article) a décrit: après l'arrivée au pouvoir de GM, la boîte a été rapidement rétrécie sur la plate-forme Vectra, le tout ressemble à tout sauf à une pièce. Et cela s'applique en particulier à l'arrière - qui rappelle un arrière CS qui a été coupé et écrasé à une taille de 900. En outre, il y a une façade sans émotion, presque sans visage et les défauts de qualité de première génération, qui sont extrêmes même pour les conditions Saab.
    Tout cela ne s'est amélioré qu'avec le lifting du 93-I - et s'inscrit donc dans la tradition typique de Saab. Une 901 des dernières années de construction est (la faction Steili peut me pardonner) en tout cas plus cohérente que les premiers exemplaires ou par conséquent la 99 Combi-Coupe - et était toute neuve beaucoup plus fiable et mieux traitée. Mais je pense toujours que c'est plutôt bien quand il y a des fans pour ça ...

    • vide

      Hmm, merci pour les éloges, mais l'article vient d'Andrè, qui a mis beaucoup de travail dedans. La louange lui appartient

      • vide

        ... oups: Des cendres sur ma tête et: Merci, André pour l'article vraiment bien écrit et Tom pour l'avoir mis.
        Et puis je dois m'excuser pour une faute de frappe: dans la deuxième ligne, il devrait bien sûr être appelé 2. Et puis, en tant que témoin contemporain, bien sûr, il me vient à l'esprit que j'étais personnellement un peu en colère contre le 902: du coup, il n'y avait plus de 902 abordables comme d'occasion pour entrer dans le monde du bien-être Saab. Eh bien, je me suis d'abord réconforté avec un 901er pendant quelques années jusqu'à ce que je puisse enfin me permettre un 9000er et que j'étais et ne suis plus en colère contre le 901-II (mais je n'aime toujours pas GM ...)

  • vide

    Toujours incroyable de lire des détails aussi intéressants de l'histoire d'une Saab.
    Surtout, qu'il a plus de gènes Saab que la faction de ferraille ne veut l'admettre ...
    Et last but not least la grande similitude avec les anciennes surprises 900, surtout avec la première photo (en diagonale par derrière / au-dessus)

  • vide

    Salut Tom,
    Tout d'abord, je tiens à vous remercier pour vos excellents rapports sur Saab. Espérons qu'il sera toujours là. Maintenant, je voulais aussi dire quelques phrases à ce sujet. Je conduis Saab en continu depuis 1983. En commençant par un 900T utilisé, 9000 Aero, 900 16TS, 9000 vous. beaucoup plus. Mon actuel est un 9-3 convertible Aero Bj 2005 avec actuellement 261000km et le 18 Saab dans ce temps. J'ai aussi eu le 900 que vous avez présenté ici et jamais été satisfait de la voiture. Traitement u. Les pièces GM-Opel étaient abondantes dans la voiture. C'était presque la dernière Saab que j'aurais achetée, sinon, oui, si ça n'avait pas été pour l'Esprit Saab. Une fois Saab toujours Saab. Dommage que ce soit fini maintenant mais je resterai avec Saab vous. mon cabriolet n'est pas le dernier et je n'ai pas l'intention de le vendre.
    Enfin, une note: alors que GM a repris Saab vous saviez déjà que GM ne doit Saab à leur structure unique, performens, la technologie, et tous voulaient profiter de ce qui unit Saab puis Saab et écrire de renoncer. C'était déjà clair alors. Pourquoi les Américains avaient-ils été crus? Je ne dois jamais et les Chinois devraient prendre pied ici, il ira quelque chose comme ça. Saab ne sera jamais ce qu'elle était: une grande voiture avec des attributs qu'aucun autre n'a eu: Flair u. Unicité et bien plus encore.

    • vide

      … .C'était déjà clair alors… ??…. - Ce n'était même pas clair alors! - GM USA (GMC) avait encore des marques de voitures telles que Cadilac, Vauxhall, Pontiac et Chevrolet dans le groupe. - Et n'oubliez pas Adam Opel AG Allemagne. Les véhicules ont été développés ensemble en toute sécurité, respectivement. alors également commercialisé. À ce jour, de nombreux garages proposent la gamme complète de l'entreprise américaine ...

      • vide

        @saabfan; Mais cela ne dit rien du tout. Les États-Unis sont un énorme marché automobile qui a toujours été sous la pression des prix. C'était toujours produit en série. Les concessionnaires avaient d'énormes contingents de véhicules sur les lieux. Les véhicules américains ont toujours été vendus à des prix défiant toute concurrence. L'Américain ordinaire achète un véhicule américain. Les gars n'ont absolument aucune idée de ce qu'un bon véhicule peut ou devrait apporter. Les Américains de la haute bourgeoisie, indépendants (médecins, architectes, avocats, etc ...) conduisent, européens (Volvo, Mercedes, BMW, Porsche) ou japonais comme Lexus ou Acura (Honda pour le marché américain). Les Américains ont du succès en Chine, grand marché et ils ont frappé la Buick 08/15 là-bas depuis la plupart des années 90.

        Je suis d'accord avec Michael, le truc de GM ne pouvait pas réussir. Il y avait peut-être une solution nécessaire à l'époque, je ne connais pas le contexte; Je pense que le résultat final connu de nous tous est en fin de compte plus qu’une confirmation. Autant que je sache, l'un des principaux actionnaires de SAAB a progressivement vendu son package à GM. C'est des affaires. Il a certainement conduit une Porsche ou une Aston Martin dans sa vie privée de toute façon. Mais cela n'aide pas à philosopher davantage sur les si et les mais.
        Saab a longtemps été sportive, innovante, mais d'autres ont emboîté le pas. Dans les années 80 et 90 ... jusqu'à la fin des années 90, les véhicules SAAB étaient parfois supérieurs aux véhicules habituels de la classe moyenne supérieure. Il existe maintenant des alternatives, au moins en termes de technique de conduite. Je conduis moi-même des véhicules suédois depuis longtemps, j'achèterai certainement un 93 de la série 2-2.0 en plus de mon décapotable 95-2006, 2009T (après cela, vous pouvez nous oublier comme!) Parce que je veux conduire SAAB encore plus longtemps. Cependant, conduisez un véhicule de compétition au sein de la famille qui, avec ses 500 NM, laisse également derrière lui la plupart des SAAB. Néanmoins, j'ai hâte de conduire Saab ce week-end.

        • vide

          Cher Joachim,
          C'est la principale chose à propos du pilotage de voitures qui soit amusant. Même si vous n'avez pas de voiture du Royaume de Bavière avec l'emblème bleu / blanc sur le capot ... (Rires)
          Beaucoup de salutations de la Suisse
          Walter

          • vide

            Salut Walter,
            merci pour votre gentille réponse. Pour être honnête, je préférerais ne conduire que SAAB, ce que j'ai fait ces dernières années (d'abord Volvo puis SAAB). En raison de la situation actuelle, cependant, vous devez penser à protéger votre SAAB KM-modérément. Je pilote donc la compétition sud-allemande en freelance (ce qui n'est pas si idéal sur la route en hiver ;-))…. et pour le plaisir le SAAB. Mais j'ai maintenant décidé d'acheter un deuxième SAAB au début de 2013. J'espère retrouver un bon 9-5 entre 2006 - 2009 pour avoir encore plus de plaisir de conduire. Avec vous en Suisse, vous pouvez désormais voir plus de véhicules SAAB dans les rues. Je vis moi-même juste avant la frontière néerlandaise et le SAAB est en fait également populaire aux Pays-Bas. Avec mes meilleures salutations pour un bon week-end, Joachim

  • vide

    Le 900-2 était mon premier Saab. Maintenant, je conduis les choses déjà dans l'année 12. Des questions? Il y a toujours des choses qui ne sont pas parfaites pour l'un ou l'autre sur une voiture. Surprise - mais sur toutes les voitures!

Les commentaires sont fermés.