Crise Saab: non - nous n'abandonnons pas!

De retour au bureau. De Saab est maintenant le communiqué de presse sur la démolition annoncée de la reconstruction avant. Mais il est encore trop tôt pour perdre espoir. Je ne parle pas d'un tiers qui pourrait acheter Saab en faillite. Je parle des négociations en cours en Suède.

La demande de démolition de la reconstruction sera faite aujourd'hui à Vänersborg. Le tribunal ne décidera pas immédiatement, cela prend habituellement quelques jours. Peut-être même une semaine. C'est un temps libre qui, espérons-le, bénéficiera à la direction de Saab. Maintenant, Victor Muller peut prouver qu'il peut sauver des automobiles sans Lofalk Saab.

Il y a plusieurs façons de penser cela en Suède. Les partenaires chinois, Pang Da et Youngman, resteront propriétaires minoritaires, tous deux acquérant moins de 20% des parts. Si je comprends bien les contrats, l'accord ne nécessiterait pas d'approbation. Ni du gouvernement, ni de GM, ni de la BEI, dont le prêt doit encore être remboursé. Les accords de licence pourraient continuer à être utilisés et la production serait assurée.

Les fonds liquides doivent circuler en tant que capital-risque, les investisseurs pourraient recevoir des actions privilégiées sans droit de vote. Après la fin de la production de licence, ces documents pourraient être convertis en actions ordinaires.

C'est juste l'une des possibilités et le temps presse. Pour les fournisseurs en Suède, la démolition serait un désastre. Beaucoup de petites et moyennes entreprises perdraient beaucoup d'argent sur une faillite de Saab et certaines feraient aussi faillite. Ce serait aussi un grand coup pour l'industrie automobile suédoise. Volvo seul ne pouvait pas sécuriser l'emplacement, les succursales de fournisseurs étrangers ferment.

La passivité de l'administration de Stockholm est étonnante. Une icône nationale menace de disparaître et cela ne semble pas avoir d’importance dans la capitale.

Le blog, comme je l'ai déjà écrit, écrit jusqu'à la fermeture des portes de l'usine. Cela reste comme ça. Nous sommes proches. Mais ce n'est pas encore si loin.

Texte: tom@saabblog.net

13 commentaires sur “Crise Saab: non - nous n'abandonnons pas! »

  • Pour le moment, je ne veux (presque) pas m'arrêter ici le matin ... ;-(

    Sinon le matin était toujours (enfin, pendant quelques mois) le rituel suivant:
    - MBP démarre automatiquement et démarre automatiquement ma musique préférée (swissgroove.ch) Musique dans l'appartement (via divers AE et iTunes)
    - puis levez-vous vif, allumez ma Silvia, rafraîchissez-vous abondamment, soyez de bonne humeur
    - avec un expresso frais et parfumé à l'ordinateur et a immédiatement regardé ce que Tom écrivait si gentil nouveau

    Depuis que les nouvelles vont de pire en pire depuis des jours / semaines, je ne veux (presque) plus regarder ...
    … L'espresso a alors un goût amer, l'humeur devient moche et l'envie de travailler a généralement disparu avant le départ.
    ;-(

    Espérons que ce théâtre arrivera bientôt à une fin (mais toujours positive?) ... ou quelque chose comme ça!

    PS:
    Bien sûr, je passe encore ici plusieurs fois par jour ... c'est toujours le meilleur et le plus rapide site d'information en allemand !!!! 🙂

  • Bonjour,
    en fait je voulais acheter un autre SAAB l'été prochain ...
    Après avoir lu récemment que VW a un budget de recherche et développement de 6 milliards (!) $ Pour 2011, et MB et BMW ont chacun un bon milliard 4 $, je me demande quel devrait être l'avenir de SAAB. Vous pouvez bien sûr tout acheter en tant qu’acheteur d’occasion, mais cela n’est compatible ni avec la demande ni avec la situation du marché. En outre, il est difficile, avec une intégration verticale très faible (et il en manque), de gagner de l'argent. Pour le moment, je ne peux pas imaginer une solution viable à long terme.
    Je croise les doigts pour les Suédois, l'espoir meurt en dernier.
    Mosch

  • vide

    Maintenant, ça devient passionnant: VM veut emprunter 5,5 milliards de SEK directement à une banque chinoise, sans la participation de Youngman. Un voyou, qui pense quoi ...

  • vide

    « La passivité de l'administration de Stockholm est étonnante ». Ouais c'est incroyable. Dans d'autres cas (Estonie, Wiki Leaks), le gouvernement suédois agit contre toute raison et toute logique. Mais toujours en faveur des Américains ! Système?

  • vide

    Non, vous ne pouvez pas encore abandonner. Mais si c'est vraiment arrivé à l'extrême, je dois changer de plan (je voulais conduire ma Saab quelques années avant d'en acheter une nouvelle) et patriotique car je suis enclin à m'acheter un véhicule du Sud allemand. Je pense que ça tournerait si mal au ventre, si d'une façon ou d'une autre par n'importe quel canal de pièces de rechange, même un penny de moi finirait avec ces coupes américaines

  • vide

    salut tom,

    votre titre pourrait provenir de vm ...
    je suis très convaincu qu'il existe encore une solution et gm est tout simplement stupide - après tout, vous gagnez de l'argent grâce aux licences et aux pièces que vous fournissez pour les modèles actuels.
    Je ne sais pas non plus quel savoir-faire vous voulez protéger - est-ce que quelqu'un pense vraiment que les chinois n'ont pas le savoir-faire actuel depuis longtemps? Dans quelle mesure gm se classe-t-elle avec la technologie installée dans saab?
    ils vivent vraiment dans une terre de coucou des nuages ​​...

    • vide

      Cher Marcus,

      qu'avec les licences, on ne fait que progresser - sinon on peut difficilement entraver les activités de SAAB / investisseurs de GM d'un point de vue purement juridique!

      En réalité, ils craignent tout simplement que SAAB leur enlève des parts de marché. Cela semble un peu ridicule - mais c'est un fait! Si les tuyaux avaient de meilleurs produits, il y aurait une concurrence saine (ce qui est en fait logique). Avec leurs traîneaux américains, ils en ont tout simplement marre de leur pantalon et tentent de fermer complètement leur ancienne fille, dont ils n'ont jamais vraiment promu. Excellent comportement - et puis SAAB a également un gouvernement derrière eux. Pauvre Suède!

      Joachim

  • vide

    Si GM veut s'en tenir aux contrats si strictement, s'il vous plaît. En d'autres termes, vous n'avez « seulement » à formuler un contrat qui réponde aux exigences de GM ...... et un contrat subsidiaire confidentiel qui définit comment vous vous comporterez alors dans la réalité.

  • vide

    Si le menton 2. Les investisseurs courent selon presque 20%, il y a presque 40% Ch. Partager.
    Et GM ne sera plus d'accord ...
    Le truc avec les options convertibles fonctionnera-t-il? Mon dernier (?) Espoir ...

  • vide

    Le comportement de GM est malheureusement totalement destructeur, malheureusement cela a toujours été le cas. A peine ont-ils été sauvés avec l'argent des impôts américains qu'ils se sont sentis comme les uns les autres. Là, vous devriez complètement remplacer la gestion par des personnes compétentes. Si Saab tombe, GM n'en bénéficiera pas non plus. La peur de la migration de savoir-faire vers la Chine semble être plus grande que toute autre chose ...

  • vide

    Tout d'abord, un commentaire sur le gouvernement suédois et M. Lofalk:

    En réalité, les deux parties ne peuvent être qualifiées que d’antre productives en termes de SAAB.

    Si des milliers de personnes directement touchées (employés d'usine, fournisseurs, revendeurs mondiaux, etc.) ainsi que des centaines de milliers de propriétaires et de fans de SAAB à travers le monde n'avaient pas à souffrir d'une manière ou d'une autre, le tout ne serait pas classé comme si important - mais comme nous le savons, tout cela affecte même la substance. des régions entières de Suède, ont déclaré que les gens devraient enfin exercer leur cerveau ou si rien ne sort, du moins ne pas continuer à lancer des clubs entre les jambes d'autres partis (comme les gens de Detroit).

    Je pense que les suggestions faites dans le blog hier pour minimiser temporairement la gamme de produits sont très bonnes. Ma suggestion serait de fabriquer en plus leurs véhicules pendant quelques années pour d'autres entreprises qui ont des goulots d'étranglement dans la construction de petites voitures - afin que les fonds puissent également entrer dans la caisse enregistreuse via ce canal. L'usine moderne de Trollhättan ne peut tout simplement pas rester inactive - ce serait une situation impossible.

    Comme toujours, beaucoup de salutations de la ville hanséatique de Hambourg

    Joachim

  • vide

    Qu'est-ce que c'est avec ce scénario?

    19,9% Jeune homme
    19,9% Pang Da
    19,9% banque chinoise
    40,3% Swan

    GM ne pourrait rien dire aussi?

    En tout cas, ils devraient finalement devenir fous!

  • vide

    Est-ce que tout cela est juste une tactique ciblée ou est-ce que tous les partenaires de négociation impliqués sont juste trop stupides (désolé)!?!

Les commentaires sont fermés.